BORDEAUX : Les idées du week-end avec enfants, BORDEAUX EN FAMILLE, CULTURE, SORTIES KIDS

Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux : découverte en famille !

Nous avions déjà vu une expo du musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux : c’était Branzi, mais cela se passait Hors des murs.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (8)

Cette fois nous avons pris le temps d’aller voir le musée en lui même.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (2)

L’avantage de ce musée c’est que même s’il y a pas mal de peintures, c’est avant tout les objets et le mobilier qui sont mis en avant.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (3)

Et ça, pour les enfants, c’est du concret.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (5)

Voir un lit, en vrai, à échelle, c’est toujours plus intéressant pour expliquer qu’autrefois, il fallait que le lit soit haut et avec des rideaux pour garder la chaleur car on n’avait pas de chauffage …

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (10)

Bref tous ces éléments qui font que l’on peut matérialiser les explications et que l’enfant se trouve en situation de comprendre avec ce qu’il voit.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (9)

Nous avons ainsi déambulé à travers les salles de ce magnifique hôtel particulier au coeur de Bordeaux.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (4)

Puis c’était l’heure de la visite de l’exposition temporaire consacré à Cyprien Alfred-Duprat, architecte et visionnaire du début de 20e siècle.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (19)

Les enfants ont pu découvrir son travail et ses idées novatrices pour l’aménagement de la ville de Bordeaux.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (13)

Ces projets étaient pour certains très ambitieux, mais d’autres ont carrément inspiré le Bordeaux d’aujourd’hui.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (15)

Après avoir écouté et répondu aux questions posées par l’animatrice, les enfants ont participé à un atelier intitulé « rêverie sur Bordeaux, ma ville en kit ».

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (11)

Au programme, coloriage, découpage, pour donner vie à une maquette en 3 D de la ville.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (1)

Ils ont tous été très studieux et appliqué pour concevoir la plus belle vue de Bordeaux.

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (16)

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (17)

Un goûter les a récompensé de leurs efforts et nous nous sommes promis de revenir bien vite pour de prochaines découvertes !

musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (6) musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (7)     musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (12)  musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation (14)       musee-arts-decoratifs-design-bordeaux-madd-ville-centre-culture-visite-decouverte-architecte-meuble-mobilier-enfant-famille-maquette-atelier-animation

 

Publicités
BORDEAUX ENTRE COPINES

Cantik : une boutique à la déco scandinave sur Bordeaux

Tu veux donner une belle touche de décoration scandinave à la chambre de tes enfants ou ton salon ? Tu aimes les intérieurs aux couleurs de bois naturel, blanc et pastel ? Tu dois donc absolument passer à la boutique Cantik.

cantik2

Quelques bougies pour se réchauffer en hiver, des accessoires déco pour épurer en été … Le choix sera difficile !

Gros coup de cœur pour les étagères – lettres en bois, et les affiches inspirantes avec leur cadre en forme de maison !

Pour les enfants, tu peux aussi y trouver de jolis papiers et des pailles pour les anniversaires !

Le responsable de la boutique a très bon goût et aide très vite à repérer les éléments qui correspondent à un univers … le style nordique a trouvé sa place à Bordeaux !

f201082304
La boutique n’est pas très grande et pourtant il y a du choix. Les propositions sont pour tous les porte feuilles et chacun y trouvera forcément quelque chose …
Lettre en bois, bougies, papeteries, suspension, affiches …
Bref les accessoires qui font qu’on se sent bien et qui font la différence.

 

De belles sélections oui mais avec des prix tout doux et qui changent régulièrement !

Adresse : 68, rue du pas Saint Georges, 33000 Bordeaux

Tel : 05.56. 38.03.30

Horaires :

du mardi au vendredi 10h30-19h30,

lundi 14h30-19h30,

samedi 10h30-19h

LES ACTIVITES KIDS

Les Sylvanian Families : ces petits animaux si mignons !

Voilà plusieurs mois maintenant que ma grande délaisse les Pet Shop (et croyez moi, cela me soulage bien ! Car entre eux et moi, ce n’était pas vraiment le grand amour …).

Elle grandit voilà tout … oui, c’est certain mais surtout, elle commence à avoir du goût !

Car je lui ai fait découvrir mes petits chouchous : les Sylvanian Families ! (j’en ai les yeux qui forment des cœurs tellement je les aime d’amour ❤ )

2808_ice_cream_van8_i

D’abord il faut dire qu’ils ont des bouilles adorables et que les détails me font fondre (oui, bon, ok, ce sont des jouets , et alors ? on peut plus jouer quand on est grand ? 😉 Cela ne m’empêche pas de les mettre en déco parfois autour de mon bureau ;-))

Il me rappelle mon enfance et les heures passées à jouer avec ma cousine … Autant te dire que le jour où j’ai rencontré maman lapin chocolat aux Efluent mums j’étais comme une gosse (qui a dit « comme tous les jours » ? ;-))

10455914_281141148676420_6678990632457532651_n

Ma grande a donc de suite embarqué tout ce petit monde dans sa chambre.

On aime leur univers tout doux : les familles sont toutes à croquer !

Prochaine étape pour nous : s’équiper de mobilier ! Mais le P’tit Gars n’est pas du tout contre l’idée de jouer avec ces figurines, il a d’ailleurs repéré le bus et la voiture dans le catalogue !

3588_nursery_double_decker_bus_1

2002_family_saloon_car2_i

Je laisse place à la Miss blogueuse débutante 9 ans qui a voulu faire ses propres mises en scènes et commentaires sur les Sylvanian Families. « Ca serait bien pour un article pour expliquer comment je joue avec, et montrer comment c’est mignon » ❤

Elle a aussi découvert tout un tas de petits goodies sur le site, dont du papier à lettre à télécharger.

Mademoiselle envisage de devenir puéricultrice et de travailler en crèche, donc autant vous dire qu’elle louche dangereusement sur le thème « Nursery ».

3587_forest_nursery_12957_nightlight_nursery1_i

Excusez la qualité des photos, mais la Miss a géré de A à Z … Promis la prochaine fois, je vous montre MES mises en scène 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un MyLittlePony s’est incrusté sur cette photo 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je ne sais pas si elle a de l’avenir en tant que photographe, mais elle a de l’imagination 😉

Et vous , vous aimez les Sylvanian Families ?

 

 

 

HUMEURS HUMOUR

Acheter une table basse chez Ikea … simple comme bonjour en suédois ! ;-)

Il est 9h50. Dans 10 minutes, votre magasin ouvre ses portes, dit la voix d’hôtesse. Visiblement je ne suis pas la seule à vouloir acheter une table de salon ce matin.

C’est la première fois que je me trouve à faire l’ouverture d’Ikéa.

Je suis entourée d’une bonne trentaine d’acheteurs matinaux et à ma grande surprise, nous petit-déjeunons tous ensemble. Quel élan d’amour et de partage que tous ces consommateurs de meubles en kit buvant d’un seul et même élan leur thé bouillant et dégustant leur biscuit krejnestuk (imprononcable mais tout à fait mangeable).

En même temps je me sens seule. J’aurais aimé pouvoir me blottir contre un homme et choisir avec lui la teinte du bois et le voir pousser notre petit chariot.

Boh, après tout, ai je vraiment besoin d’un homme pour ça ? Je suis tout à fait capable de pousser moi même ce chariot. Puis je me serais probablement disputer avec l’homme à propos de la couleur et de la forme de la dite table. C’est bien connu les hommes n’ont pas de gouts et puis c’est ma table après tout c’est à moi de la choisir.

« Nous vous souhaitons une agréable journée » : l’hôtesse n’a pas encore reposé le micro que la foule monte les marches 4 à 4 pour être les premiers à atteindre les appartements vitrines . On se croirait à l’inauguration d’une nouvelle attraction à Disneyland. Me voilà devant un salon chambre cuisine de 4 mètres carré parfaitement aménagé et il y a même encore la place pour garer un monospace dans le salon. Ils sont balèses quand même ! Oh la voilà ! C’est MA table ! Je la reconnais ! Elle m’attendait , elle a été faite pour moi (et pour environ 100 000 autres personnes en quête d’une table basse design et bon marché, mais qu’importe je me sens complètement épanouie à l’idée de m’offrir cette table, symbole de mon indépendance financière et de mon autonomie en matière de déco : eh oui une table peut représenter tout ça !)

Je repère le nom du produit (un mélange de consonnes et voyelles digne d’un tirage des chiffres et des lettres), l’allée et le numéro (ça m’a toujours épaté de savoir que chaque meuble a sa propre adresse à l’intérieur du magasin), tout ceci est noté à l’arrière d’un vieux ticket de caisse avec le crayon à papier des mini pouss offert par le magasin.

Je pousse mon petit chariot de manière tout à fait aisée, j’ai même une certaine classe en avançant vers le dépôt. Je pense que les gens que je croise se disent «  quelle femme ! » (j’ai les fesses qui partent légèrement vers l’arrière, essayant de faire contre poids avec tout le reste de mon corps face à ce chariot maudit qui part en direction opposée à ma volonté !)

Nous y voilà! Devant moi se dresse 5 mètres de cartons de table basse. Je jette un coup d’oeil autour de moi : pas l’ombre d’un monte charge ou d’un bras musclé. Réflechissons : s’ils laissent les meubles en libre service, vu le nombre de femmes seules en france, divisez par les probabilités qu’elles soient elles aussi en tailleur et talonts hauts pour faire leurs courses, multipliez par le fait qu’elles aient un gros manteau qui tient très chaud et qu’elles soient garés à l’autre bout du parking tout comme moi, cela signifie que le meuble ne doit pas être si lourd que je veux bien l’imaginer et que le carton paraît volumineux parce qu’il est sur d’autres cartons. Elémentaire mon cher watson !

Si tout le monde y arrive, je dois pouvoir y arriver : il n’y a pas de raisons !

J’entreprends donc une extension de mes bras en passant par un hissement de toute ma personne sur mes gigantesques orteils (je vous jure ils sont super longs ! On dirait des doigts !) qui me permettent donc de gagner 2 bons centimètres (presque suffisants pour atteindre le carton avant d’entendre un crac sur les phalanges de mes doigts de pied)

Oubliant ma souffrance pédestre, je fais une deuxième tentative. Yes ! Ce carton est mien … et de tout son poids ! Mon dieu ! Cette table pèse un âne mort (ou bien vivant plutôt, on dirait même qu’il utilise sa force contre moi). A peine essouflée (suis je asthmatique ?) je le dépose délicatement sur mon (trop) petit chariot. (bon ok je l’ai lâché violemment de toute ma hauteur et il a atterri à moitié par terre … mais ces meubles là c’est du solide non ?)

Bon le plus dur est fait, non ? Victorieuse et fière de moi, j’arrive à la caisse. (Je t’épargne la file d’attente avec la personne qui vit dans une maison constituée uniquement de bougies vu le nombre qu’elle achète). Je règle ma table basse : c’est officiel : elle m’appartient et il ne tient qu’à moi de la charger dans ma voiture. Je sors du magasin et je découvre que le chariot, lui, n’a pas le droit de quitter le périmètre de la porte automatique. Ne pouvant abandonner ma toute récente acquisition à son triste sort pour rapprocher ma voiture, je jauge rapidement la distance qui me sépare du but.

4,5,6,7 rangées de voitures et il ne pleut même pas. Allez je ne vais pas me décourager maintenant, d’autant que j’ai déjà soulever ce carton à l’intérieur du magasin (bon une micro seconde et j’ai cru mourir écrasée sous le poids des planches)

Bien sur il n’y a aucune prise sur le carton, il est 2 fois plus large que moi et il me paraît encore plus lourd que tout à l’heure. J’arrive à le soulever sur une distance héroïque (1 mètre !! whoua !) puis je décide en commun accord avec moi même, de faire une petite pause bien méritée. Le carton de 2 tonnes (d’après mes estimations ) repose sur le dessus de mes pieds. J’ai le visage sclérosée par mes efforts, je suis en nage sous mon manteau pure laine, je ne sens plus mes bras, mes mains et mes doigts commencent à présenter une jolie couleur rouge sang et des entailles disparates. Tel un athlète donnant tout ce qu’il a dans les entrailles dans la dernière ligne droite, je me motive pour parvenir en un seul sprint final à la ligne d’arrivée.

Sauf que j’ai oublié ma dopamine.

Je suis maintenant exactement à équidistance (eh je savais bien que ce mot appris en cours de maths me servirait un jour dans la vie : j’ai bien fait de pas sécher les cours au lycée dis donc !) du magasin et de la voiture, lorsque la pluie se met à tomber.

Pas une petite pluie fine et innocente. Non ! Une pluie tout droit issue d’une punition divine qui me serait directement adressée. Je reçois donc l’équivalent de 2 seaux d’eau en moins d’une minute. Le carton se détrempe à la vitesse opposée à laquelle je suis arrivée jusqu’ici (ouh que de mathématiques aujourd’hui), mes cheveux se collent irrémédiablement devant mes yeux m’empêchant de voir tout obstacle (plot et autre joie du parking). Dans un dernier soupir, je puise une énergie nouvelle, l’énergie du déséspoir qu’on appelle ça je crois, et j’arrive à ma voiture !

Je pleure de joie en sortant mes clefs. J’y suis arrivée ! Un dernier effort et le bonheur sera complet. J’arrive presque à partager la joie et la douleur de l’accouchement. J’en suis à la dernière poussée : puis la délivrance ! Ça y est ! J’ai acheté une table basse !!

Assise derrière mon volant je me félicite tout en reprenant mon souffle. Je tourne la clé dans le contact : Rien !

Feintant n’avoir rien vu, ni entendu, je renouvelle mon geste rotatif : Rien !

Noooooooooooooooooon ! Pas aujourd’hui ! Pas maintenant !

Eh bien si ! Je suis en panne, coincée à vie sur le parking où j’ai connu les pires souffrances que mon corps ait pu endurer !

Je vous épargne l’épisode de la dépanneuse et de la honte devant tous les clients des quelques dix magasins qui partagent ce parking (j’ai même appris que c’était le troisième plus grand d’europe, c’est dire !)

mais le dépanneur (un sosie de danny de vito en + gros et + petit) était un homme d’une grande gentillesse (il m’aurait même hébergé pour me « dépanner » bien sur, en précisant qu’il n’avait qu’une seul lit) et m’a monté le carton jusqu’à l’appartement. En échange j’ai du lui donner mon (faux) numéro de téléphone. Tout en réalisant que ça ne servait pas à grand chose puisqu’il savait désormais où j’habitais (que voulez vous je ne peux pas penser à tout lorsque j’improvise)

voilà il ne me reste plus qu’à monter ma table basse : 1 tournevis et c’est parti pour le show !

Vetements kids

MAISON DU MONDE : La collection meubles et décoration « Enfants »

Maison du monde, c’est un peu la caverne d’Ali baba de la décoration d’intèrieure.

On y trouve toujours quelque chose, on se crée des univers, que ce soit pour un meuble ou un petit objet, de la vaisselle ou du linge de maison.

Les collections se succèdent et les inspirations sont aussi variées que possible : voyage coloré, classique parisien, rétro campagne, poudré gourmand … etc

Bref cette année, non contents de nous pondre encore des décors magnifiques, les gens de chez Maison du monde, nous offrent le graal à nous parents : la déco de chambre d’enfants !!-9036b562d5bd2d2992d4d3f326f9eac4_w734_h376-ad4de83470832c9480dcc0aa9369d753_w734_h376-faf514878600ed52e8425637e76d8c49_w734_h376

Là encore de la petite princesse à l’explorateur, en passant par l’ado pop rock, on a une multitude de choix avec des thèmes complets qui se déclinent jusqu’au moindre détail.

Mes 3 coups de cœur : (je me suis obligée à en choisir uniquement 3 mais TOUT est sublime !)

La toile savane : une touche rétro et exotique avec les animaux que les enfants adorent . (34.90 euros)

135047_1

L’étagère commode Gourmandise : rangement et jeu ! Le détail craquant : les boutons de tiroirs en forme de meringue ! (327 euros)

-f3439e9a94b67b19958898f9bea81853_w734_h376

La toise Britain : un garde britannique de sa majesté qui décore et qui permet de voir comme on a grandi !! ça change des toises nounours 🙂 (39 euros)

135057_2

Pour tout voir et craquer : http://www.maisonsdumonde.com/catalogue-junior/FR/fr/