DECO, Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE

Mes 5 carnets préférés pour écrire mes listes, idées, pensées

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-1

Oui je sais, je vous ai pourtant dit que désormais avec le Bullet Journal,  je rassemblais tout au même endroit dans un seul carnet.

Et je ne vous ai pas menti, car au quotidien c’est bien lui qui me sert le plus et me permet d’y voir plus clair en terme d’organisation.

Pourtant en terme de créativité j’ai encore besoin de laisser d’autres carnets me séduire pour écrire des brouillons d’articles, des listes à la va vite, des idées d’écriture, des mots gribouillés en pleine nuit …

Cliquez sur les photos pour les commander sur Amazon

Voici mes 5 chouchous :

Le Leuchtturm

Je m’en sers pour mon bujo. Ai-je besoin d’en rajouter une couche ? Non je ne crois pas.

Ce que j’aime : sa robustesse, sa couverture, sa table des matières, son papier pointillé, son choix de couleur, une pochette à la fin.

Ce que j’aime moins : on voit parfois en transparence et il convient mal à l’aquarelle ou à des dessins au feutre épais.

 

Le Moleskine

C’est notre carnet de gratitude familial. Mais qu’est ce donc ? Eh bien dans ce carnet, chacun peut aller y noter ce qu’il a préféré dans sa journée ou sa semaine, y noter un rêve, une idée de sortie, ou d’activités. Ainsi on peut lire le ressenti des autres et se préparer de futures surprises !

Ce que j’aime : les éditions limitées toujours super belles avec des petits stickers qui complètent, le choix de couleurs, l’épaisseur du papier.

Ce que j’aime moins : un peu cher.

 

Le carnet Harry Potter

C’est un de mes souvenirs ramenés d’Ecosse car il était sorti là-bas avant la France.

Ce que j’aime : la grain du cuir de la couverture super qualité et son illustration, les pages assez épaisses lignées et le soufflet/pochette en fin de carnet

Ce que je n’aime pas : un peu trop rigide pour bien tourner les pages, mais il est encore neuf donc je pense qu’il va s’assouplir 😉

Le Rhodia :

Je pense que ce sont les restes de la FAC où je n’utilisais que leurs blocs de feuille pour prendre mes notes, qui m’ont attiré vers leur carnet.

Ce que j’aime : les feuilles sont épaisses, et ils se mettent à faire des coloris originaux pour les couvertures

Ce que je n’aime pas : un peu trop rigide.

Le carnet organiseur Margaux Motin :

C’est plus un bloc notes qu’un carnet, mais il est accompagné d’un trieur multi soufflet (de taille carnet).

Ce que j’aime : les illustrations de Margaux Motin évidemment, les soufflets pratiques

Ce que je n’aime pas : le crayon banal vendu avec, l’élastique de mauvaise qualité qui s’est cassé dès le début.

Et vous, quels sont vos carnets préférés ?

DECO, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

Les 5 objets qui me rendent folles ( ou la lutte intérieure entre ma raison et mon addiction)

img_0491

Avec la réduction des déchets, on essaie d’acheter mieux, d’acheter moins. On essaie de se poser toujours les bonnes questions : est ce que j’en ai besoin, est ce que c’est durable, est ce que je n’ai pas déjà quelque chose qui pourrait être adapté ou faire office de …, est ce que je ne peux pas l’emprunter / le louer, est ce que je ne peux pas l’acheter d’occasion, est ce que je ne vais pas m’en lasser, est ce que je ne peux pas le faire moi-même avec du matos de récup …

Bref c’est beaucoup quand comme moi on part de très très loin (fût une époque je décortiquais tous les bons plans de chez Gifi et j’allais au moins une fois par semaine à la Foirfouille et compagnie … j’achetais toujours un petit truc, parce que pas cher, pratique, sympa, nouveau …).

J’achetais systématiquement tout en soldes et bien sur, comme c’était moins cher, j’en achetais + que ce dont j’avais besoin.

Aujourd’hui je suis fière du chemin parcouru et j’avoue que j’ai revu totalement mon mode de consommation (je ne vais même plus faire mes courses en grandes surfaces : je passe par le drive pour quelques produits de base, puis au marché, à la biocoop, au boucher).

Je n’achète presque plus pendant les soldes (sauf encore quelques vêtements pour les enfants et paires de chaussures) : pour moi, cet été, j’ai acheté une robe, une paire de chaussures et un haut. C’est encore trop car sur ces 3 achats, la robe n’était pas dans mes besoins, et au final pas un vrai coup de coeur.

Je suis quand même contente de voir mes placards se vider, ma maison gagner en espace et en facilité de rangement, ma vie s’alléger de choses à ranger, trier (même s’il en reste encore beaucoup … trop). Un jour je sais que je vais y arriver 😉

Toujours est-il que malgré toutes mes bonnes résolutions et « ma thérapie » de tri/rangement/ questionnement au quotidien, il reste encore des irréductibles objets qui me tentent tout le temps :

  • les bougies parfumées : c’est une obsession ! J’en mettrais partout, j’en ferais flamber du matin au soir (mais je m’interdis d’en allumer devant les enfants : sauf celles dont je suis sûre de la compo naturelle). Pourtant je sais que la plupart sont bourrées de produits toxiques, que c’est mauvais pour la planète et la santé, que cela ne sert pas à grand chose, que ce n’est clairement pas indispensable, que le contenant ensuite va quasiment direct à la poubelle (verre). Mais je ne peux m’empêcher de tourner autour des nouveaux parfums, d’une marque que j’aime, ou d’une nouvelle marque (si en plus c’est naturel, je me dis qu’il me la FAUT !!!). Bref, je suis d’une faiblesse sans nom dans un rayon bougie.

La petite dernière repérée : les bougies Rewined faites dans des bouteilles de vins recyclées et aux odeurs de cépages !

 

  • les mugs : j’en ai trop ! Les placards sont désormais optimisés, j’arrive encore à trier dans la cuisine des ustenciles dont je ne me sers pas, mais les mugs !! C’est le gros point noir de la cuisine ! Je n’arrive pas à m’en débarrasser : ils me rappellent toujours un souvenir, ils me font me sentir bien, ils correspondent à une humeur du jour, ils ont été ramené d’un voyage, ils ont une histoire … et bien sûr, c’est toujours sur les mugs que je louche quand je veux me ramener un truc de vacances ! Avec ma collection Starbucks j’ai encore ajouté à mon agonie car ils sont assez imposants. Mais les mugs, c’est quand même super indispensable d’en avoir plein non ??

Le petit dernier qui me démange : le célèbre Tips de la Belle et la Bête (je pense que le merchandising autour de la sortie du film va être un véritable supplice à base de théière trop chou et de sublimes petites tasses !)

 

  • le thé et les boites à thé : c’est une addiction ! Je bois beaucoup trop de thé, alors je me dis que je dois en acheter pour ne jamais en manquer ! (je vous raconterai le jour où je me suis retrouvée en rade de Earl Grey un matin : j’aurais pu prendre n’importe quel autre thé de mes 20 autres boites, mais non, le matin c’est Earl Grey ! De quoi vous ficher en l’air une journée ! ;-)). Puis j’aime en découvrir de nouveaux pour changer mes habitudes (oui bon ok, au final je reviens toujours aux mêmes). Et les boites les plus jolies sont toujours celles que je n’ai pas encore : c’est carrément un complot, je vous dis. J’avoue que l’été j’arrive un peu mieux à contrôler mes pulsions théinées, du coup je vais essayer de tenir le cap pour réduire encore le nombre de boites et arrêter d’en acheter des nouvelles.

La petite dernière qui m’appelle : elles s’empilent et elles affichent des compliments aux illustrations rétro !

 

  • les plateaux et planche à découper : En tête Ikéa et Monoprix ! Leurs collections capsules me rendent folles : je m’empêche d’acheter toute la gamme alors à chaque fois pour me récompenser de mon courage, je m’autorise l’indispensable plateau ou la planche à découpe. J’arrive à me convaincre que c’est toujours utile un plateau, même si on en a déjà 12. (En même temps je m’en sers pour transporter tout et n’importe quoi, on s’en sert beaucoup pour le petit déjeuner, les apéros … Voyez que j’en ai BESOIN ! ;-))

La petite dernière qui veut venir chez moi : la planche à découper façon carreau de ciment ! argh !!!!! Pour aller avec mon cahier de recettes home made !

 

  • les carnets : mais pourquoi est-ce que je me dis que j’ai TOUJOURS besoin d’un nouveau carnet ? Oui j’en utilise beaucoup, oui c’est un indispensable pour le blog, les listes en tout genre, les petites phrases notées à tout va, les idées qui fusent la nuit, le jour, les prises de notes lors d’un voyage … oui mais quand même, j’ai au moins 10 carnets d’avance en plus de tout ceux entamés … et pourtant, les carnets ça reste ma passion, mon inspiration. J’adore sentir une couverture neuve, le grain du papier, quand le stylo glisse sur des pages vierges : tout reste possible !

Le petit dernier qui me fait de l’oeil : Un Mr Wonderful, sous forme de carnet de voyage à complèter !

 

Bon, ok et les petites figurines Lego Disney m’ont eue aussi !! argh !!! Je résiste encore super bien aux Tsum Tsum, j’ai été très raisonnable en Sonny Angels (sauf ceux Ladurée ;-)), je n’ai pas encore craqué pour les Funko pop … Je suis forte hein ?? 😉

Et vous quels sont vos péchés mignons ? vos achats addictifs ? vos luttes de raison ? 😉

 

DIY tutos brico, MANGER

Mon carnet de recettes DIY personnalisé « carreau de ciment »

IMG_0192

Cela fait quelques temps que j’avais envie de me faire un nouveau cahier de recettes.

L’ancien regorge de recettes que nous avons fait une seule fois, d’autres qui ne correspondent plus à nos besoins / mode de vie, puis il commence à avoir pas mal de tâches un peu partout et surtout j’avais envie d’en faire un qui comblerait mon envie du moment : les carreaux de ciment ! (je l’ai même mis sur ma wish list de la rentrée 😉

credence-de-cuisine-en-carreaux-de-ciment_5430125 source Pinterest

 

A défaut de refaire ma cuisine pour assouvir cette nouvelle passion (mais du coup je vais peut-être en mettre dans la salle de bain … aaaaaahhh !!) , je me suis dit que j’allais commencer par en distiller des touches 🙂 Le temps fera son oeuvre 😉

FullSizeRender

Alors voici mon cahier de recettes DIY avec sa couverture « carreaux de ciment » à imprimer

( je l’ai imprimé en gris finalement)

Recettes-book-cahier-maison

Le tuto est tellement enfantin que j’ai honte 😉

  • Prenez un carnet /cahier tout simple
  • Imprimez la couverture : en couleur, ou comme moi en gris.
  • Collez la
  • Recopiez vos recettes
  • Mettez du fun : stylos, feutres, tampons, masking tape … Faites vous plaisir en ajoutant des petits éléments, de la couleur, des petits dessins qui vous donneront le sourire en cuisinant 😉
  • J’ai ajouté une enveloppe pour mettre les recettes que je découpe ou que l’on me donne sur papier libre : tant que je ne l’ai pas faite au moins 2 fois je ne la recopie pas.

recettes-cuisine-cahier-diy-carreau-ciment-tendance-printable-facile-joli-2

Et voilà !

recettes-cuisine-cahier-diy-carreau-ciment-tendance-printable-facile-joli

Et en exclu la recette culte du poulet au whisky 😉

recettes-cuisine-cahier-diy-carreau-ciment-tendance-printable-facile-joli-1

ça vous a plu ? Vous avez quoi comme cahier de recettes ?

ça vous dit une rubrique « recettes » pour remplir le cahier ?

DETENTE, LA PAUSE FEMININE

Ma wish-list de la rentrée 2016

Cette année scolaire écoulée, j’ai vu passer pas mal de choses qui m’ont fait de l’oeil.

Parfois j’ai craqué comme un mouton (oui c’est une nouvelle expression qui sera en vogue dans quelques mois :-)) comme par exemple avec la Light box, d’autres fois je n’ai pas adhéré, comme pour les tissages, et puis parfois cela me faisait envie puis je me suis convaincue que je n’en avais pas besoin/pas la place/pas mon style (vous avez vu comme je deviens forte pour résister à la tentation ?? ), comme pour la serviette de plage ronde (rha, mais c’est quand même canon, non ? Non Lydie, ne craque pas !).

Oui mais voilà, il reste quand même certains trucs qui me trottent dans la tête plusieurs mois après, et qui reviennent régulièrement me hanter 🙂

Alors après mes indispensables de la rentrée, voici ceux qui, peut-être, deviendront mes indispensables de l’automne 🙂

  • une liseuse : j’ai toujours un livre dans mon sac à main mais mes choix sont souvent restreints pour que le poids de la charge soit amoindri. J’ai repris le temps et le goût de lire maintenant que les enfants grandissent. Je peux même partager certaines lectures avec ma grande. Alors même si nous essayons de prendre un max de livres à la médiathèque, j’avoue que je m’octroie des achats lecture régulièrement. Je pense qu’une liseuse me permettrait de relire certains classiques que je ne possède pas. Vous en avez une ? des conseils ?

En blanc, la Kindle d’Amazon est drôlement canon, en plus !

 

 

  • des emballages zéro déchet réutilisables et des pailles inox : le site sans-bpa.com regorge de supers idées pour trouver des alternatives durables aux choses jetables. C’est donc tout naturellement que j’y ai découvert ces 2 produits qui sont désormais absents de nos placards mais qui pourraient être utiles parfois (on arrive au bout des pailles jetables et je n’en racheterai pas, mais je sais que les enfants aiment bien et moi aussi pour le mojito 😉

emballage-vert-kids-konserve onyx-paille-6

  • un beau plafonnier luminaire pour mon bureau : parce que la lumière c’est super important quand vont arriver les jours gris ! Et que cela apporte la touche déco qu’il manque dans ma pièce de travail.

  • des carreaux de ciment : cela devient ma grande obsession du moment ! Oui on en voit partout mais j’avoue que je pense ne jamais m’en lasser. J’ai toujours aimé l’association du noir et du blanc. Alors pour ma salle de bain je rêve de lui donner un côté rétro dans les tons noir blanc et gris. Cela tombe bien nous serons bientôt en plein travaux : 9 ans que j’attends que l’on puisse s’y atteler.

carreau-de-ciment-sol-et-mur-gris-et-noir-etoile-l-20-x-l-20-cm

 

  • le chandelier de Lumière ‘Disney’ La Belle et La Bête : oui je sais ça ne sert à rien, mais franchement c’est pas trop chou ? Je suis sûre qu’il trouverait parfaitement sa place dans mon bureau ou sur ma table de nuit.

476333499680

Et vous ? Vous avez des petites envies en ce mois de septembre ?

 

 

 

 

 

 

 

HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

Incroyable ! Cette femme arrive à redonner le sourire aux gens qui dépriment dans leur bureau pour la rentrée : découvrez comment ! C’est bluffant !

Oui je vous la joue, titre tapageur et racoleur 😉

Mais voici une sélection d’objets pour bien rigoler au travail et avoir la pêche rien qu’en regardant ce qui sera sur sa table de travail :

Pour la collègue constipée : le taille crayon caca

Pour le comptable végétarien : les gommes banane

Pour tous ceux qui prennent votre bureau pour une poubelle : un pot crayon mini benne à ordure

Pour la stagiaire au régime : les stylos sucettes

Pour la graphiste délicieusement perchée : le porte trombone licorne

Pour votre supérieur relou : le mug qui parle à votre place quand le boss demande une réunion entre midi et deux

 

LA PAUSE FEMININE

Mes 5 indispensables de la rentrée

La rentrée ce n’est pas que pour les enfants ! Même si je suis chaque année assez nostalgique de mes vacances, j’avoue que j’aime aussi l’idée de ce nouveau départ !

Surtout qu’en tant qu’entrepreneure, chaque nouvelle rentrée est un nouveau challenge. Avec Septembre arrivent les nouveaux projets et objectifs, les changements, les idées qui fusent.

Alors pour une rentrée réussie, de mon côté, j’ai opté pour quelques indispensables :

  • le sac polochon les Griottes : il ne m’a pas quitté de l’été et il va continuer à m’accompagner pour cette année scolaire. Une sortie vite fait dans un parc pour un goûter improvisé, une balade dans Bordeaux sur une matinée ou une soirée, un week-end en solo …

sac-griottes

Déperlant, il permet de tout transporter même en cas de petite pluie (contrairement aux tote bag qui m’ont fait défaut plusieurs fois, même si c’est bien connu, à bordeaux, il ne pleut jamais 😉

IMG_9957

  • Le mémoniak agenda : valeur sûre, je ne me passerais plus de lui. L’essayer c’est l’adopter ! Déjà 4 ans qu’il  m’accompagne au quotidien. Il correspond parfaitement à tous mes besoins de femme, maman et d’entrepreneure. Je peux tout y noter. Sa liste de courses détachable m’est devenu indispensable. Voir la semaine d’un coup d’oeil tout en ayant assez de place pour ajouter pleins de rappels ou notes. Pour ma part, la colonne de droite me permet d’annoter mes petites to do list du jour : finir un article de blog, prendre un rdv médical, appeler un contact, trier les médicaments, acheter peinture pour DIY .. bref tout est noté ici !

 

  • Un carnet  : Oui parce qu’en fait je ne note pas TOUT tout dans l’agenda ! Je prends énormément de notes que ce soit pour définir les besoins d’un client, commencer un article (celui-ci a été débuté en vacances sur un carnet 😉 ou noter des idées pour mon roman 😉 et surtout faire des listes (une de mes grandes passions dans la vie 😉

La nouvelle collection colorée de chez Hema a beaucoup plu à ma fille pour son entrée au collège. Pour ma part, j’aime surtout ceux qu’ils font avec des intercalaires : cela me permet de rassembler plusieurs catégories dans un même carnet, sans mélanger. Bien que je sois complètement addict aux carnets (cela fera l’objet d’un autre article prochainement 😉 Celui-ci est entièrement personnalisable : j’ai donc craqué et en plus il est parfait pour faire un Bullet Journal 😉 vais-je succomber à cette tendance ?

 

  • La batterie de secours pour téléphone portable : quand tu passes tes journées à l’extèrieur, entre rendez vous pro, dénicher de bonnes adresses, et travailler, et que comme moi tu n’as pas de bureau lorsque tu travailles à l’extérieur, tu peux rarement recharger ton téléphone. Aussi, si le soir je ne repasse pas par la maison pour aller à un événement ou une soirée entre copines, je suis désormais ravie de pouvoir continuer à prendre des photos ou recevoir les textos grâce à ma batterie de secours. Il en existe de nombreux modèles.

  • Un clavier et une souris sans fil : comme je travaille de plus en plus souvent et longtemps sur ordinateur que ce soit pour mon entreprise, le blog, de la rédac web ou l’écriture de mon roman, et que j’ai un ordinateur portable, mes problèmes de cou ne s’arrangeaient pas. Même en le surélevant pour que les yeux soient à hauteur de clavier, c’étaient ensuite les bras et les épaules qui devaient être bien trop hautes pour atteindre les touches.

J’ai donc opté pour un clavier sans fil et sa souris qui me permettent de mettre l’écran à hauteur de regard et je gagne en confort en positionnant le clavier comme il me convient. Cela me permet aussi lorsque j’écris en flot continu pour brouillon par exemple, donc sans besoin de correction ou relecture permanente, de pouvoir m’installer sur le canapé avec l’ordi sur la table basse (les cuisses ne chauffent pas si vous voyez ce que je veux dire ;-)) et le clavier est super léger. Et l’homme a perfectionné encore l’installation en me fabriquant un pupitre surélevant ! Je crois que l’on atteint le confort optimal pour que je puisse passer des heures derrière l’ordi 😉

IMG_0177

Et vous ? Quels sont vos indispensables de la rentrée ?

 

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, MANGER, Resto

Le Restaurant Julien Cruège à Bordeaux : derrière le petit portail, la grande cuisine

restaurant-julien-cruege-bordeaux

C’est entre copines que nous sommes allées découvrir cette adresse « restaurant Julien Cruège » : très confidentielle derrière son portillon, on découvre une terrasse puis une salle modulable au décor très design.

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (5)

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (2)

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (6)

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (11)

Les tables sont espacées : idéal pour un repas en amoureux, pour se sentir comme chez soi !

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (13)

Le service est détendu, rapide.

Le menu à 31 euros offre le choix entre 2 entrées, 2 plats et 2 desserts : produits frais obligent !

Mais c’est déjà un bel échantillon de la cuisine du chef Julien Cruège qui nous régale à chaque bouchée.

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (1)

L’entrée :

crème froide de concombre au lait de coco et gambas

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (17)

Le plat : le boeuf sauté soja citronnelle

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (18)

ou le Pavé de merlu rôti aux piments doux, jus d’herbes, huile à la vanille

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (20)

Le dessert : mousse glacée calamansi, biscuit cajou, caramel au beurre salé

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (21)

On aime la décoration, le calme, la simplicité, et la cuisine fine mais copieuse qui ne déçoit pas !

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (7)

Un très bon rapport qualité prix pour s’offrir de la grande cuisine accessible, mais qui ne sacrifie rien à la qualité du service et des produits.

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (10)

La possibilité d’un repas de groupe très intimiste en fait un restaurant à découvrir d’urgence !

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (14)

Bravo au Chef et à son équipe !

restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte (22) restaurant-julien-cruege-bordeaux-restauration-cuisine-chef-cook-gastronomie-mets-vin-deco-simplicité-authenticite-bonnes-adresses-decouverte

Restaurant Julien Cruège

245 rue Turenne, 33000 Bordeaux