BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, OENOTOURISME - VINS

5 idées Cadeaux insolites autour du vin pour Noël ou l’anniversaire d’un Winelover

On a tous autour de nous quelqu’un qui aime le vin, qui se passionne pour le travail des vignerons, qui prend plaisir à faire de belles dégustations et qui adore dénicher des pépites parmi les rouges et les blancs de petites propriétés viticoles.

Alors homme ou femme, voici une sélection de cadeaux qui feront plaisir à tous les coups à ton fan de vin ou Winelover 😉

(clique sur les photos des produits si tu souhaites commander sur Amazon)

La coque de téléphone

J’ai cette magnifique coque de protection et pour ma part, je l’adore !

En plus d’être très originale, elle est assez épaisse, et vraiment fun !

Le plus : elle crée vraiment un sujet de conversation ! Pas une soirée sans qu’on me complimente sur cette coque en forme de verre de vin 😉

Le rouge à lèvres


Très originaux et décoratifs dans une salle de bain, ces tubes de rouges à lèvres imitent à la perfection de mini-bouteilles de vins.

Un cadeau parfait pour les amatrices de bons crus qui aiment aussi le make-up !

La tenue du produit n’est pas géniale mais le packaging de ce maquillage et ses couleurs sont quand même très sympa pour le prix.

Un petit bijou

Ce charm peut s’ajouter à un bracelet ou un collier.

Il peut aussi permettre de créer son propre bijou.

Discret, mignon et jamais vu, ce breloque apporte la petite touche pour afficher sa passion des dégustations.

Une attention ou une surprise à glisser dans un calendrier de l’avent pour une copine ou son amoureuse.


Un jeu

Il existe désormais plusieurs jeux de société autour de la culture de la vigne, les connaissances oenologiques, la dégustation, mais aussi plus orienter stratégie et jeu de rôle.

Beaucoup me tentent, pour l’instant j’ai testé et acheté Vignobles et je le trouve réussi.

On y retrouve toutes les étapes du vin : choisir son cépage, son terrain, sa région, faire les vendanges, et enfin produire son vin. De bonnes soirées de jeux en perspective !

Le coravin

J’en ai parlé récemment sur mon compte instagram car je suis devenue Ambassadrice Coravin.

Le deal est simple : j’ai reçu le modèle Two Elite dans son coloris Pomme d’amour et je dois l’utiliser.

Des challenges photos nous incitent (la bande coravin et moi) à le mettre en scène chaque mois sur nos réseaux sociaux.

Mon but premier en devenant partenaire de Coravin, c’est surtout de pouvoir vous en parler en terme d’utilisation et surtout trouver les intérêts de posséder un tel outil en tant que fan de vin.

Le principe : une aiguille permet d’aller chercher le liquide à l’intérieur de la bouteille sans en ôter le bouchon.

A chaque dose ponctionnée, l’équivalent en gaz (un gaz adapté qui n’altère pas le goût et les qualités du vin) comble le vide laissé et ainsi le vin qui reste dans la bouteille peut se conserver plusieurs mois. (Dans une utilisation optimale, je n’ai le retour que sur quelques mois pour le moment, mais il parait que cela peut aller jusqu’à plusieurs années : je vous confirmerai cela au fil du temps 😉 ).

Pourquoi s’offrir ou offrir un tel objet à un amateur de vin :

Je trouve beaucoup de qualité à Coravin car j’aime sans cesse découvrir de nouveaux vins : régions, cépages, vinification … il y a tellement de choses à découvrir que si on ouvre une bouteille chaque jour, on doit soit tout boire (-hic-), soit faire des plats en sauce (le boeuf bourguignon avec une bouteille à 20 ou 40 euros : euh merci bien), en faire du vinaigre (hum la bonne vinaigrette avec un vin de 1998), ou carrément le jeter (ça y est je pleure ;-)).

Alors on se limite, on attend les grandes occasions pour ouvrir ses meilleures bouteilles, on attend le meilleur plat pour tel vin, en se disant que c’est dommage il aurait pu aussi être très bon avec le simple plat de pâtes bolognaises de la semaine dernière …

Le système Coravin permet de ne se servir qu’une gorgée ou un verre, du vin que l’on souhaite et hop ! il repart à la cave !

Génial pour tester des accords mets et vins avant un grand repas, pour voir si une série de bouteilles est prête à être bues, pour faire goûter un vin qu’on a adoré 6 mois plus tôt à un ami de passage et qui reprend le volant …

Un autre intérêt : quand on n’aime pas les mêmes vins que son conjoint ou qu’on n’a pas les mêmes envies au même moment.

Par exemple, si je veux un verre de Riesling avec mon assiette de fromage, et lui préfère un verre de Pessac-Leognan : pas besoin d’ouvrir 2 bouteilles. Chacun se sert son verre et peut ainsi savourer son morceau de comté ou de munster.

Bref, je suis déjà convaincue de l’intérêt de Coravin qui pour moi n’est pas un gadget mais bel et bien, un + pour sa consommation raisonnée et dégustée au quotidien.

Il a un coût élevé (entre 200 et 400 euros selon le modèle) mais je trouve que c’est vraiment un beau cadeau pour quelqu’un de passionné qui aurait déjà beaucoup d’accessoires autour du vin.

 

J’espère que ces idées cadeaux vous auront plu et aidé pour jouer aux petits lutins du père Noël !

Vous pouvez aussi aller voir mon article sur les idées kdos pour les amoureux de Bordeaux

Publicités
BEAUTE COSMETO MAKE UP, LA PAUSE FEMININE

Rouge à lèvres Edition velvet de Bourjois : le make-up de la mère pressée (mais canon ;-)

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue (3)

Je t’annonce direct, je vais faire ma blogueuse beauté ! why ? parce que !

Parce que tout simplement quand tu tombes sur LE rouge à lèvres tout terrain (putain je sens que ça va déraper cette histoire !) tu as juste envie de refiler le bon plan à la terre entière (ou à te le garder, ça dépend un peu de ton caractère 😉

Quand tu cherches à réduire les cosmétiques de ta salle de bain, d’en avoir moins, mais d’avoir juste ce dont tu as besoin et qui assure, beh tu cherches la perle rare, le produit qui tient ses promesses, que tu finiras jusqu’au bout, et qui fera de toi la star des magazines (comment ça je suis une consommatrice exigeante ??).

Alors certes le produit qui fait le job n’est malheureusement pas d’une composition soft, bio et éthique, mais je ne me flagellerais pas avec des orties car je n’ai pas encore trouvé son équivalent irréprochable et que pour ma peine, je ferais une brioche maison bio à mes enfants 🙂

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue (4)

Figure toi qu’un samedi soir sur la Terre comme dirait Francis, il y a un an, je me trouvais à une soirée où ça papotait sévère, ça mangeait bien et ça buvait ce qu’il fallait.

La soirée touche à sa fin, et voilà pas que je recroise une nana qui avait encore son rouge à lèvres intact.

Je suis allée franco vers elle (tout en me disant « non la meuf a dû faire sa ricaine et aller se repoudrer entre temps ! C’est O-BLI-Gé qu’elle en a remis entre le plat et le dessert, minimum ! »).

La douce jolie s’appelait (et s’appelle toujours) Marion (poke @lesescapadesdepetitemarion) et elle m’a confié son secret avec une extrême gentillesse : « c’est un rouge Edition Velvet de chez bourjois, franchement c’est top  »

Forte de ce précieux sésame, j’ai donc été chercher mon rouge dès le lendemain pour tester sur ma personne et voir si y’avait pas eu entube en canulars.

J’ai choisi parmi tous les coloris : le Hot Pepper n°03.

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue (2)

Là, le choc : non seulement le truc pigmentait au top, d’un vrai beau rouge, et en plus, oui, vraiment, REALLY, il tenait pendant des heures et même un repas, sans transfert ni tracé estompé.

il s’applique au pinceau et sa texture est liquide épais.

On s’attend à un rendu de gloss mais très vite, une « tension » matifie les lèvres en les pigmentant.

Au début c’est un peu déstabilisant quand on est habituée à des rouges à lèvres gras qui hydratent et on peut être un peu géné par ce côté tenseur et légèrement désséchant. Mais en fait on s’habitue très vite à cette sensation et finalement (sur moi), je ne ressens pas de tiraillement, et je kiffe totalement les couleurs et la tenue !

J’ai donc acheté un second rouge de la même collection : le Frambourgeoise n°02.

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue

Et bim ! Il a lui aussi passé l’épreuve de dégustation de vins et repas, quand à mon tour, on m’a accosté : « dis, c’est quoi ton rouge à lèvres, il tient super bien, non ? » (poke @pixelsandwines )

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue (1)

Ouais j’allais pouvoir transmettre ce secret qui se refile sous le manteau à une poignée de novices qui ne savent pas qu’existent ce genre de petites merveilles.

Donc voilà, je te donne à toi aussi cette info à distiller à tes bonnes copines ! Ou alors tu peux faire ta bonnasse-connasse en disant juste « ah ça ? non ce sont juste mes lèvres qui sont sublimes ! » A toi de voir 😉

 

Tu peux trouver les Rouge Edition de Bourjois en grandes surfaces ( je te conseille de guetter les semaines beauté par exemple pour avoir de bonnes réduc’)

ou sur le site de Bourjois

prix moyen constaté 13.90 euros

LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

Le grand ménage de Printemps ! Trier pour respirer, ranger pour se libérer : c’est le challenge libertri !

Il y a quelques temps j’avais lancé sur Instagram un challenge #libertri : liberté et tri !

Oui car très vite en gagnant de l’espace, en rangeant les choses à leur place et en se réappropriant son intérieur, on gagne en liberté.

Pourquoi ? je ne sais pas vraiment … mais tout ce que je peux vous dire c’est que cela marche vraiment.

Cette envie est partie de plusieurs lectures : Zéro déchet, la méthode KonMari, et l’art de l’essentiel.


Une évidence en ressort : je ne veux pas être esclave de mes objets, je ne veux pas passer le temps que je souhaite consacrer à mes enfants à ranger une maison en ayant l’impression de ne jamais en voir le bout, je veux pouvoir profiter de chaque mètre carré que je paie durement dans mon loyer/ prêt immo sans toujours me sentir à l’étroit, ai-je vraiment besoin de tout ce que j’ai, et surtout je ne veux avoir chez moi que les choses qui me servent réellement ou me plaisent vraiment.

Partie de là, j’ai donc ouvert les yeux sur … mes placards.

Le résultat était sans appel : j’avais trop de choses, ranger sans méthode particulière (sauf celles que l’on m’avait transmise) et j’avais toujours l’impression de manquer d’espace … d’air.

J’étouffais.

Pourtant ce n’était pas spécialement en bazar, je suis même quelqu’un de plutôt ordonnée.

Mais j’en avais assez de cette surconsommation et de continuer à ranger des choses inutiles dans ma vie.

Je me suis donc lancée un petit challenge, que certains ont déjà pu suivre sur Instagram, ou sur Facebook.

En sortant chaque catégorie d’objets, j’ai pu mettre en évidence ce que j’avais, ce que je voulais garder, ce que je voulais vendre, ce que je voulais donner ou jeter dans le dernier dernier des cas.

Bref j’ai eu beaucoup de difficulté au début (car je suis de ces écureuils qui gardent tout dans l’espoir qu’un jour cela serve, revienne à la mode, prenne de la valeur, me manque .. rayez la mention inutile .. on a toujours une bonne excuse quand on veut conserver quelque chose et que l’on a du mal à se détacher des objets.)

Puis finalement au fur et à mesure, j’ai avancé.

De plus en plus sereinement, car savoir ce que je voulais vraiment, me faisait l’effet d’une libération.

Ne plus m’imposer tel objet parce que c’est un cadeau, ne plus garder telle chose en double au cas où, ne plus avoir tel accessoire parce que tout le monde en a, ne plus conserver tel magazine pour une seule page … etc

J’ai donc vidé ma maison de 4 énormes cartons et 3 sacs de vêtements/accessoires.

C’est peut-être beaucoup ou peu, je ne sais pas … ce que je sais c’est que j’ai encore quelques réticences sur certaines choses donc je les garde pendant 6 mois mais si cet été, je ne les ai pas utilisé, elles partiront elles aussi.

Je fais aussi des achats beaucoup plus raisonnés sur le mode du durable. Je conserve les matières nobles, résistantes, agréables.

Et quand un objet sera usé, cassé et que je devrais le racheter je privilégierai son alternative durable : exemple une passoire plastique sera remplacée par une passoire inox.

Je réfléchis à la vie de l’objet et je ne cède pas aux pulsions d’achat.

Idem avec les vêtements. Je sais ce dont j’ai besoin et je me les offrirais lorsque j’aurais trouvé les « parfaits » quitte à y mettre + chers que d’habitude, car je sais que je les mettrais, et pour longtemps.

Vous avez envie de vous lancer, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Voici comment j’avais procédé sur 16 jours de challenge (libre à vous d’adapter la quantité d’objets triés mais au moins cela vous donne une base avec des catégories à trier chaque jour 😉

Jour 1 : sortez un carton et mettez-y un objet dont vous voulez vous débarrasser. Pensez à la place qu’il va libérer.

Jour 2 : éliminez 2 produits de votre salle de bain. Périmés, achats impulsifs, inadaptés à votre peau, ces produits prennent de l’espace pour rien. Jetez les, donnez les. ( ne les remplacez pas : on fait de la place, ce n’est pas pour re-remplir 🙂

IMG_3806

Jour 3 : éliminez 3 verres / assiettes / vaisselle . Les dépareillés, les ébréchés, les « dont on ne se sert jamais » … Un peu plus de place dans le placard 🙂

IMG_3809

Jour 4 : jetez 4 sous vêtements et/ou paires de chaussettes. Trop usés, mauvaise taille, inconfortable …faites de la place !

IMG_3816

jour 5 : triez donnez jetez 5 magazines que vous gardez au cas où, dont vous aimez 2 pages, 1 photo ( déchirez la page et virez le reste ).

IMG_3833

jour 6 : Triez 6 vêtements ( trop grand, trop petit, mal ajusté, matière désagréable, usé, ou tout simplement jamais mis ) profitez en pour essayer de ranger vos tee shirt selon la méthode #konmari : parfait pour voir tous ses hauts et y accéder sans faire tomber la pile ! Ca évite de prendre toujours ceux du dessus et du coup on se rend mieux compte de ce qu’on a … On peut pousser jusqu’à les ranger par dégradé de couleur 😉

IMG_3866

Jour 7 : On s’attaque aux placards de bouffe ! On élimine les produits périmés , on cuisine dès aujourd’hui et demain ce qui arrive à la limite, on arrête de prévoir des réserves pour un régiment, on repère où sont les magasins de vrac. On arrivera sans difficulté à éliminer 7 trucs !

IMG_3872

Jour 8 :  On file vers les ustensiles de cuisine, petits moules, emporte pièce , verrines. On supprime 8 objets donc on ne se sert jamais, qui ne sont pas pratiques, qui ne donnent pas le résultat attendu etc … On peut les donner pour les coins dînette des écoles ou pâte à modeler de halte garderie.

IMG_3945

jour 9 : Attention ça devient difficile puisqu’on va vers les passions anciennes, les collections passées … Acceptez qu’une activité appartienne au passé et débarrassez vous du plus encombrant . Pour ma part j’ai fait du scrapbooking pendant 3 ans, il y 8 -9 ans. Je garde en me disant j’en referais … Mais je sais au fond de moi que cela ne m’attire plus, plus de la même manière . Donnez à quelqu’un qui s’en servira vraiment ou aux écoles centres sociaux maison de retraite … On vire au moins 9 choses !

IMG_3949

jour 10 : alors là on atteint mon point faible, l’étape difficile : se débarrasser des boîtes de thé les moins esthétiques pratiques, donner les thés que je ne bois définitivement pas, me servir des théières présentes dans la cuisine ou leur trouver une autre fonction ( cache pot , boîte à bijoux, boîte à piles …). Peut-être avez-vous le même souci pour une autre collection ?

IMG_3957

jour 11 : faire un tour dans le tiroir à épices et l’étagère à bouteilles d’apéro ! Ne gardez que ce dont on se sert, non périmés. Profitez des futurs barbecues pour proposer les alcools plus originaux et offrir les bouteilles non entamés.

IMG_4012

Jour 12 : on fonce vers les poêles casseroles plats et autres marmites : on vire sans pitié ceux dont le Téflon a sauté ( risque pour la santé ), on vire les couvercles mauvaise taille pas pratique et autres plats de Barbie super mignon mais qui ne correspondent à aucun repas réel d’une personne 🙂 idem les plats ébréchés ou casseroles irrattrapables ( on garde une seule pour activité tel que bougie maison si on en fait ). Vous pouvez aussi en profiter pour continuer le tri de la vaisselle du jour 3.

IMG_4016

Jour 13 : c’est le moment idéal pour trier les jeux de société, puzzles et autres boîtes créatives . Éliminez ceux dont les enfants n’ont plus l’âge ( il doit bien y avoir des plus petits autour :-)) ceux qui sont incomplets ( puzzle) ceux dont vous avez fait le tour. Éliminez les boîtes encombrantes si le jeu peut rentrer dans une petite trousse ( c’est le cas du Uno, Yam’s etc) : Cela permet ainsi d’utiliser les innombrables petites pochettes /trousses « trop mignonnes » qu’on osait pas jeter 🙂 Vous les aviez trier ces petites trousses ?? 😉 On peut aussi pousser jusqu’au matériel de loisirs créatifs. Y’a du boulot, non ? 😉

IMG_4068

Jour 14 : on trie les dvd et cd ! Les films qu’on croyait aimer, les dessins animés que les enfants ne regardent plus et qui ne sont pas des classiques, les erreurs d’achat ou de kdo, ceux qu’on a en Blu-ray ou sur netflix 🙂 On ne garde que nos vrais classiques à nous, nos films culte, ceux dont on ne se lasse jamais ❤

IMG_4071

Jour 15 : On trie le linge de maison ! Serviettes de toilettes, draps, torchons, serviettes de table, nappe. On garde une vieille serviette pour les colorations cheveux maison, une autre en guise de serpillère méga absorbante pour les petites inondations/fuites, et le reste peut se transformer en lingettes lavables ou partir chez Emmaüs.

Jour 16 : On élimine les papiers administratifs périmés, la papeterie que l’on aime pas (publicitaire, papier désagréable au toucher …), les stylos qui ne fonctionnent plus, les accessoires de bureau dont on ne se sert jamais, dont on ne trouve jamais la bonne recharge.

On peut aussi partir sans complexe trier les livres, les guides de voyage (qui se périment assez vite) et les cartes routières si vous avez désormais un GPS 😉 Elles peuvent se recycler en très beau papier cadeau !! 😉

IMG_4020

L’idéal est de faire le tour de ces catégories 2 fois par an (si on ne retombe pas dans le piège de rachats frénétiques !).

Un tour à chaque fin de saison : cela permet de voir à la fin de l’hiver, les vêtements d’hiver, les grands plats, la vaisselle des fêtes, les décos de noël …

Alors vous vous y mettez ? Vous avez commencé ? Quelles sont vos astuces ? vos points faibles ? (les miens : les carnets, les bougies parfumées et le thé !)

 

DETENTE, LA PAUSE FEMININE

Ma wish-list de noël 2013 { mes 10 idées cadeau « d’hiver » et variés ;-) }

thé-macaron-héritage-limitée-édition-mariage-frères-noel vintage-tea-party-year-recette-idée-décoration-table-thé-anglais-british potosi-la-case-de-cousin-paul-guirlande-boule-lumineuse-décoration palette-ladurée-sephora-noel-macaron lampe-veileuse-petit-lapin-bureau-décoration-bébé-enfant bougie-meche-bois-pain-d-epices-durance-noel-parfuméecoffret-tea-timethe-box-madame-figaroessie-toggletothetop-144x30351-+EEt9v6L__SY450__PJautoripBadge,BottomRight,4,-40_OU11__
1- Le Thé mariage frères collection héritage « macaron gourmand » : tout un programme pour les coups durs dans l’année !
2- LE livre qui fait suite à Vintage Tea Party qui trône dans ma cuisine : The vintage tea party year !!!
3- une guirlande la case du cousin paul parce qu’on a toujours besoin de petites touches de lumière quand vient le soir … et que c’est une guirlande qui n’a pas besoin d’attendre Noël dans un carton (Libérez les guirlandes !!!! Libérez les guirlandes !!)

4- une palette de rêve Ladurée pour Sephora, parce que l’écrin est magnifique et les fards ont l’air géniaux.

5-  Une petite lampe veilleuse lapin qui sera mon compagnon lorsque mon bureau sera enfin une pièce de travail rangé et agréable (2014 c’est ton année !!!)
 
6 – Une Bougie Durance avec la mèche qui crépite et qui sent bon noël !!
7- un kit Teatime … parce que c’est toujours un plaisir de pouvoir s’offrir des pauses de luxe dans le quotidien …
8- une thé box édition limitée madame le figaro, parce que la thé box ne m’a jamais déçu …
9- un vernis Essie : un rouge grenat pétillant, le toggle to the top ! Parce qu’un joli vernis, ça peut nous changer l’humeur d’une journée ! (oui rien que ça 😉
10- un CD de chansons de Noël … oui mais du King !