DECO, LA PAUSE FEMININE

Cadeaux folies : le site pour trouver un cadeau St Valentin original !

On ne fête pas forcément la St Valentin chez nous.

Mais il y a des années où, comme ça, on aime bien se surprendre (c’est l’avantage de ne pas le fêter tous les ans, on ne sait pas à quoi s’attendre).

Cette année, j’avais envie d’un cadeau que l’on puisse partager ensemble.

Et en même temps, je sais très bien que nous n’avons pas le temps de nous offrir une escapade à 2, ou une soirée à l’extérieur en ce moment.

En cherchant sur le site Cadeaux folies, je suis tombée sur un kit pour faire sa bière !

brooklyn_brew_shop_bierbrau_set_2_1

Voilà pour nous une passion commune et un rêve pour moi !

Nous allons pouvoir faire notre propre brassage à la maison et nous pourrons trinquer en dégustant le fruit de notre labeur !

img_2388

Ce cadeau St Valentin est à découvrir ici !

Le kit est ultra complet :

On peut choisir le type de bière que l’on veut obtenir.

img_2390

J’ai complété ce cadeau St Valentin par des pics à apéro : des poissons inox dans leur petite boite de sardines !

snack_piekser_sardinen_6-erset_1_1

Parfait pour poursuivre notre démarche Zéro déchet et éviter mini-fourchettes ou pics en plastiques.

img_2389

Bref notre Saint-Valentin sera sous le signe du partage et de l’apéro !

Ce qui nous caractérise assez bien 😉

 

Produits offerts par le site Cadeaux Folies

 

Dvt perso et organisation, HUMEURS HUMOUR, Livres et CD

Miracle Morning : le livre arnaque à base de réveil à 5 heures du mat’

IMG_0308

Si tu suis un peu les grandes tendances de ces derniers mois, tu n’as pas manqué la déferlante « Miracle Morning » suite à la sortie du livre éponyme.

Ce bouquin t’expose une méthode infaillible selon laquelle l’avenir appartient à celui qui se lève tôt et où succès ne rime absolument pas avec grasses matinées.

Comme j’aime bien suivre comme un mouton mais me faire ma propre opinion, je me suis mise en quête de l’ouvrage en question et j’ai découvert pages après pages le fameux miracle du matin (en français).

Mon premier constat : le livre est vide et aurait pu se résumer en 12 pages qui exposent le principe. Tout le reste : répétition, galvanisation de l’égo et des égos, grosse motivation façon discours de conférence américaine à base de « soyez ambitieux, c’est la vie ! »

Ok, sur le papier, je suis d’accord avec l’idée de toujours essayer de s’améliorer, de vouloir le meilleur et de se donner les moyens de réaliser ses rêves plutôt que râler qu’il ne se passe rien dans sa vie, mais en attendant sur son canapé. (voilà le résumé d’une cinquantaine de pages en une phrase : je vous ai fait gagner du temps ;-)).

Donc oui, je ne supporte pas les personnes qui se lamentent que leur vie est terne, qu’ils en ont marre de la routine, mais qui ne font rien pour que cela change .. qui ne trouve pas du temps pour lire, sortir, mais qui reste devant Koh Lanta ou Les Anges de la téléréalité pendant des heures … Donc oui je suis d’accord, on peut faire mieux mais faut se bouger.

Sauf que … il y a un gros MAIS !

Je vous le donne en mille : c’est un homme qui a écrit ce livre, monsieur Hal Elrod.

Un homme très ambitieux, très fier de sa réussite, très fière de sa femme et de ses deux enfants, très fier de son parcours (il peut l’être, il a su rebondir plusieurs fois comme il nous l’explique si bien).

Mais parmi tous ses chapitres où il parle de faire du sport, visualiser sa journée, méditer, avant d’aller bosser … à aucun moment il ne parle de la machine qu’il doit faire tourner, des petits-déjeuners qu’il doit préparer, de la vaisselle à débarrasser ou laver, du petit dernier à habiller, du grand qui a oublié de faire signer son cahier, du moyen qui n’a pas préparer son goûter / pique-nique pour la sortie scolaire du jour, du rendez-vous chez le dentiste à programmer pour l’ado, de la nounou à booker pour accompagner son conjoint en séminaire, des courses / menus à prévoir …

L’idée est belle et séduisante : se lever + tôt pour avoir + de temps pour soi … sauf que moi quand je me lève plus tôt, mon cher Hal, je ne peux pas ne penser qu’à moi.

Je vois le linge qui n’est pas plié, le lave vaisselle qui n’est pas vidé, le coup de balai qui n’est pas passé, les légumes à éplucher pour le prochain repas (oui je dois toujours anticiper) … même si je me lève à 5 heures du mat’, ma première pensée va être d’abord de faire tourner la maison avant le réveil de chacun, plutôt que me poser mes questions existencielles sur le fondement unique « qu’est ce que je vais faire pour REUSSIR ».

Alors le gros du concept est alléchant et fonctionne : si tu te lèves plus tôt, tu as + de temps dans ta journée pour accomplir + de choses. LOGICO-LOGIQUE !

Le programme est plutôt bien pensé : une heure pour faire tout ce qu’on voudrait faire pour soi avant même de commencer sa journée de boulot !

Oui mais tu vois moi cette heure-là, elle va me permettre de tenir toute ma journée de boulot justement car je n’ai pas qu’un boulot … et crois-moi que mes boulots au sens où toi tu parles de boulot (entreprise) ne seront jamais aussi éprouvant que le boulot que me demande mon foyer, mes enfants, ma maison.

Avoir une entreprise pour moi c’est limite la partie Loisirs de ma vie ! C’est mon temps à moi !

Alors moi je veux bien qu’on me parle de miracle du matin, et que oui, je sais que je n’aurais pas assez d’une vie pour faire tout ce que je voudrais faire, et que les grasses matinées gâchent des heures où je pourrais accomplir de bien grandes choses pour l’humanité (oui, oui, soyons-en certains ;-)), mais voilà moi mon « miracle morning » ce serait de te voir démarrer une de mes journées 🙂

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES

Aviasim et Fighters Academy : Deviens pilote d’A320 ou d’avion de chasse à #bordeaux

Peut-être ne le savez vous pas, mais j’ai peur en avion.

Du genre Coluche dans Banzai, je peux arracher un accoudoir durant un décollage.

Pourtant en mai dernier, j’ai piloté un A 320 !

Ok, je vous explique. Aviasim vient de s’installer à Bordeaux : c’est un simulateur de vol !

009

Attention, pas un jeu de fête foraine, non, tu es dans une véritable réplique d’un cockpit et tu as un vrai pilote avec toi aux commandes.

Pédagogue, passionné et rassurant, il a le gros avantage de pouvoir répondre à toutes nos questions.

Beh oui c’est un vrai pilote on vous dit !

014
La destination choisie, la météo, l’heure du jour ou de la nuit et nous voilà partis tantot pour Rio de janeiro sous le soleil, ou new york sous l’orage au crépuscule !

015
En dehors du côté technique c’est également une parfaite activité pour la cohésion de groupe dans une entreprise, ou une bande d’amis.
Me retrouver aux commandes de l’avion m’a demandé de me surpasser, mais le cadre et l’équipe sont vraiment rassurants et la bonne ambiance qui règne permet de surpasser sa peur.

IMG_3883

IMG_3885

Je pense même que ce « vol » a eu un effet thérapeutique et a apaisé mes angoisses. On a peur que de ce qu’on ne connait pas : et de connaitre un petit peu mieux les controles, les règles, et la technique de cet avion, me l’a rendu moins effrayant.

 

Alors quand j’ai découvert qu’Aviasim ouvrait sa Fighters Academy, l’adrénaline est revenue plus forte que la peur.

Cette fois, c’est aux commandes d’un avion de chasse que l’on se retrouve.

IMG_3879

On enfile sa combinaison digne de Top Gun, et on file faire des loopings et des vrilles dans l’espoir de croiser un avion ennemi.

IMG_3881

Certes on est beaucoup plus dans la fiction et le jeu, avec ce simulateur que dans le précédent, mais la sensibilité des manettes et la concentration nécessaire pour maintenir l’engin sont bien réelles.

Il ne manque qu’une hôtesse de l’air, en fait … 😉

017

Bref c’est le cadeau à faire pour épater un membre de sa famille ou un ami !

Offrir une expérience plutôt qu’un objet et lui donner un super souvenir (un pack permet de filmer également le moment ou repartir avec sa photo souvenir)

018

Retrouvez toutes les infos et tarifs sur le site Aviasim

 

Un grand merci à toute l’équipe d’Aviasim Bordeaux qui m’a réservé un accueil au top !

HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE, SPORT

A toi qui me siffle quand je cours et autres gentlemen #ironie

Quand je vais courir, c’est pour plusieurs raisons : me vider la tête, être tranquille (comprendre SANS gosses ni mari ;-)), avoir un corps sain ( ouais bon ok, éliminer le gras et la vinasse du week-end .. voire de la veille).

Quand je vais courir, je ne cherche donc ni la compagnie ni le papotage ni même le moindre contact visuel avec un être humain.

Quand je vais courir, je ne suis pas maquillée (sauf fête de la veille, cf « avoir un corps sain »), je suis habillée comme un sac (vieux jogging … bon ok si tu es fan de baskets asics rose fluo, tu peux me trouver totalement fashion, idem si tu as un désir ardent pour tout ce que fait la marque Kalenji de Décath’ en entrée de gamme), je ne suis pas coiffée (qui a dit « comme d’habitude » ???), et j’ai tendance à avoir une sale gueule ( rapport au fait que j’en chie grave et que je ne ressemble à rien quand je cours).

Pourtant il y en est du genre masculin qui du haut de leur grande considération, daignent prendre le temps de me signaler leur présence et même de retarder leur planning ultra chargé en donnant quelques minutes de leur journée à … siffler ! Pas siffler sur la colline genre Joe Dassin … non le sifflement de rue, celui qui te transforme instantanément en chair fraîche, le sifflement qui fait de toi la pute aguicheuse qui court.

Oui tu m’as sifflé, juste comme ça, pour me dire des choses qui te paraissent peut-être même sympa.

Mais …

A quel moment tu te dis que cela va marcher, que je vais être flattée ?

A quel moment ai-je envoyé un quelconque signe de séduction ? Lorsque j’ai reniflé bien bruyamment avec mes joues rouges extincteur ou quand j’ai craché sur le bas côté pour dégager mes sinus qui me brulaient ? tu aimes vraiment les jogging informes avec des tâches de peinture et les cheveux frisottis qui s’échappent d’une queue de cheval faite à la va vite ?

Tu aimes la transpiration qui dégouline sous les bras et les culottes qui rentrent dans les fesses au 2ème kilomètre ?

A quel moment tu te dis dans ta tête de mec que me siffler ou sa variante avec coup de klaxon va être perçu comme un encouragement de ta part pour améliorer ma performance sur le dernier kilomètre ?

A quel moment tu te dis que baisser la vitre pour crier « je te baiserai bien le cul » à une mère de 2 enfants qui ne demande qu’à ce qu’on lui fiche la paix, ça va être vraiment du beau compliment pour elle ?

Car je te remercie de prendre le temps de ralentir lorsque tu passes près de moi, de baisser ta musique et ta vitre pour lancer ce genre de petites phrases, mais sincèrement la prochaine fois passe ton chemin.

Et si par malheur je te réponds très poliment en levant le majeur, ne ralentis pas au prochain virage pour m’obliger à courir en sens inverse mais dis toi que tu as juste réussi à provoquer la seule réaction que ton genre de compliments mérite, et accepte humblement ce doigt en l’air, comme j’accepte sans tourner la tête, tes sifflements et coups de klaxon, et toutes tes petites phrases bien polies.