Dvt perso et organisation, HUMEURS HUMOUR, Livres et CD

Miracle Morning : le livre arnaque à base de réveil à 5 heures du mat’

IMG_0308

Si tu suis un peu les grandes tendances de ces derniers mois, tu n’as pas manqué la déferlante « Miracle Morning » suite à la sortie du livre éponyme.

Ce bouquin t’expose une méthode infaillible selon laquelle l’avenir appartient à celui qui se lève tôt et où succès ne rime absolument pas avec grasses matinées.

Comme j’aime bien suivre comme un mouton mais me faire ma propre opinion, je me suis mise en quête de l’ouvrage en question et j’ai découvert pages après pages le fameux miracle du matin (en français).

Mon premier constat : le livre est vide et aurait pu se résumer en 12 pages qui exposent le principe. Tout le reste : répétition, galvanisation de l’égo et des égos, grosse motivation façon discours de conférence américaine à base de « soyez ambitieux, c’est la vie ! »

Ok, sur le papier, je suis d’accord avec l’idée de toujours essayer de s’améliorer, de vouloir le meilleur et de se donner les moyens de réaliser ses rêves plutôt que râler qu’il ne se passe rien dans sa vie, mais en attendant sur son canapé. (voilà le résumé d’une cinquantaine de pages en une phrase : je vous ai fait gagner du temps ;-)).

Donc oui, je ne supporte pas les personnes qui se lamentent que leur vie est terne, qu’ils en ont marre de la routine, mais qui ne font rien pour que cela change .. qui ne trouve pas du temps pour lire, sortir, mais qui reste devant Koh Lanta ou Les Anges de la téléréalité pendant des heures … Donc oui je suis d’accord, on peut faire mieux mais faut se bouger.

Sauf que … il y a un gros MAIS !

Je vous le donne en mille : c’est un homme qui a écrit ce livre, monsieur Hal Elrod.

Un homme très ambitieux, très fier de sa réussite, très fière de sa femme et de ses deux enfants, très fier de son parcours (il peut l’être, il a su rebondir plusieurs fois comme il nous l’explique si bien).

Mais parmi tous ses chapitres où il parle de faire du sport, visualiser sa journée, méditer, avant d’aller bosser … à aucun moment il ne parle de la machine qu’il doit faire tourner, des petits-déjeuners qu’il doit préparer, de la vaisselle à débarrasser ou laver, du petit dernier à habiller, du grand qui a oublié de faire signer son cahier, du moyen qui n’a pas préparer son goûter / pique-nique pour la sortie scolaire du jour, du rendez-vous chez le dentiste à programmer pour l’ado, de la nounou à booker pour accompagner son conjoint en séminaire, des courses / menus à prévoir …

L’idée est belle et séduisante : se lever + tôt pour avoir + de temps pour soi … sauf que moi quand je me lève plus tôt, mon cher Hal, je ne peux pas ne penser qu’à moi.

Je vois le linge qui n’est pas plié, le lave vaisselle qui n’est pas vidé, le coup de balai qui n’est pas passé, les légumes à éplucher pour le prochain repas (oui je dois toujours anticiper) … même si je me lève à 5 heures du mat’, ma première pensée va être d’abord de faire tourner la maison avant le réveil de chacun, plutôt que me poser mes questions existencielles sur le fondement unique « qu’est ce que je vais faire pour REUSSIR ».

Alors le gros du concept est alléchant et fonctionne : si tu te lèves plus tôt, tu as + de temps dans ta journée pour accomplir + de choses. LOGICO-LOGIQUE !

Le programme est plutôt bien pensé : une heure pour faire tout ce qu’on voudrait faire pour soi avant même de commencer sa journée de boulot !

Oui mais tu vois moi cette heure-là, elle va me permettre de tenir toute ma journée de boulot justement car je n’ai pas qu’un boulot … et crois-moi que mes boulots au sens où toi tu parles de boulot (entreprise) ne seront jamais aussi éprouvant que le boulot que me demande mon foyer, mes enfants, ma maison.

Avoir une entreprise pour moi c’est limite la partie Loisirs de ma vie ! C’est mon temps à moi !

Alors moi je veux bien qu’on me parle de miracle du matin, et que oui, je sais que je n’aurais pas assez d’une vie pour faire tout ce que je voudrais faire, et que les grasses matinées gâchent des heures où je pourrais accomplir de bien grandes choses pour l’humanité (oui, oui, soyons-en certains ;-)), mais voilà moi mon « miracle morning » ce serait de te voir démarrer une de mes journées 🙂

 

Dvt perso et organisation, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

Pourquoi attendre pour être heureux ? 5 astuces pour être en vacances quand on veut

Très souvent, le quotidien est lourd à gérer. Jongler avec le boulot, la maison, les enfants, c’est juste épuisant !

On veut tout faire, le faire bien, et en plus avoir encore du temps pour faire encore + d’autres choses de nos listes qui n’en finissent pas.

Oui nous n’avons pas le choix : il faut bien manger (donc faire les courses, la cuisine), il faut bien laver les vêtements, il faut bien s’occuper des enfants, il faut bien aller aux réunions, il faut bien travailler …

Du coup nous attendons tous les vacances comme la délivrance ultime : « vivement les vacances ! »

Sauf que parfois les fameuses vacances n’ont rien de rêves : si on ne part pas en All Inclusive et qu’on fait attention à son budget, il faut toujours faire à manger etc …

Alors on passe le plus gros de son temps à « attendre les vacances », elles arrivent et puis … voilà.

Mais la vie, elle, elle n’attend pas … les semaines, les mois, les années … vous avez remarqué comme elles défilent vite pourtant ces putain d’années !?

Alors j’ai décidé d’arrêter d’attendre les vacances.

Je suis en vacances quand je le décide.

Qui a dit que des vacances ça devait durer une semaine ou dix jours ?

Pourquoi je ne serais pas en vacances un quart d’heure, une demi heure ou une heure ?

Etre en vacances de son quotidien, ou plutôt DANS son quotidien, ça se décide.

Pour cela il faut s’organiser différemment, ou plutôt s’AUTORISER différemment.

  1. Se faire aider, s’entraider, laisser faire

Souvent on veut tout gérer. Seul. Parce que ce sera plus vite fait, mieux fait, parce qu’on sait, nous.

Oui mais alors pourquoi râler de ne pas avoir d’aide ?

Et si on lâchait du lest et que pour une fois, les enfants se mettaient à plier le linge.

(on leur file les serviettes de toilettes et les fringues de sport dans un premier temps, hein ? pas folle non plus)

Oui la pile de draps de bain ne va pas être parfaitement droite ni symétrique, mais on aura 15 minutes avec eux pour faire une partie de Bowling sur la wii !!!! Et hop ! un quart d’heure de vacances au Bowling du Club Famille !

2. Faire ensemble, jouer à faire

Ce 2ème point fait écho au premier, mais pourquoi vouloir faire seul ? alors qu’à 2.3 ou 4 cela va tellement plus vite et cela peut être amusant (pour peu qu’on ne regarde pas les finitions et les détails, surtout si on est atteint du syndrome du perfectionniste 😉

Faire une tarte aux pommes avec le petit dernier : oui ça va nous prendre 3 plombes, mais on en profite pour lui raconter nos souvenirs de cuisine avec notre Mamie, qui faisait de délicieuses tartes aux pommes. Et la fois où on a cramé la tarte et que leur père, qui ne l’était pas encore, l’a quand même mangé pour nous faire plaisir.

Un moment de partage, ce n’est jamais une corvée, alors que devoir faire un dessert pour le repas chez les voisins ou pour le goûter de la kermesse, ça peut l’être.

3. Mettre tout sur pause pendant une heure

Qui n’a jamais apprécié un repas en terrasse même tout simple avec un petit verre, un magazine ?

Est ce qu’on ne se sent pas en vacances si on ferme les yeux, qu’on sent le soleil sur notre peau, qu’on chausse nos lunettes de soleil et qu’on choisit un apéritif estival ?

Je suis tombée il y a peu sur une infographie sur les femmes entrepreneurs / dirigeantes.

Le chiffre qui m’a frappé et dans lequel je me suis malheureusement retrouvé était le suivant : 48% des femmes prennent moins de 30 min pour déjeuner ou pas de pause DU TOUT, tandis que 59% des hommes s’octroient une heure ou plus.

Alors déconnectez tout ! Ne pensez pas à l’après (au boulot qui vous attend, aux enfants à aller chercher, à la voiture à emmener chez le garagiste …). Concentrez vous sur ce moment où vous pouvez lire un article entier sans être interrompu, ou vous pouvez manger une glace sans devoir en faire goûter la moitié à toute votre petite famille.

Décidez que pendant une heure vous êtes en vacances !

Que ce soit pour une pause déjeuner (le plus facile à caser dans l’emploi du temps) ou dans un aprem de RTT ou si vous avez débauché + tôt.

IMG_4165

4. Mettre en place des moments de gratitude (et de recul)

Cela fait maintenant plusieurs années que nous avons mis en place notre moment d’échange en famille où nous nous racontons nos journées dans les grandes lignes en y résumant uniquement les moments préférés / pas préférés.

En énumérant chacun notre tour nos moments préférés et pas-préférés (les contrariétés, les catas à gérer, les conflits …) chaque membre de la famille peut nous aider à prendre du recul (« cette collègue m’a répondu hyper sèchement, ça m’a stressé tout l’aprem » : « beh franchement, papa, c’est pas grave hein ? moi aussi mes copains défois ils me parlent pas gentiment, beh je leur dis que tant pis pour eux s’ils s’énervent »). Les réponses des enfants me surprennent toujours par leur lucidité !

Pour nos moments préférés cela nous oblige à en trouver un (même dans les journées les plus merdiques il y a toujours un instant qui mérite d’être considéré comme bon … au pire, juste ce moment là où on se retrouve à table tous ensemble).

« Le morceau de sucre qui aide la médecine à couler » comme dit mon personnage préféré de tous les temps !

On se rend compte en faisant régulièrement cet exercice que chacun peut aider l’autre à y voir + clair, qu’ainsi on partage au moins les moments les plus importants de la vie de nos enfants, notre conjoint, et surtout qu’on a toujours un bon moment en cherchant bien 😉

Le jeu « j’arrête d’être débordée » est une très grande aide pour démarrer ce schéma.

5. Faites des soirées à thème qui dépaysent

Pas les moyens d’aller au ski ? On peut au moins se faire une raclette (ou des cookies raclette ;-)) et télécharger un feu de cheminée sur la télé.

Pas les sous pour aller sur les îles ? Sortez vos paréos, mettez vous du monoï et faites vous un cocktail coloré.

A vous d’adapter la déco (avec de la récup, des jouets des enfants, en imprimant 2-3 trucs …), la playlist, et les plats …

Les enfants adorent ! Trouvez des amis qui jouent le jeu c’est encore mieux ! Le temps d’un soir on a l’impression d’être parti en vacances !

IMG_4292 IMG_4335

Alors vous partez quand en vacances ?

 

IMG_3766

 

BONS PLANS, Dvt perso et organisation, MANGER

« On fait quoi pour le diner ? » et sa variante « Qu’est ce qu’on mange ? » : L’agenda révélation !

Ah cette question ! L’éternelle ritournelle des repas ! Les invariables demandes autour de la cuisine ! « Bon on mange quoi ? »

on-fait-quoi-diner-idee-repas-famille-cuisine-livre-agenda-editions-365-annee-pratique-original

Si on veut éviter de manger steak frites, jambon purée et saucisses lentilles toutes les semaines, on doit se casser la tête pour trouver des alternatives, et qui en plus, ne nous garde pas 3 plombes attaché à la gazinière ! (oui on veut bien tenter le coup des 5 fruits légumes par jour, varier, équilibrer, mais bon, soyons honnêtes quand tu rentres de ta journée de boulot, tu n’as pas forcément envie de te taper le défi Top Chef en sublimant la topinambour et en faisant mijoter 3 heures un jus de veau … que les enfants te renverront gentiment en cuisine, suggérant des pâtes au beurre. Ah ces chers petits !!)

On le sait tous que l’idéal c’est un menu pré établi : préparer une liste de courses en fonction des repas, définir les jours, sortir les recettes à l’avance pour être sûr d’avoir tous les ingrédients le soir venu.

Imagine le schéma à répéter sur toute l’année !

Eh bien, accroche toi : révélation ! Pour 14.90e, tes soucis sont finis !

Je suis passée plusieurs fois à côté de cet agenda au titre bizarre « On fait quoi pour le diner ? » puis un jour, j’ai découvert qu’à l’intérieur c’était la caverne d’ali baba !

16 mois de menus avec leur recette et leur liste de courses détachable pour toutes les semaines ! Le tout avec la promesse de 15 min max en cuisine ! (sauf les week-end, où on peut passer un petit peu plus de temps ).

on-fait-quoi-diner-idee-repas-famille-cuisine-livre-agenda-editions-365-annee-pratique on-fait-quoi-diner-idee-repas-famille-cuisine-livre-agenda-editions-365-annee-pratique-calendrier-legumes-saison on-fait-quoi-diner-idee-repas-famille-cuisine-livre-agenda-editions-365-annee-pratique-express   on-fait-quoi-diner-idee-repas-famille-cuisine-livre-agenda-editions-365-annee-pratique-rapide

Les recettes : des plats simples, efficaces, des + originaux, mais toujours familiaux.

on-fait-quoi-diner-idee-repas-famille-cuisine-livre-agenda-editions-365-annee-pratique-ingredients

Un gain de temps et de confort, et de belles découvertes niveau saveur !

Bref, j’avais déjà le Mémoniak classique, et désormais cet agenda hors du commun est adopté, validé et protégé avec férocité (oui que des trucs en « é » 😉

Pour le commander, cliquer sous le lien ci dessous
On fait quoi pour le dîner ? Mémoniak 2014-2015

on-fait-quoi-diner-idee-repas-famille-cuisine-livre-agenda-editions-365-annee-pratique-recette

 

 

DETENTE, Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

J’arrête d’être débordée : 21 jours pour changer et profiter de la vie ! (éditions Eyrolles)

j-arrete-d-etre-debordee-organisation-maman-femme-boulot-maison-travail-personnel-temps-changer-organiser-detente-vie-privee-professionnelle-eyrolles  J’arrête d’être débordée ! Voilà une phrase qui résume à elle seule, la bonne douzaine de résolutions que l’on prend à la rentrée !

Si comme beaucoup de parents et comme moi, vous jonglez entre vie professionnelle, (à l’extèrieur, à la maison …) , intendance de maison (faire les courses, préparer les repas, ranger la maison, aider aux devoirs, prendre les rendez-vous chez le médecin … ») et vie de famille (planifier les week-end chez les grand-parents, les invitations d’amis, les vacances, les sorties au cinéma …), il ne vous reste plus de temps pour …. VOUS !

j-arrete-d-etre-debordee-organisation-maman-femme-boulot-maison-travail-personnel-temps-changer-organiser-detente-vie-privee-professionnelle-astuces-conseils-editions-eyrolles

Et réellement, j’ai la conviction, que c’est en oubliant cette dernière étape, que la sensation d’être débordée prend alors de grandes proportions… car octroyer du temps pour tout le reste passe en priorité, et c’est une fois toutes ces tâches accomplies, que l’on se sent lessivée, sans trouver dans quoi puiser de l’énergie et de la motivation pour avancer

Ce livre est complété par une page Facebook et un site, qui offre régulièrement de nouveaux articles sur le sujet : toujours très pertinents.

(En ce moment, Barbara Meyer, un des 2 auteurs du livre, nous donne des clés pour tenir nos bonnes résolutions de rentrée

Alors ce livre c’est une vraie dose de bon sens avec des listes simples, courtes.

Il apporte des petits objectifs précis, et remet en lumière l’évidence même, que souvent on oublie.

j-arrete-d-etre-debordee-organisation-maman-femme-boulot-maison-travail-personnel-temps-changer-organiser-detente-vie-privee-professionnelle-menage-cuisine-taches-menagères-conseils

Je lis beaucoup de livres sur le sujet : vous pensez bien qu’être son propre patron, son unique salarié, sa secrétaire, son comptable et son directeur artistique à la fois, ça oblige déjà à avoir une sacrée organisation !

Bien sur, si je dois vous conseiller une seule chose (à part de ne pas écouter tous les conseils car chacun a sa propre organisation, qui convient à sa famille et qui n’est pas forcément celle de la voisine ou du cousin ) : acheter un bon agenda complet pour toute la famille ! (oui car le petit « desk planner » de chez Hema qui illustre la photo, j’avoue il est super mignon, je l’adore, mais à part pour une étudiante qui vit dans un T1 sans enfants, je pense qu’il est vite débordé lui aussi 😉 mais pour y planifier les articles du blog, il est très bien 😉

Non, il vous faut un vrai agenda de warrior : vous avez le choix entre le mémoniak et l’agenda « s’organiser en famille ». Les 2 se valent : à vous de voir si vous êtes plutôt orientation paysage ou portrait lorsqu’il s’agit de voir votre semaine d’un coup d’œil.

Alors dans le livre « J’arrête d’être débordée » des éditions Eyrolles, on trouve des choses que l’on sait déjà parfois, certes,  mais abordées de manière vraiment fluide et applicable.

j-arrete-d-etre-debordee-organisation-maman-femme-boulot-maison-travail-personnel-temps-changer-organiser-detente-vie-privee-professionnelle-liste-confiance

Tout est dit étape par étape : on ne cherche pas à tout révolutionner d’un coup mais à prendre de nouvelles habitudes, petit à petit pour mieux vivre au quotidien et surtout retrouver le temps de prendre le temps.

j-arrete-d-etre-debordee-organisation-maman-femme-boulot-maison-travail-personnel-temps-changer-organiser-detente-vie-privee-professionnelle-coach-coaching-sportif-mental-conseils

Je pense que je reviendrais régulièrement vers ce livre, car il permet de refaire des mises au point ponctuelles avec des chapitres indépendants les uns des autres.

On peut venir s’y ressourcer et y remettre les pendules à l’heure quand on sent qu’on perd pied.

En résumé, comme je le dis souvent : chouchoutez-vous car personne ne le fera à votre place !

j-arrete-d-etre-debordee-organisation-maman-femme-boulot-maison-travail-personnel-temps-changer-organiser-detente-vie-privee-professionnelle

Pour commander le livre, cliquez sur l’image ci-dessous.