Livres et CD

Je suis une lectrice Diva Charleston 2017 : mes premiers retours sur l’expérience !

lc-2017

Donner son avis sur une lecture ce n’est jamais évident, car rares sont les livres qui suscitent de vrais coups de foudre, et en même temps de nombreuses histoires nous transportent et nous divertissent un temps, et c’est bien ce dont on a besoin parfois.

Mais lire un livre qui n’est pas encore sorti, débattre sur sa future couverture, découvrir des univers vers lesquels on ne serait pas forcément allé, c’est un défi que j’essaie de relever, et je suis ravie de faire partie de l’équipe des lectrices Diva Charleston 2017.

Car après tout, chacun ses goûts, je dois aussi parfois avouer que certaines histoires se révèlent trèèèès loin de mes lectures habituelles et donc me donnent plus de fil à retordre pour en arriver à bout. C’est aussi ça, le challenge des lectrices qui ont été choisies par les éditions Charleston.

Voici sans plus attendre les 2 premiers livres de cette aventure littéraire !

(cliquez sur les photos pour les commander sur Amazon)

Les esprits amers de Jenn bennett (sortie le 17 février 2017)

L’histoire :

« Ce sont les Années folles, et San Francisco est le nid d’accueil du commerce de l’alcool illégal, de la lubricité et de la magie noire. La région de la baie couverte de brume peut se révéler être une scène enivrante, particulièrement si les esprits constituent votre spécialité Aida Palmer donne un spectacle de médium spirite sur la scène du Gris-Gris, l’illustre bar clandestin du quartier chinois de San Francisco. Toutefois, sa capacité à faire venir (et renvoyer) les morts est plus qu’un simple numéro. Winter Magnusson est un contrebandier connu qui est plus à l’aise avec les revolvers qu’avec les fantômes. Malheureusement pour lui, il est la récente cible d’un sort malveillant qui fait de lui un aimant à fantômes. Après que l’assistance surnaturelle d’Aida eut été retenue pour bannir les revenants, son aura refroidie par la présence des esprits s’enflamme sous un autre type de sort, déployé par le charmant contrebandier À la recherche du sorcier responsable de la malédiction, Aida et Winter deviennent grisés par la passion. Et plus ils se rapprochent l’un de l’autre, plus ils prennent conscience qu’ils ont chacun leurs propres démons à exorciser. »

 

Transportée dans l’époque des années folles, je ne m’attendais pas à découvrir un personnage féminin aussi moderne de par sa force de caractère. Elle est très attachante de par ses doutes, sa timidité, puis on assiste à l’évolution et l’affirmation de la femme qu’il y a en elle. Toute cette féminité se révèle grâce au personnage masculin, un peu rustre mais bourré de faille qui le rende attendrissant.
L’ambiance surnaturelle qui règne dans le roman apporte une dimension originale à cette histoire passionnelle qui se construit au fil des pages.
Mon bémol : l’intrigue « magique » m’a moins embarquée que l’intrigue amoureuse. Je n’arrivais pas à voir où l’auteur allait avec les fantômes, bien que ce soit un élément intéressant du livre.

 

Soeurs de coeur tome 1 Rikki (sortie le 17 février 2017)

L’histoire :

« La dernière chose dont Lev Prakenskii se souvient est d’avoir été pris dans les courants et remous de l’océan où il était aspiré toujours plus bas, vers le néant d’un tourbillon noir et glacial, au large du village côtier de Sea Haven. Puis, avec une rapidité tenant du miracle, il fut sauvé et ramené sur la rive par une belle étrangère. Cependant, Lev n’a aucun souvenir de qui il est, ni pourquoi il semble posséder les instincts violents d’un assassin expérimenté. Il sait seulement qu’il craint pour sa vie et la vie de celle qui l’a sauvé de manière inattendue. Son nom est Rikki. Elle effectue de la plongée sous-marine en bordure de Sea Haven afin de pêcher des oursins. Elle a toujours senti une affinité avec l’océan et l’appel séducteur de ses vagues. À présent, elle éprouve une attirance similaire pour l’homme énigmatique qu’elle a secouru. Bientôt, ils seront liés par une force encore plus puissante, et leurs secrets terriblement fascinants les engouffreront dans un tourbillon de passion vertigineuse et de dangers inéluctables. »

Ce livre a été en demi-teinte pour moi. Même si le personnage principal est attachant par sa particularité, j’ai eu du mal à avancer dans l’histoire.

J’ai par contre beaucoup aimé l’identification des personnages principaux à leurs 2 éléments fétiches : l’eau et le feu. Les descriptions qui en découlent sont vraiment bien écrites. Après il faut aimer la lecture érotique, car clairement les deux protagonistes se retrouvent souvent sous la couette 😉

Mais c’est une vraie saga où on retrouvera les personnages chacun avec leurs qualités et leurs défauts, et j’avoue que cela pique la curiosité et donne envie de découvrir les prochaines aventures de Rikki et ses soeurs.

J’ai la chance de pouvoir vous faire gagner un exemplaire de chacun de ces romans.
Rendez-vous sur ma page Facebook et mon Instagram !

Publicités
CULTURE, Livres et CD

La sélection de livres romans BD d’une fille de 11 ans : le choix de la Grande Pourriture pour les enfants ! 3ème rendez-vous

Vous avez aimé la première partie de ma sélection de BD livres pour enfants, et la seconde partie avec des romans.

Voici un 3ème rendez-vous, pour revenir sur l’évolution de mes lectures de fille de 11 ans !

Avec l’entrée au collège, ce sont surtout les romans sous forme de « journal intime » qui ont pris le dessus.

Donc les Carnets d’Allie. (chez Hachette) sont toujours en bonne position et la collection s’est encore agrandie !

selection-livre-bd-enfant-fille-10-11-cm1-cm2-6eme-jeunesse-jeune-litterature-lecture-aventure-journal-intime-enquete-carnet-allie.

Une petite fille obligée de déménager dans une nouvelle maison qui ne lui plait pas du tout !

Heureusement elle s’invente des règles folles pour s’aider à surmonter les épreuves !

Elle garde sa bonne humeur et son humour à travers chaque chapitre.

Il existe  7 titres

L’auteur Meg Cabot a également écrit « Journal d’une princesse » (plusieurs livres) que j’ai dévoré !

Cliquez sur la photo ci-dessous pour acheter le livre






 

La collection Les filles au chocolat de Cath Cassidy

L’histoire :

« Cherry, une jeune fille rêveuse de 13 ans, s’installe en Angleterre dans le Bn’B de Charlotte, la nouvelle compagne de son père. Mais avec Charlotte viennent Coco, les jumelles Summer et Skye ainsi que Honey, ses quatre filles… Cherry s’attache rapidement à cette nouvelle famille mais Honey, la plus âgée de ses demi-sœurs, n’apprécie pas l’arrivée de ce beau-père et ses projets de chocolaterie artisanale ! Alors, quand Cherry commence à craquer pour Shay, le petit ami de Honey, les ennuis s’annoncent. »

J’adore car on se plonge facilement dans les histoires, et comme il y a 5 filles, on peut se retrouver dans une d’elles.

Pour débuter ou si votre enfant a peur de se lancer dans les bouquins, ils existent en BD : un bon compromis pour avoir ensuite envie de découvrir les romans 😉






Et celui-ci un peu à part car ce sont des activités : je l’adore ! Il y a pleins d’idées pour créer des choses sympas !

« Plein d’activités créatives originales, faciles à exécuter et peu coûteuses – récupération et recyclage étant privilégiés. Les activités, classées par saison et par mois, sont très variées : création de vêtements et d’accessoires ; recettes; coiffures; organisation de sorties originales entre amis ; ateliers d’écriture ; cadeaux… Le tout présenté par les cinq filles au chocolat ! »

Le guide de survie de l’enfant normal dans un monde magique de Fabrice Collin

L’histoire :

« Voici un ouvrage parfaitement loufoque, qui présente sous la forme d’un faux guide de survie mille conseils pour bien réagir à une quarantaine de situations improbables »

Facile à lire, très rapide avec des illustrations sur chaque page, j’ai beaucoup rigolé !

Idéal pour des premières lectures, même pour mon petit frère en CE1 !

Ma vie en Vlog : Qui m’aime me suive (sur ma chaîne Youtube) d’Emma Moss

L’histoire :

« Fraîchement débarquée des Etats-Unis, Lucy se retrouve perdue dans un nouveau collège,
loin de son environnement habituel et de Morgane, sa meilleure amie.
Comble de l’horreur pour une ado, elle souffre d’un léger bégaiement qui s’amplifie
quand elle est nerveuse… Un incident filmé par la peste de sa classe, Dakota, et Lucy se
retrouve la risée de tout le collège, via les réseaux sociaux…
Ce qui va sauver Lucy et lui donner confiance en elle ? le soutien de ses amis et une
aventure qui va changer sa vie : créer sa propre chaîne Youtube !
Le + : un guide avec des conseils concrets pour créer soi-même sa chaîne Youtube, développé
tout au long de la série. »

C’est une histoire moderne (Youtube, punition de portable …) et on rigole aussi.

Je suis toujours aussi fan de la série Journal d’une peste !

Entre la BD et le roman, un journal intime avec beaucoup d’illustrations et de questions traitées avec un très grand sens de l’humour !

selection-livre-bd-enfant-fille-10-11-cm1-cm2-6eme-jeunesse-jeune-litterature-lecture-aventure-journal-intime-enquete-journal-peste-humour (1)

Le Journal d’une Peste ( éditions DeLaMartinière Jeunesse) porte bien son nom : en effet, la petite fille qui tient ce journal à un sale caractère.

selection-livre-bd-enfant-fille-10-11-cm1-cm2-6eme-jeunesse-jeune-litterature-lecture-aventure-journal-intime-enquete-journal-peste-humour

Mais elle est amoureuse d’un garçon, auquel elle n’ose pas l’avouer.

Heureusement elle a un pépé qui lui remonte toujours le moral !

Ultra drôle avec des idées marrantes comme vouloir la lessive qui sent pareil que celle de celui qu’elle aime ou les Pourquoi les parents donnent des surnoms débiles ? (du genre « Grande Pourriture » ? Hein maman ???)

selection-livre-bd-enfant-fille-10-11-cm1-cm2-6eme-jeunesse-jeune-litterature-lecture-aventure-journal-intime-enquete-journal-peste-humour (2)

Il existe désormais 4 titres : le 5ème sort dans les prochains jours !

Cliquez sur la photo ci-dessous pour acheter le livre



Le journal d’une grosse nouille de Rachel Renée Russel

L’histoire :

« Nouveau collège, nouvelle ennemie, nouvel amour, nouveau journal : Nikki va pouvoir se lâcher… »

Drôle, attachante, on adore Nikki parce qu’elle nous ressemble un peu et en même temps elle pourrait être notre meilleure amie.

Je ne me lasse pas de ses aventures ! Chaque tome est génial !










 

 

J’espère que cette sélection vous aidera à choisir des livres avec vos enfants et qu’ils aimeront ceux que je vous ai conseillé !

N’hésitez pas à me dire ce qu’ils en ont pensé !

Cela m’a fait plaisir de vous faire découvrir mes coups de coeur de ces derniers mois.

Signée La Grande Pourriture (pas toujours si pourrie que ça 😉

 

 

 

selection-livre-bd-enfant-fille-10-11-cm1-cm2-6eme-jeunesse-jeune-litterature-lecture-aventure-journal-intime-enquete-kinra-girls

DETENTE, Livres et CD

La Bande Son de ma vie : Mes coups de foudre musique ! #1

Il y a des coups de foudre dans tous les domaines, et dans celui de la musique, c’est un éléctro choc quand tu tombes amoureuse d’une chanson ou d’un artiste.

Il fait ensuite partie intégrante de ta vie et tu ne te lasses jamais de ré-écouter ses albums.

Peut-être allez-vous aussi avoir des révélations ou découvrir certains morceaux ou artistes ?

Allez je vous embarque dans la bande son de ma vie !

 

Flashback :

Nous sommes en 1995 : Je suis déjà fascinée par l’Angleterre et j’ai un poster du Prince William dans ma chambre.

En fait, je vais t’avouer un truc : tel Harry Potter, je pensais que j’étais une princesse anglaise et qu’un jour ma vraie famille viendrait me chercher. Oui elle ne tourne pas rond, la petite; mais le pire restait à venir 🙂

Outre-manche, les Take That font déjà fureur depuis longtemps avec leur tube « Could it be magic », reprise disco de Donna Summer.

Jacques Martin a alors la bonne idée de les inviter dans son émission (oui si tu as 20 ans tu ne sais probablement pas de quoi je parle).

Je tombe sur leur chorégraphie, leurs voix, et bim ! coup de foudre !

De là s’en suivent de nombreuses heures de recherche à la FNAC avec un vendeur adorable (mais parfois au bord de la crise de nerfs face à mon insistance chaque semaine) pour commander des CD et des K7 vidéos en Import (note que là encore à l’heure d’Amazon et d’internet tu ne comprends probablement pas de quoi je parle si tu as 20 ans).

Mais alors que finalement à cette époque du milieu des années 90, je viens presqu’à peine de découvrir le groupe, Robbie Williams se lance dans une carrière solo.

Après une légère déprime, ma vie s’illumine, mon compte en banque sombre.

Ces années de folie laisseront la place à une folie un peu plus sage à l’âge adulte mais je reste fan de la première heure, en mode groupie dès que j’entends la voix de Rob’ (oui nous avons fêté nos 20 ans de fannitude donc laisse moi l’appeler Rob quand je veux …)

 

En 1997, comme tous les mercredis (pour aller commander mes CD en Import, tu suis ?), je traine mes pieds vers la FNAC (qui se trouvait à l’époque dans le centre commercial Saint Christoly à Bordeaux) qui régulièrement organise des Showcases …

Là je découvre Les Stereophonics en live devant mes yeux ébahis à moins de 2 mètres, et la voix de Kelly Jones !! Oh my !! (la veille, ils viennent de gagner un Brit Awards de révélation de l’année). J’achète illico le CD.

Je vis en suivant mon premier concert au Krakatoa en les voyant sur scène !

J’y retournerai d’ailleurs les voir une deuxième fois quelques années après.

Les albums suivants me feront toujours l’effet d’une bombe et la voix de Kelly Jones reste parfaite .

 

Nous voilà rendus en 2004, où un soir, mon frangin me dit qu’il a une place en trop pour un concert.

Je le suis, je ne connais pas l’artiste, aucune chanson, mais qu’importe. Là sur scène, devant moi, un choc cosmique, je découvre Tété !

Sa guitare, sa voix, son phrasé, ses textes, bref ça s’appelle être foudroyé !

Sachant que j’écoute très très peu de chansons françaises.

Ma fille chantait donc à 2 ans « Madeleine » dans la voiture ! 😉

Le découvrir en live a été un vrai bonus avant d’aller découvrir ses albums. Je crois qu’encore aujourd’hui même si j’aime beaucoup ses derniers albums studios, le voir sur scène reste toujours un vrai moment de plaisir et de musique que j’attends avec impatience !

Depuis j’ai dû le voir 5-6 fois, le prix des places reste accessible, le mec super simple, et à chaque fois je me dis « j’ai peur d’être déçue par rapport à la dernière fois où c’était trop top » , beh il réussit à faire toujours mieux ! ( ce type c’est Monsieur Plus ;-))

(C’est d’ailleurs au titre de son dernier album que j’ai emprunté le titre de cet article ❤ )

 

En 2008 mon mari me dit avoir découvert une bordelaise qui fait de la musique sympa sur Youtube. (oui à l’époque c’était encore lui le Geek de la maison ;-). Il me fait écouter … Bim ! Je kiffe ! Cette voix et ces paroles déjantées : c’est Soko ! Nous attendrons très longtemps l’album … Puis le silence … Puis rien. Si ce n’est qu’elle se lance plutôt dans une carrière de cinéma.

 

J’ai découvert récemment qu’elle était avec l’actrice Kristen Stewart (qui jouait dans « Twilight » : ça, vous connaissez les gamins non ?? 😉 donc elle fait + parler d’elle pour ses relations lesbiennes que pour sa musique. Mais j’écoute toujours ce morceau avec un méga smile !

Dandy Cowboys … j’ai beaucoup écouté Shitty day aussi … it’s raining outside également … ma préférée  I’ll kill her ! bref, des petites pépites ❤

 

Récemment, nous sommes allés au concert de Louise Attaque (au Krakatoa, décidément 😉 … la première partie m’a de suite emballée.

Tellement, que j’ai été déçue du concert que j’étais venue voir au final.

Le groupe qui assurait le début du show est québécois : The Seasons !

De la pop façon Mika, aux mélodies sucrées façon Beatles, ils ont clairement tous les éléments pour devenir un groupe qui va compter !

J’ai de suite été leur acheter leur CD à la fin du concert dans le hall du Krakatoa. Depuis je l’écoute non stop !

Il nous a suivi en Ecosse et il me met vraiment la pêche ! Sur scène ils mettent une super ambiance !

 

Si ce genre d’articles vous plait, on pourra aussi parler musique sur le blog 😉

 

DETENTE, LA PAUSE FEMININE

6 Idées lecture : mes derniers livres lus préférés #1

J’ai toujours beaucoup lu, mais souvent par période.

J’ai repris goût à la lecture avec le besoin de déconnecter le soir et en fréquentant assidûment ma médiathèque (j’étais tellement souvent en médiathèque pour mes séances d’éveil à l’anglais, que j’en avais oublié que je pouvais venir y emprunter des livres 😉

Alors pour flâner sur un transat dans le jardin pendant les jours fériés ou sur la plage cet été, voici mes dernières lectures et pourquoi je les ai aimés.

lecture-preferees-favorites-chouchou-lire-livre-chick-lit-filles-detente-bibliotheque-best-seller-bouquin-gironde-bordeaux

Wild de Cheryl Strayed

L’histoire :

« Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le  » Chemin des crêtes du Pacifique « . Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à atteindre le bout d’elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption. »

Sur le principe d’une introspection, on se surprend à être essoufflé à chaque page tant on fait les miles de randonnée avec l’héroïne.

On est transporté, dépaysé, subjugué, et aussi épuisée par ce parcours initiatique.

Une chose est sûre, cela donne envie de prendre son sac à dos et de partir marcher pour se retrouver soi-même.

Le livre a été adapté en film avec Reese Witherspoon, j’ai sincèrement préféré mille fois le livre.

 

Le coeur entre les pages de Shelly King

L’histoire :

« Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages. »

L’histoire m’a progressivement embarqué avec son ambiance librairie, bibliothèque et amours des livres. Je m’y suis retrouvée.

Je me suis attachée à cette héroïne se cherchant professionnellement, personnellement et luttant contre les préjugés de sa mère, contre son besoin de reconnaissance.

On est très vite transporté et on suit l’évolution, la transformation d’une personne, qui finit par s’accepter.

 

Demain est un autre jour de Lori Neslon Spielman

L’histoire :

« À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list… Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que…  Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend. »

C’est un de mes gros coups de coeur ! Déjà rien que la couverture m’a fait craquer 😉

Parce qu’il fait référence à nos rêves d’enfant, nos idéaux de vie que l’on met parfois de côté pour rentrer dans le moule, à notre quête du bonheur que les coups durs nous forcent parfois à voir différemment.

 

Parce que c’était nous de Mhairi McFarlane

L’histoire :

« Il ne peut pas retomber amoureux d’elle. Il n’a jamais cessé de l’aimer. Dix ans plus tard, elle ne l’a pas oublié. Rachel et Ben, ces deux copains de fac ont fait les quatre cents coups et sont restés inséparables jusqu’à la fin de leurs études. Alors que Rachel, casée depuis des années, était promise à un avenir tout tracé, Ben, lui, voulait partir à l’aventure. Lorsque les deux amis se retrouvent, leur complicité d’autrefois est restée intacte. À mesure que les souvenirs refont surface, Rachel comprend qu’elle ne s’est jamais remise du jour où, sur un malentendu, Ben a claqué la porte de sa vie. que vont-ils faire de leurs rêves d’autrefois ? »

L’histoire d’une vieille romance, d’une amitié amoureuse que l’on met dans un coin de sa tête, mais qui revient hanter l’héroïne au détour d’un changement de vie. C’est romantique à souhait, c’est un bouquin détente qui me donne envie de découvrir les autres titres de l’auteur, qui semblent dans le même style.

 

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano

L’histoire :

« – Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë. – Une quoi ? – Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude… – Mais… Comment vous savez tout ça ? – Je suis routinologue. – Routino-quoi ? Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves… »

J’étais en demi-teinte à la fermeture du livre. Oui il enfonce des portes ouvertes (expression des années 70 ;-)) mais il a le mérite de reprendre un peu tous les grands principes qui permettent d’y voir plus clair dans sa vie et surtout de devenir acteur de son présent plutôt que d’avoir l’impression de le subir. Ne plus regarder passer le temps en se disant « plus tard » mais agir pour être heureux et construire son propre bonheur !

Je me suis rendue compte que sans le savoir j’étais passée (et j’étais même encore en train de passer) par pas mal de ces étapes : le rangement / le tri qui libère, la reprise en main physique, faire bouger les choses pour les voir se concrétiser même si ça fait peur … et que ce roman était un bon manuel de reprise en main, en même temps qu’un livre « feel good ».

Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille

L’histoire :

« Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu’au bout des ongles, enchaîne les histoires d’amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme et réaliser son rêve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.
De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu… Réussiront-elles à tenir leur engagement ? »

Je suis tombée par hasard sur ce roman, et c’est en démarrant la lecture que j’ai découvert qu’il était « local ».

L’histoire se passe dans nos belles contrées du Sud-Ouest, et j’avais peur que cela devienne très vite un roman « terroir » mais la part locale ne prend jamais la place sur l’action et les personnages et c’est tant mieux (pour moi qui n’aime pas ça).

Cela m’a donné un sacré fou rire aussi car je m’y suis retrouvée (le pyjama pilou a acheté au Leclerc de Langon : plus réaliste tu ne fais pas, quand tu penses hiver à la campagne girondine ;-).

Certains passages m’ont un peu trop rappelé Bridget Jones (le décompte de cigarettes …) mais heureusement cela s’arrête là et l’auteur a réellement son propre style : on passe un super moment avec ce livre !

 

N’hésitez pas à me dire si ce genre d’articles vous plait, si cela vous aide dans vos choix de livres, et surtout n’hésitez pas à m’en conseiller aussi ! 😉

Bonne lecture ! ❤

 

 

CULTURE, Livres et CD

Susie Morgenstern : mon auteur incontournable en littérature jeunesse !

A mon époque (oui je parle comme les vieux), on ne découvrait Susie Morgenstern qu’en 6 ème (au mieux en CM2), avec son livre éponyme « La Sixième ».

Ce livre je l’ai lu et relu (emprunté mille fois à la médiathèque de mon quartier car je n’ai eu mon propre exemplaire qu’à l’âge de 31 ans !)

Je le connaissais presque par coeur et je rêvais de rencontrer l’héroïne dont je me sentais parfois si proche : j’étais persuadée que c’était un peu moi ou une meilleure amie.

Puis j’ai découvert avec ma fille la série des Emma. (Nathan)

Bulles de douceur et d’espièglerie, ces petits albums en série nous ont charmé et je me suis penchée sur l’auteur : BAM ! C’était Susie Morgenstern ! Ma Susie Morgenstern de La Sixième.


Quand ma grande a commencé à lire, je suis tombée sur un coffret « ma boite à histoires » (De la Martinière Jeunesse) qui m’a littéralement appelé (oui parfois les livres m’appellent, c’est un phénomène que je ne m’explique pas, mais il semble que j’ai transmis cette malédiction à ma fille ;-)).

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (5)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (1)

Qui a écrit cette merveille ? je vous le donne en mille : Susie Morgenstern.

Ce coffret est extrêmement bien pensé : il renferme plusieurs livres, qui contiennent chacun des petites histoires, toutes commençant par une lettre de l’alphabet.

Jouant sur les allitérations, les sons, les lettres et les mots, les textes peuvent faire écho au quotidien des enfants à l’âge où on ne lit pas encore « dans sa tête ».

Le débutant en lecture est fier de repérer les lettres identiques ou les « on entend pareil mais ça s’écrit pas pareil ».

Une vraie mine d’or pour donner le goût de la lecture et le goût des mots !

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (6)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (7)

Nous avons découvert son petit frère avec mon petit gars qui lui aussi découvre la lecture cette année (mes aîeux, mon bébé en CP !!! ouch !)

Le coffret « chouette je lis tout seul » (De la Martinière Jeunesse) comporte un livre d’histoires reprenant 7 histoires du coffret « Ma boite à histoires », un livret qui explique pourquoi c’est top de savoir lire, à compléter avec des autocollants fournis et des marque-pages : accessoire indispensable à tout lecteur ! 😉

Tout aussi bien ficeler que son prédécesseur, c’est un très beau cadeau pour un enfant de CP.

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique-lecture-ecole

Dans la série « Tu vas bientôt apprendre à lire, vois comme c’est chouette », Oscar et le secret des lettres (Nathan) : l’histoire d’un petit garçon qui va finir par comprendre ce que les lettres ont de magique ! (écrit par …. Susie Morgenstern ! elle me hante ! ;-))

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique-2

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (4)

Et pour en finir avec cette sacrée Susie, un album plein de poésie et de tendresse : Ecoute ton coeur ! (De la Martinière Jeunesse)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (2)

J’ai même failli lâcher ma petite larme, tellement on y trouve de choses de la vie … oui la vie se déroule un peu dans cet album, qui nous rappelle que les choses importantes on ne les possède pas, on les a en nous, tout simplement.

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (3)

Bref Susie Morgenstern, c’est + qu’un auteur jeunesse, c’est une magicienne des mots qui donne envie de les aimer et de chérir la chance que l’on a de devenir grand pour savoir lire et en même temps de savoir rester un enfant pour s’en émerveiller encore chaque jour 😉

Susie, si un jour tu passes par là : je t’aime ! voilà c’est dit !

 

Pour commander les livres sur Amazon, cliquez sur les photos ci-dessous




LA PAUSE FEMININE

A toi, mon bébé de 9 ans … Joyeux anniversaire ma fille !

Je me rappelle parfaitement notre premier regard … et toutes les larmes qui ont suivies …

Je me rappelle m’être dit :  » J’ai fait cette petite chose ! j’ai crée un être humain, un bébé si magnifique … »

Oui, encore aujourd’hui, parfois, j’arrête le temps quand je te regarde jouer, parler, avancer vers moi, et je me répète encore : « c’est moi qui ai fait ça .. cette petite fille si jolie et si drôle, ce petit bout de nana douce et attentive, cette future pré-ado qui m’épate par ses tentatives malgré ses peurs … »

J’aurais beau tout réussir, devenir riche à millions, j’aurais beau devenir mince et musclée (ouais, j’y travaille les gars ! Putain d’entrainements de boxe qui auront ma peau !!), jamais je ne connaitrais de plus grande fierté que lorsque je te vois.

Bien sûr, tu vas grandir, encore et encore (est ce que tu t’arrêteras à ma hauteur pour qu’on s’échange quelques t-shirts ou robes ?), bien sur, tu sauras faire des choses que je ne saurais jamais faire et pour lesquelles je n’aurais rien à t’apprendre (skier, jouer de la guitare … tu m’as déjà montré que je n’étais d’aucune utilité pour ces activités ;-)).

Je sais qu’un jour, tu ne seras plus une petite fille, mais j’espère que tu resteras ma meilleure amie.

Celle qui a le mot juste pour me faire prendre du recul, celle qui a de la répartie et mon humour pourri pour les vannes à 2 balles (on hérite pas que des qualités il parait ;-)), celle qui ne me refuse jamais un bisou de mamounette-fi-fille, celle qui me donne le sourire rien qu’à voir le sien .

IMG_5998

Avoir un enfant c’est toujours une grande aventure , mais avoir une fille comme toi, c’est un bonheur que j’aimerais que chacun connaisse, tellement il me remplit de vie et d’amour.

Je ne pensais pas qu’on pouvait aimer si fort. Tu as fait de moi une maman. Tu as fait de moi TA maman. Un grade si puissant qu’il donne parfois le tournis.

Je t’aime ma grande pourriture ! 😉

Ta mamounette-pas-nette-du petit bout-du nez

Vetements kids

Esprit d’automne pour les filles !

La rentrée s’est faite sous un beau soleil ! La preuve ma grande était en sandales et petite robe d’été … alors pour une tenue spéciale Back to school il faudra attendre encore un peu pour elle …

Pourtant je prends plaisir à découvrir les nouvelles collections et j’ai des envies d’automne qui me titillent … en particulier en apercevant les looks de la marque ESPRIT !

Pendant longtemps, j’ai trouvé que c’était un peu trop classique pour moi .. Il faut dire que chez nous, on aime la paillette, les gros cœurs et les arc-en-ciel ! (ouais j’ai dû manger un « my little pony » quand j’étais petite … je ne vois pas d’autres explications !)

Oui, mais voilà, Esprit évolue sans cesse, et je dois avouer, que j’ai eu de gros coups de cœur pour plusieurs pièces !!

La belle coïncidence avec ce t-shirt, c’est que le prénom de ma fille commence par un E … tout comme Esprit. Il combine donc tout ce qu’on aime !

EspritEfille

A associer avec une petite jupe en jean 993EE5D900_905

Certes elle est classique (mais c’est un peu ce qu’on demande à une jupe en jean ;-)) mais vous connaissez son vrai ++ ? Celui qui fait que j’ai voulu embrasser les stylistes de la marque ??

La taille ajustable ! Pourquoi Est-ce si formidable ? Eh bien parce que passé le 6-8 ans il est rare voire très rare de trouver encore des tailles ajustables .. Là, nous sommes dans la catégorie des 9-14 ! Bref si comme moi, votre fille se la joue grande asperge et taille fine, vous tombez très vite dans le problème du  » soit trop court, soit pas assez serré à la taille » ..

Nous voilà donc exaucé !! alléluiah !! 😉

Et parce qu’il finira bien par faire un peu froid le matin et en récré, je fonds devant ce petit blazer très british school (on ne se refait pas ;-)) mais avec le confort d’un molleton !

084EE5J005_406

Côté accessoires, la miss a mis dans sa wish-list d’anniversaire : une belle montre ! (oui en octobre elle aura 9 ans … mon bébé, mon tout petit !! je ne vais pas m’en remettre !)

montre-fille-etoile

Celle-ci est top ! Pas trop petite fille, pas trop ado ! Parfaite pour les 8-11 ans par son style et sa double lecture avec les minutes !

Et moi dans tout ça ? Si je ne devais choisir qu’une pièce femme, ce serait ce t-shirt avec la seule devise à adopter pour voir tous les beaux projets se réaliser …<3

 

 

 

064ET1K005_100