HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

13 choses qui prouvent que tu bosses en Petite enfance, en école maternelle ou avec des enfants en bas âge

Tu sais que tu bosses en secteur petite enfance ou avec des enfants quand …

 

  • tu as un teint hâlé dès le mois de mai grâce aux surveillances au jardin d’enfant, dans la cour de l’école ou goûter extérieur

 

  • tu demandes toutes les 5 minutes si quelqu’un a envie de faire pipi même en soirée avec des potes

  • tu cherches des doudous la nuit dans tes rêves , et ton cauchemar c’est de ne pas les retrouver

 

  • tu connais la vie de tous les parents du quartier car les enfants te racontent toutes les anecdotes (« maman a vomi ce week-end car elle avait trop bu », « papa pue des pieds et ronfle », « ma grande soeur a dormi dans le même lit que son amoureux » …)

 

  • tu comptes toujours jusqu’à 3 avant de t’énerver contre ton mari ou tes amis

 

  • tu es capable de dire mieux que les médecins quand débute une épidémie de grippe ou de gastro (d’ailleurs tu te fais vomir dessus au moins une fois par semaine)

  • ta plus grande peur dans la vie : chopper des poux

 

  • tu es au courant des dernières tendances en matière de dessin animé branché ou de jeux de cour de récré

 

  • tu as perdu quelques pourcentages d’audition à cause du bruit mais ta vision s’est améliorée pour apercevoir le petit malin qui se cache dans la cabane du fond de la cour

 

  • tu offres à tout le monde le coupe pomme Ikea tellement cela a changé ta vie pendant les goûters collectifs des petites sections

  • tu as toujours un peu de pâte à modeler ou de peinture sous les ongles malgré tes 150 lavages de main par jour

 

  • Tu connais toutes les comptines avec leur geste, bien sur !

  • tu récupères TOUJOURS les rouleaux de PQ vides même chez les potes, en vue des cadeaux créatifs de fête des mères, carnaval, noël

 

 

 

HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

La fin d’une ère …

Je sais que c’est normal, qu’à un moment donné, cela doit arriver …

C’est écrit c’est comme ça. Depuis des siècles, des générations, on passe tous par là.

Cet instant où on réalise que là, maintenant, on n’a plus de Lillet … euh de bébé.

J’avais déjà senti le truc venir quand on avait jeté la dernière couche de caca bio fumant.

Je m’étais préparée quand on t’avait inscrit, toi, mon petit dernier, en Toute-petite section et que j’avais pleuré des litres de larmes maternelles le jour de la rentrée, pendant que tu me jetais de la classe à grands coups de « allez, c’est bon, j’suis grand ».

Je m’y attendais un peu quand pourtant, si petit garçon, tu avais arrêté de faire des siestes l’après-midi, préférant un foot avec des copains qui grandissaient beaucoup plus vite que lui (toi tu restais mon bébé évidemment ).

Je savais au fond de moi que c’était un signe, ta façon de savoir mettre tes chaussures tout seul, et même décapsuler ma bière comme un serveur du Régent (faut dire que je te donne de l’entrainement).

J’avais compris que tu t’éloignais de l’âge « poupon » lorsque tu m’as annoncé « au fait papa te fait dire qu’il a ta série « Orange est le nouveau noir » .. j’te traduis hein .. » Oui tu connaissais déjà tes couleurs en anglais : petite victoire sur moi-même !

J’aurais dû me douter que tu basculais vers ce grand garçon qui allait devenir encore plus grand quand tu as demandé à ta soeur comment papa mettait la graine à maman et que les SUPERtozoïdes devenaient des bébés.

Pourtant lorsque ton père t’a solennellement expliqué, le matin de Pâques cette année, que « la cloche c’est moi » (qui en doutait encore ?), tu as éclaté en sanglots, nous traitant de trop méchants, parce que toi, tu pensais vraiment que des cloches lächaient du chocolat Lindt dans le jardin (ah si seulement !) et tu as fait caché 4 fois tes Kinder à ton traitre de père, car oui tu voulais encore les chercher, même si maintenant tu savais que la cloche c’était lui ( qui en doutait encore VRAIMENT ?).

Pourtant quand à l’expo des dinosaures, tu as entendu rugir le T-rex, tu t’es blotti tout contre moi, ton petit coeur battant la chamade, et le pipi pas loin dans la culotte. La trouille au ventre, tu serrais fort ma main de maman tueuse de dinos !

Pourtant au premier cauchemar, même si tu ne te rappelle pas de quoi tu rêvais (alors que moi oui, je dormais paisiblement !), c’est MAMAAAAAAAN que tu cries en venant coller tes petons glacés contre les miens, tout aussi glacés, dans le grand lit parental, qui devient familial.

Alors non, aujourd’hui je ne vais pas déprimer, non Marie, copine d’apéro, tu vois, je tiens le cou (p), la tête haute (aïe), le buste droit (ouïe) … et je ne pense pas que mes problèmes vertébraux soient dûs au fait que je ne porterais plus de bébé sur mes épaules, ni que je n’aurais plus de tout-petits qui me sauteront dans le dos …

En septembre, mon bébé rentre en CP.

C’est la fin de l’école maternelle …

La fin d’une ère …

1391927_10202207698823613_1452854833_n

BONS PLANS, Dvt perso et organisation

5 bonnes raisons de préparer tes fournitures de rentrée début juillet #Maped

Oui je vais faire ma rabat-joie, je vais t’ôter le soleil des mains et te faire penser à la pluie, l’automne, les bottes en caoutchouc … mais ne t’inquiète pas, ce sera pour mieux savourer ta Pina Colada en maillot jusqu’au bout du mois d’août.

Pourquoi faire les achats de la rentrée maintenant ?

1. Tu as le choix dans les magasins : début septembre il manquera la moitié des références qu’il faudra impérativement à ton bambin.

Tu ne voudrais pas qu’il se fasse remarquer par l’instit dès la rentrée ? hein ?? mauvais parent !! 😉 (j’aime vous culpabiliser  ;-)) Surtout que comme ça, tu peux prendre la règle ultra canon avec motif tattoo (que tu piqueras de temps en temps à ton enfant pour souligner ton rdv mojito du vendredi soir avec les copines ! ;-))

159

Et ça t’évitera une scène digne de Madame Lepic à 1:09′ (dont je suis une grande fan !!!)

 

2. Tu peux choisir avec ton enfant certaines choses  tranquillement : vous avez le temps, pas de stress, pas de choix en quatrième vitesse le soir après l’école .. Non c’est les vacances, tu choisis la gomme aux petites ailes rabattables ultra pratique en toute décontraction … limite ça te détend ! (comment ça, j’en fais trop ? ;-))

161

3. Tu découvres les nouveautés avant tout le monde. Sur la plage, au bord de la piscine, sur ta serviette, un Apérol Spritz dans une main, tu pourras frimer auprès des autres parents : » hum, ouais le taille crayon lapin, ah oui je sais, on l’a acheté le mois dernier, trop chou non ? » (bon on frime avec ce qu’on peut hein ? ;-))

150

4. Tu savoureras jusqu’à la dernière minute de la dernière goutte du dernier verre (oui je parle beaucoup d’alcool) de tes vacances sans aucun stress : tout sera prêt ! Et tu auras encore l’air ultra zen et détendue la première semaine de septembre alors que les autres parents auront déjà perdu tout le bénéfice de leurs vacances en courant partout pour avoir le dernier compas.

151

5. Tu passeras auprès du futur instit’ de ton enfant pour le parent parfaitement organisé, conscient des enjeux scolaires que peuvent entrainer l’oubli de fournitures et vraiment très impliqué dans l’importante différence pédagogique pour l’apprenant d’avoir un cahier à petits carreaux plutôt qu’à grands (et surtout ça rattrapera quand dès le premier cycle piscine tu oublieras le maillot de ton enfant, ou que tu arriveras avec une demi-heure de retard car tu auras zapper les nouveaux horaires de l’école ;-))

Nous, on a craqué pour les nouveautés Maped, et surtout pour les vacances, ce sont ces Feutres méga pratiques que nous emporteront pour faire des coloriages et des dessins sur les cartes postales 😉

Ils s’ouvrent en pétales quand tu en as besoin : les bouchons restent fixes, le support aussi. Quand tu as fini tu « refermes » le tout en son centre et ça rentre dans la trousse nickel !

Alors bonnes vacances !!!! 😉

157

 

Toutes les nouveautés Maped sont sur leur site

 

Produits offerts par la marque

 

 

ANGLAIS, CULTURE, LES ACTIVITES KIDS

Réviser toute l’année et découvrir en s’amusant : les cahiers malins pour l’école maternelle !

On cherche parfois comment les occuper de manière ludique et ce n’est que, quand arrive l’été, qu’on songe aux cahiers de vacances.

Pourquoi attendre les grandes vacances pour faire ces petits cahiers de révision ?

J’aime bien offrir ce genre de cahiers pleins de jeux et d’autocollants qui permettent de découvrir les premières lettres ou chiffres et bien sur, les premiers mots d’anglais 😉

bordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole-jeu

J’aime beaucoup l’approche qui est faite avec les animaux (que les enfants adorent et savent nommer très vite dès le plus jeune âge).

bordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole-apprentissage

bordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole-collage

De la petite section (dès 3 ans) jusqu’à la grande section (5-6 ans), Les éditions Bordas offre un large choix de cahiers d’apprentissage tournés autour du jeu et basés sur les programmes scolaires.

C’est toujours l’occasion de passer un moment calme avec son enfant et surtout de réaliser qu’il connait souvent + de choses que l’on imagine ! 😉

bordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole-compte

bordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole-graphismebordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole-ferme

Idéal quand le grand frère ou la grande sœur veut jouer à l’instit avec son cadet 😉

bordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole-forme

Durant les vacances de noël, compter les étoiles du sapin, c’est pas fun pour apprendre les chiffres ? 😉

bordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole-compter

Voilà des cadeaux qui changent un peu : à mettre dans le calendrier de l’avent !

 bordas-livre-cahier-eveil-vacances-maternelle-autocollants-petit-enfant-animaux-lecture-nombre-lettre-chiffre-maths-anglais-decouverte-programme-ecole

On peut les trouver facilement en grandes surfaces rayon livre.

Pour les commander cliquez sur la photo




 

CULTURE, Livres et CD

1 poisson, 3 voleurs, 1 dragon : un livre pour les petits qui rêvent d’être grand … #nathan jeunesse

nathan-jeunesse-histoire-livre-conte-album-illustration-dragon-poisson-voleur-enfant-rentrée-noel-anniversaire-ecole-pedagogique    

Parce que quand on est petit, on se dit toujours que si on était plus grand, on pourrait faire + de choses.

Parce que parfois on manque de confiance en soi, parce qu’on aimerait être fort et s’imposer un peu plus face aux autres … face à ceux qui sont sûrs d’eux.

nathan-jeunesse-histoire-livre-conte-album-illustration-dragon-poisson-voleur-enfant-rentrée-noel-anniversaire-ecole-pedagogique-petit-grand-force-intelligence-malin

Cette histoire est d’une belle simplicité … elle fait appel à des symboles qui s’empruntent à l’imaginaire des enfants : les voleurs, le dragon pour la partie « peur » … et un petit poisson … qui pourrait bien être un enfant.

Les illustrations sont ultra colorées et rappellent fortement les univers asiatiques.

nathan-jeunesse-histoire-livre-conte-album-illustration-dragon-poisson-voleur-enfant-rentrée-noel-anniversaire-ecole-pedagogique-couleur

Je ne vous en dis pas plus .. mais ce petit poisson, même s’il n’est pas aussi impressionnant qu’un dragon et aussi fourbe qu’un voleur, va pétiller d’intelligence et de malice.

nathan-jeunesse-histoire-livre-conte-album-illustration-dragon-poisson-voleur-enfant-rentrée-noel-anniversaire-ecole-pedagogique-morale

Dès demain, vous pourrez retrouver une exposition à aller découvrir avec vos enfants à la librairie comptines de Bordeaux

(5, r. Duffour-Dubergier 33000 BORDEAUX Tél. : 05 56 44 55 56)

avec en apogée, une rencontre dédicace de l’illustratrice.

Du mardi 14 au samedi 31 octobre  Exposition des images de Janik Coat pour l’album 1 poisson, 3 voleurs, 1 dragon (texte de René Gouichoux, éditions Nathan)

Jeudi 30 octobre – 16h Rencontre – dédicaces avec Janik Coat

Pour tous à partir de 5 ans. (l’album peut être exploitable un peu avant … dès 4 ans)

Pour acheter l’album, clique sur l’image ci-dessous