AFTERNOON TEA, BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, Food, MANGER, Thé Tea

Le canelé de Bordeaux : La spécialité de la Toque Cuivrée

Quand on parle de Bordeaux, il y a toujours un moment où, entre le débat chocolatine et la dégustation de vins rouges, on parle canelé.

  

Cette spécialité bordelaise laisse un souvenir délicieux à tous ceux qui passent par la capitale girondine.

Ces arômes caramélisés et parfumés au rhum, dont la cuisson reste la partie la plus difficile à maitriser, en font une recette sur laquelle je ne me risque pas.

Pourtant, le canelé fait partie de mon quotidien et rythme les teatime, goûters et anniversaires.

En particulier ceux de la Toque cuivrée. Pourquoi ?

Parce qu’ils sont parfumés juste comme il faut, que j’aime leur croustillant inégalé, et que c’est le meilleur rapport qualité prix sur le marché !

Les prix sont aussi attractifs que l’odeur qui se dégage de leurs boutiques : compter 0.70 cts le gros canelé, 0.50 cts le lunch (taille intermédiaire mon préféré) et 0.40 cts la bouchée ( parfait pour présenter avec le thé ou le café !)

Pour un repas de famille ou un évènement à fêter au bureau, c’est la touche gourmande sucrée idéale sans exploser le budget !

En plus il y a désormais plusieurs boutiques dont forcément une près de chez toi.

La nouveauté : tu peux commander et payer en ligne sur le tout nouveau site avant ton retrait en boutique ! Ainsi tu gagnes du temps et tu n’as plus qu’à savourer 😉

(Pour ceux qui habitent en dehors de la région il y a toujours la possibilité de se faire livrer, j’dis ça j’dis rien 😉 )

En ce moment, La Toque cuivrée démontre plus que jamais son attachement au patrimoine bordelais en permettant de reverser une participation à la rénovation du Pont de Pierre.

Grâce à la boite mécénat (superbe au passage pour offrir à la fête des mères ou des pères par exemple), 1.50 euros ira aider à la restauration de ce monument emblématique du port de la Lune.

Une raison de plus, s’il en manquait une, pour aller offrir ou s’offrir le gâteau mythique de notre belle ville !

Article sponsorisé

Photos personnelles

 

BONS PLANS, Food, MANGER

Le pain magique sans machine sans pétrir : la recette simple comme un jeu d’enfant !

Voilà plusieurs semaines que j’ai décidé d’expérimenter de nouvelles recettes, de faire encore plus de préparations moi-même … Une grande remise en question sur notre mode de consommation, bref nous risquons d’en reparler dans les prochaines semaines par ici, si le cœur vous en dit …

Mais bon, soyons honnêtes, je veux bien faire attention à ma planète, mais pas trop me prendre la tête (si toi aussi tu aimes les rimes en « ette », tape des mains !)

Puis certaines démarches demandent un investissement de départ : je pensais que c’était le cas pour le pain. (sachant que les pains des machines à pain ont énormément de mie, et que ce qui est bon dans le pain, c’est quand même ce moment sublime où on casse la croûte … jeu de mots au rabais 😉

pain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute-dessus-presentation-planche-guitarepain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute-dessus-mie-interieur

Comment faire son pain soi-même sans machine à pain ni super robot pétrisseur-vengeur (oui les crochets d’un robot patissier ça m’a toujours fait penser à Hook … )

Après avoir épluché des patates pas mal de sites, blogs et autres nids à bonnes idées, je suis tombée sur une recette qui a retenu toute mon attention (la plus simple quoi ;-))

Les ingrédients sont ultra basiques :

  • 375g de farine

  • 8g de sel

  • 300 ml d’eau tiède

  • 2 sachets de levure de boulanger (2X5g soit 10g … révision de la table de multiplication ;-))

C’est tout !!!!

Alors bien sur, la recette originale préconise de la levure de boulanger FRAICHE, mais pour ma part, quand on voit que j’ai retrouvé un paquet de levure VINTAGE datant de février 2012, on imagine aisément que la levure fraiche aurait eu vite fait de se transformer en expérimentation scientifique.

  • Dans un saladier, diluer la levure avec un peu de l’eau tiède (j’ai laissé la levure agir un peu quelques minutes) puis ajouter le reste d’eau.
  • Ajouter la farine et le sel, puis mélanger grossièrement avec une cuillère en bois.
  • Couvrir avec un torchon, et laisser la pâte lever dans un endroit tiède (après avoir essuyé un échec, il s’est avéré que l’endroit « tiède » idéal était … mon four . Je le mets à 60° puis je l’éteins et je mets donc la pate à lever dedans , porte ouverte) pendant environ 1h30, ou jusqu’à ce qu’elle ait au moins doublé de volume.
  • Préchauffer votre four à 240° avec une lèchefrite remplie d’eau dans le bas du four.
  • Une fois la pâte levée, la débarrasser sur un plan de travail bien fariné (ou la « verser » directement dans les moules farinés).
  • Séparer votre pâte en 2 ou plus, et disposer dans un moule à baguettes, ou une plaque de cuisson. Ne cherchez pas à travailler la pâte ou à lui donner une forme, elle est collante, c’est normal 🙂
  • A l’aide de ciseaux, couper la baguette 2 ou 3 fois, en biseau.
  • Faire cuire les pains environ 30mn. Puis retirer le lèche frite et descendre d’un étage pour 5-6min. (Sinon j’ai remarqué que mon pain n’était pas assez cuit sur le dessous, étant trop ramolli par l’eau)

La vapeur dégagée par l’eau du lèchefrite permettra à votre pain de former une belle croûte. N’hésitez pas à en rajouter pendant la cuisson si nécessaire.

pain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute

Astuce si tu n’as pas de moule à baguettes : deux feuilles de cuisson, 3 verrines au milieu … les baguettes sur les photos ont été faites de cette façon et ont pourtant la forme de baguette 😉

pain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute-dessus-astuce-plat-moulepain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute-dessus-astuce-plat-moule-verrine

C’est enfantin ! même pas besoin de se salir les mains !

Bien sur, on ne peut pas avoir une envie de pain soudaine, puisqu’il faut le temps de la levée, mais sincèrement, le mélange prend 5 minutes et le reste des étapes n’est que transvasage (quel joli mot tu viens de nous inventer là, Lydie !)

Bref ma grande Pourriture qui d’habitude ne mange que peu de pain, en a repris deux fois !

pain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute-boulangerie pain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute-farine-levure  pain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute-dessus-coupe pain-magique-recette-machine-pétrir-sans-four-baguette-blog-croute-dessus-farine

A vos fourneaux, mes petits boulangers !