Food, MANGER

La box Les petites cocottes de Janvier : une boite gourmande pour découvrir des produits d’artisans régionaux #test

box-les-petites-cocottes-produit-food-decouverte-terroir-region-local-producteur-confiture-plat-preparation-specialité-janvier-normandie

Je suis une gourmande, ce n’est pas nouveau.

La cuisine prend de plus en plus de place dans ma vie.

Manger mieux, et découvrir de nouvelles saveurs, font partie de mes objectifs pour cette nouvelle année (et toutes celles à venir ;-))

J’ai donc découvert la box Les petites cocottes.

box-les-petites-cocottes-produit-food-decouverte-terroir-region-local-producteur-confiture-plat-preparation-specialité-janvier-normandie. (1)

Qu’est ce donc ? Chaque mois tu reçois un colis qui te propose de découvrir des « spécialités » d’une région, de quoi constituer un repas pour deux.

En Janvier, c’était donc la Normandie qui était à l’honneur.

5 produits composés cette boite :

  • rillettes de porc
  • terrine de boudin noir
  • mijoté de poule
  • gelée de pommes au calvados
  • petits biscuits : petits normands

box-les-petites-cocottes-produit-food-decouverte-terroir-region-local-producteur-confiture-plat-preparation-specialité-janvier-normandie. (2)

J’aime beaucoup l’idée de pouvoir se faire un petit repas thématique à 2.

Les produits sont de qualité (la rillette de porc est vraiment bien loin des « rillettes » qu’on trouve en supermarché … on redécouvre le goût de choses qu’on croyait connaitre).

Les quantités sont correctes (la gelée nous fera plusieurs petits déjeuner, la rillette 2 apéros à 2)

box-les-petites-cocottes-produit-food-decouverte-terroir-region-local-producteur-confiture-plat-preparation-specialité-janvier-normandie. (3)

Niveau tarif on est entre 32.90 euros et 35.90 euros (Hors frais de port 6 ou 8 euros) : je trouve le prix un peu élevé malgré la qualité des aliments et la quantité qui permet clairement de partager un repas haut de gamme à 2.

J’ai apprécié que l’on trouve principalement des conserves (bocaux en verre).

box-les-petites-cocottes-produit-food-decouverte-terroir-region-local-producteur-confiture-plat-preparation-specialité-janvier-normandie. (6)

Bref un moment privilégié à s’offrir ou se faire offrir : pourquoi pas pour la Saint Valentin ?

En février c’est la Savoie qui est mise en avant : parfait pour un week-end à la montagne !

Retrouvez toutes les informations sur le site Les Petites Cocottes

 

box-les-petites-cocottes-produit-food-decouverte-terroir-region-local-producteur-confiture-plat-preparation-specialité-janvier-normandie. (4) box-les-petites-cocottes-produit-food-decouverte-terroir-region-local-producteur-confiture-plat-preparation-specialité-janvier-normandie. (5)  box-les-petites-cocottes-produit-food-decouverte-terroir-region-local-producteur-confiture-plat-preparation-specialité-janvier-normandie. (7)

 

HUMEURS HUMOUR

Ne l’ouvre pas ! c’est MON colis !!

Ce matin, le facteur sonne à la porte. D’abord on se dit « il est naze ou quoi? J’ai une boite aux lettres, on est plus au temps du Moyen Age, ou alors il m’apporte une invitation au bal en prévenance du palais ?? non ça ne peut pas être ça »

Non, notre bon vieux facteur (ah ce brave Robert !) nous livre un colis !

Un beau gros carton.

Une fois la porte refermée nous voilà en tête à tête avec NOTRE boi-boite.

Mais qu’est ce que ça peut bien être ?

Pendant quelques minutes on joue les amnèsiques.

On se surprend à rêver qu’on a gagné à un concours ou qu’une amie du bout du monde nous envoie des denrées et objets exotiques.

On enfile notre panoplie de Columbo à la recherche de l’expèditeur.

Examinons les pièces à conviction (« putain il est où le bordereau ? »)

Ah mais oui bien sûr, c’est ce qu’on a commandé sur internet il y a un mois !

Là Monsieur-Chéri se pointe en caleçon : « ah c’était le facteur ?! C’est quoi ce colis ? »

Puis il esquisse les prémices d’un début d’ouverture de petit bout d’un côté du carton.

« Nooooooooooon ne l’ouvre pas !!!!!! » (on hurle en lui bondissant dessus)

Après un sursaut et un petit mouvement de recul, le mâle s’interroge.

« Quoi ? T’as peur que ce soit une bombe ? » (pff il regarde décidément trop Jack Bauer)

« Meuh non, c’est juste que … c’est … c’est MON colis .. Donc c’est moi qui l’ouvre … ok … s’il te plait … Merci! »

On veut pas paraître gamine ni égoïste mais bon, c’est NOTRE colis.

L’homme « lache l’affaire et va pisser un coup au lieu de chercher à comprendre nos conneries ».

Alors comment va t-on l’ouvrir ? Par quel côté on commence ?

Hihi c’est NOTRE surprise !! Bon ok on se rappelle un peu de ce qu’on a commandé : il y a une petite tunique toute fleurie toute fluide toute fraiche toute …. informe et moche !

La réalité est violente : ça ne ressemble vraiment pas à la photo !

Pff mais sur le mannequin c’était chou tout plein … ah … c’est peut etre ça aussi : il faut le voir porter. On l’essaiera toute à l’heure.

Rho y’a quoi d’autres ? Ah oui le poom-poom short … oh on osera jamais le mettre en public celui là … Mais bon pour rester chez soi sur le bain de soleil ou faire le jardin il sera parfait.

Et le meilleur pour la fin ; le CADEAU ! Eh eh !

Beh oui souvent on sait pas pourquoi mais on commande pour LE cadeau.

« Un sublime et indémodable PAREO qui vous accompagnera tout l’été sur les plages ensoleillés de vos vacances » Bon sauf que nous cet été on va en Bretagne mais bon …l’intention est là.

Voilà c’est déjà la fin … on est un peu comme ce carton d’un coup : tout vide.