CULTURE, Livres et CD

Susie Morgenstern : mon auteur incontournable en littérature jeunesse !

A mon époque (oui je parle comme les vieux), on ne découvrait Susie Morgenstern qu’en 6 ème (au mieux en CM2), avec son livre éponyme « La Sixième ».

Ce livre je l’ai lu et relu (emprunté mille fois à la médiathèque de mon quartier car je n’ai eu mon propre exemplaire qu’à l’âge de 31 ans !)

Je le connaissais presque par coeur et je rêvais de rencontrer l’héroïne dont je me sentais parfois si proche : j’étais persuadée que c’était un peu moi ou une meilleure amie.

Puis j’ai découvert avec ma fille la série des Emma. (Nathan)

Bulles de douceur et d’espièglerie, ces petits albums en série nous ont charmé et je me suis penchée sur l’auteur : BAM ! C’était Susie Morgenstern ! Ma Susie Morgenstern de La Sixième.


Quand ma grande a commencé à lire, je suis tombée sur un coffret « ma boite à histoires » (De la Martinière Jeunesse) qui m’a littéralement appelé (oui parfois les livres m’appellent, c’est un phénomène que je ne m’explique pas, mais il semble que j’ai transmis cette malédiction à ma fille ;-)).

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (5)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (1)

Qui a écrit cette merveille ? je vous le donne en mille : Susie Morgenstern.

Ce coffret est extrêmement bien pensé : il renferme plusieurs livres, qui contiennent chacun des petites histoires, toutes commençant par une lettre de l’alphabet.

Jouant sur les allitérations, les sons, les lettres et les mots, les textes peuvent faire écho au quotidien des enfants à l’âge où on ne lit pas encore « dans sa tête ».

Le débutant en lecture est fier de repérer les lettres identiques ou les « on entend pareil mais ça s’écrit pas pareil ».

Une vraie mine d’or pour donner le goût de la lecture et le goût des mots !

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (6)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (7)

Nous avons découvert son petit frère avec mon petit gars qui lui aussi découvre la lecture cette année (mes aîeux, mon bébé en CP !!! ouch !)

Le coffret « chouette je lis tout seul » (De la Martinière Jeunesse) comporte un livre d’histoires reprenant 7 histoires du coffret « Ma boite à histoires », un livret qui explique pourquoi c’est top de savoir lire, à compléter avec des autocollants fournis et des marque-pages : accessoire indispensable à tout lecteur ! 😉

Tout aussi bien ficeler que son prédécesseur, c’est un très beau cadeau pour un enfant de CP.

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique-lecture-ecole

Dans la série « Tu vas bientôt apprendre à lire, vois comme c’est chouette », Oscar et le secret des lettres (Nathan) : l’histoire d’un petit garçon qui va finir par comprendre ce que les lettres ont de magique ! (écrit par …. Susie Morgenstern ! elle me hante ! ;-))

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique-2

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (4)

Et pour en finir avec cette sacrée Susie, un album plein de poésie et de tendresse : Ecoute ton coeur ! (De la Martinière Jeunesse)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (2)

J’ai même failli lâcher ma petite larme, tellement on y trouve de choses de la vie … oui la vie se déroule un peu dans cet album, qui nous rappelle que les choses importantes on ne les possède pas, on les a en nous, tout simplement.

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (3)

Bref Susie Morgenstern, c’est + qu’un auteur jeunesse, c’est une magicienne des mots qui donne envie de les aimer et de chérir la chance que l’on a de devenir grand pour savoir lire et en même temps de savoir rester un enfant pour s’en émerveiller encore chaque jour 😉

Susie, si un jour tu passes par là : je t’aime ! voilà c’est dit !

 

Pour commander les livres sur Amazon, cliquez sur les photos ci-dessous




HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

La fin d’une ère …

Je sais que c’est normal, qu’à un moment donné, cela doit arriver …

C’est écrit c’est comme ça. Depuis des siècles, des générations, on passe tous par là.

Cet instant où on réalise que là, maintenant, on n’a plus de Lillet … euh de bébé.

J’avais déjà senti le truc venir quand on avait jeté la dernière couche de caca bio fumant.

Je m’étais préparée quand on t’avait inscrit, toi, mon petit dernier, en Toute-petite section et que j’avais pleuré des litres de larmes maternelles le jour de la rentrée, pendant que tu me jetais de la classe à grands coups de « allez, c’est bon, j’suis grand ».

Je m’y attendais un peu quand pourtant, si petit garçon, tu avais arrêté de faire des siestes l’après-midi, préférant un foot avec des copains qui grandissaient beaucoup plus vite que lui (toi tu restais mon bébé évidemment ).

Je savais au fond de moi que c’était un signe, ta façon de savoir mettre tes chaussures tout seul, et même décapsuler ma bière comme un serveur du Régent (faut dire que je te donne de l’entrainement).

J’avais compris que tu t’éloignais de l’âge « poupon » lorsque tu m’as annoncé « au fait papa te fait dire qu’il a ta série « Orange est le nouveau noir » .. j’te traduis hein .. » Oui tu connaissais déjà tes couleurs en anglais : petite victoire sur moi-même !

J’aurais dû me douter que tu basculais vers ce grand garçon qui allait devenir encore plus grand quand tu as demandé à ta soeur comment papa mettait la graine à maman et que les SUPERtozoïdes devenaient des bébés.

Pourtant lorsque ton père t’a solennellement expliqué, le matin de Pâques cette année, que « la cloche c’est moi » (qui en doutait encore ?), tu as éclaté en sanglots, nous traitant de trop méchants, parce que toi, tu pensais vraiment que des cloches lächaient du chocolat Lindt dans le jardin (ah si seulement !) et tu as fait caché 4 fois tes Kinder à ton traitre de père, car oui tu voulais encore les chercher, même si maintenant tu savais que la cloche c’était lui ( qui en doutait encore VRAIMENT ?).

Pourtant quand à l’expo des dinosaures, tu as entendu rugir le T-rex, tu t’es blotti tout contre moi, ton petit coeur battant la chamade, et le pipi pas loin dans la culotte. La trouille au ventre, tu serrais fort ma main de maman tueuse de dinos !

Pourtant au premier cauchemar, même si tu ne te rappelle pas de quoi tu rêvais (alors que moi oui, je dormais paisiblement !), c’est MAMAAAAAAAN que tu cries en venant coller tes petons glacés contre les miens, tout aussi glacés, dans le grand lit parental, qui devient familial.

Alors non, aujourd’hui je ne vais pas déprimer, non Marie, copine d’apéro, tu vois, je tiens le cou (p), la tête haute (aïe), le buste droit (ouïe) … et je ne pense pas que mes problèmes vertébraux soient dûs au fait que je ne porterais plus de bébé sur mes épaules, ni que je n’aurais plus de tout-petits qui me sauteront dans le dos …

En septembre, mon bébé rentre en CP.

C’est la fin de l’école maternelle …

La fin d’une ère …

1391927_10202207698823613_1452854833_n