LA PAUSE FEMININE, OENOTOURISME - VINS

Récap de mai : le mois de la fête des mères, maman s’éclate !! (Sorties et évènements sur Bordeaux et Paris)

En ce joli mois de mai, les enfants ont profité de leur papa d’amour puis de leurs grand-parents … pendant que maman redécouvrait les joies des sorties sympas sans enfant !

Je partage donc avec toi ces moments d’insouciance …

(Toi, jeune primipare qui a du vomi sur ton épaule droite, une tâche de méconium sur ta jambe gauche, qui rêve juste de dormir 3 heures d’affilée … ne m’envie pas, j’ai attendu quelques années avant de pouvoir pleinement savourer cet instant … 🙂 Un jour, toi aussi, tu goûteras à ce moment … mais tout comme moi, tu découvriras qu’il te faudra 3 jours pour te remettre d’une sortie jusqu’à 1h du matin … où est donc passé toute notre jeunesse ? je te le demande hein ? oui, regarde ce petit être qui mâchouille son doudou, c’est lui qui te l’a piquée … 😉

 

Nous avons débuté par une soirée à la cité mondiale du vin où se tenait l’apéro 1664.

soirée-1664-bière-marque-chef-etchebest-philippe-cité-mondiale-découverte-blanche-millénium-gold soirée-1664-bière-marque-chef-etchebest-philippe-cité-mondiale-découverte-blanche-millénium-gold-anniversaire

 

La célèbre marque de bière s’est associé au chef Philippe Etchebest pour nous faire découvrir que la bière peut au même titre qu’un vin, s’accorder à la perfection avec certains mets.

20140514_204542soirée-1664-bière-marque-chef-etchebest-philippe-cité-mondiale-découverte-blanche-millénium-gold-revisite-jambon-beurresoirée-1664-bière-marque-chef-etchebest-philippe-cité-mondiale-découverte-blanche-millénium-gold-association-plat-boisson

Ce sont donc des bouchées imaginées par le chef qui nous ont été servies tout au long de la soirée .

Vous pouvez retrouver les recettes sur le site de 1664.

Photobooth en barque, lunettes de soleil et chapeaux au couleur de 1664, musique

Une ambiance parfaite pour découvrir la bière blanche, rosée, Gold, millésime ou classique !

20140514195808787

(tu la connais la fille qui met le petit pouce en l’air dès qu’on lui met un verre de bière dans la main ? 😉

J’ai pu également rencontré l’adorable Barbara du blog Vie d’une curieuse, qui m’avait fait gagner les places pour cette soirée, ainsi que pleins de chouettes mamans en mode pause marmots 😉

Merci pour votre bonne humeur et votre gentillesse, les filles ! (attention, l’abus d’alcool, blablabla .. bref, si comme moi tu n’as pas de copine allaitante qui ne boit pas pour te ramener, abstiens toi de conduire .. ou de boire)

 

Pour rester dans la picole, mais dans le haut de gamme, la crème du pompon de la cerise sur le cake, j’ai pu déguster de grands vins bordelais.

Uniquement des grands crus pour le plus grand plaisir des amateurs et professionnels du vin.

L’Union des grands crus de Bordeaux permet ainsi chaque année, le temps d’un week-end de déguster les meilleurs des breuvages de la région.

(prenez note ce sera le dernier week-end de mai pour la session 2015)

degustation-grands-crus-vin-bordeaux-bordelais

Pas de doute, vous n’y trouvez que de prestigieux châteaux et vous ne serez déçus par aucune gorgée !

Mon gros coup de cœur reste le château Guiraud pour son blanc liquoreux et fruité, et le château Poujeau pour son rouge fort et terreux !

 

Puis nous sommes partis en amoureux pour fêter nos 10 ans de mariage ! (eh oui, qui aurait parier sur nous, hein ? 😉

Un long week-end sur Paris … pour changer de notre capitale girondine.

Là-bas, nous avons cassé la tirelire pour manger chez LE chef dont j’admire le parcours depuis de nombreuses années.

J’ai adoré son côté anti-conformiste et sa cuisine d’avant-garde lorsqu’il était chef à Pauillac.

Le maitre de la cuisine moléculaire mais pas que, avec une philosophie de vie exemplaire et des connaissances inépuisables : je veux parler de Monsieur Thierry Marx (Titi pour les intimes, car ça fait des années que je bassine tout le monde et que je dis « CHUT! Taisez-vous! » dès que j’entends parler le chef Marx à la télé)

IMG_2713IMG_2720

Nous voilà donc au Sur-Mesure par Thierry Marx dans l’hôtel Le mandarin oriental.

IMG_2726IMG_2724

Le lieu en lui-même est époustouflant : épuré, blanc .. on a beau dire mais le blanc ça va avec tout c’est ultra classe ( une belle touche d’écailles corail pour les toilettes , quand même ;-)).

IMG_2675

Le service est d’une grande précision, chaque détail est retenu, tout est parfaitement orchestré.

Chacun connait sa partition et c’est un ballet de serveurs qui se succèdent et sont présents sans être envahissants.

Les plats sont tous aussi étonnants et succulents les uns que les autres … jusqu’au dessert, où une attention supplémentaire nous a été réservée.

IMG_2663IMG_2712

IMG_2714

Nous ne sommes pas près d’oublier le repas de nos 10 ans de mariage !

 

Nous sommes allés voir le très bon spectacle de Bérengère Krief, qui après une tournée triomphante, revient à Paris pour quelques dates.

art_2048

Son one-woman-show est vraiment génial : dans la lignée d’une Florence Foresti, elle parle sans tabou des relations hommes-femmes et surtout de cette génération de nanas ultra libérées.

 

J’ai trainé l’homme pour voir une expo qui me tenait à cœur : Tatoueurs Tatoués au musée du Quai Branly.

tatoueur_tatoueElectre_978-2-330-02148-1_9782330021481tatouages_736421312_north_607xIMG_2639IMG_2638

(j’en ai profité pour lui annoncer que j’aimerais bien encore un autre … tatouage ! Oui certaines femmes réclament un autre enfant, moi c’est un tatouage .. tu me diras c’est un peu le même principe, après tu l’as à vie et même s’il te plait plus tu dois faire avec )

 

Nous avons bravé la foule pour aller voir l’expo Paris 1900 au Petit Palais.

4-3_0

J’aime vraiment cette période : les robes cintrées et les bottines à talon bobine, autant que les peintures des impressionnistes de l’époque.

IMG_2743IMG_2750

IMG_2742

Je trouve fascinant ce début du siècle où on sent la prospérité des parisiens dans chaque art et innovation.

 

Nous avons pu assister à une représentation d’une pièce écrite par Laurent Ruquier et jouer par Michèle Bernier et Frédéric Diefental  » Je préfère qu’on reste amis ».

in_215_Je%20pr�f�re%20-%20620-195

Un rôle taillé sur mesure pour Michèle Bernier dans la peau de la bonne grosse copine, face à un Frédéric Diefenthal séducteur et tombeur malgré lui, parfois, mais par intérêt souvent …

La pièce est vraiment drôle et les deux comédiens sont parfait sur toute la ligne !

Un vrai bon moment !

Et le décor est magnifique !!

Je suis vraiment tombée sous le charme de ce duo de potes à la relation complexe.

La pièce devrait partir en tournée en province, donc s’ils passent par Bordeaux, on fonce !!

bernier

IMG_2769

 

Sur ce, Juin s’annonce assez prometteur aussi …

mais en attendant, les enfants savent nous faire retourner à la réalité bien vite !

« Mamaaaaaan, je crois que j’ai des poux ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Food, MANGER

JOCK : la crème dessert de notre enfance, mais pas que …

Tu veux du Jock ?

Qui n’a pas connu les goûters d’hiver avec sa crème Jock encore tiède ? ou son flan chocolat bien frais en dessert dans un moule à charlotte ? (Maman et ses Tupperware increvables !)

Creme-Tradition-page

Mais est ce que vous saviez que Jock c’est un produit de chez nous ? Oui, Oui, là juste à quelques kilomètres de cet ordi qui vous écrit se trouve la fabrique de Jock !!

Fondée en 1938, la marque créée par Raymond Boulesque est toujours restée sur Bordeaux mais dessert (sans jeu de mots ;-)) toute la France. Aujourd’hui l’usine s’agrandit et innove avec des préparations pour gâteaux .

Si tu aimes le rugby, tu as aussi pu remarquer que Jock est le partenaire de l’UBB (Union Bordeaux Bègles) avec leur slogan « élevé au Jock » 😉

Sur place, une boutique Jock vous accueille   : alors amis bordelais, allez saluer Carole de ma part et découvrez toutes les idées de dessert que Jock propose, au 190 quai de Brazza à Bordeaux (limite Lormont)

Les nouveautés sont complètement démentes : fondants au spéculoos, fondants au caramel beurre salé et moelleux noix de pécan et sirop d’érable !

(Adieu régime et maillot de bain ! Je pars dans les abîmes de la gourmandise !!)

fondants_caramel-page

Pour ce premier test nouveauté, j’ai misé sur du classique du sud-ouest : le gâteau basque … mais j’ai décidé de l’allier avec la Bretagne dans une version Far Breton 😉

Voici donc comment épater la galerie, et faire manger des pruneaux aux enfants en toute discrétion 😉

Gateau-basque-page

Il te faut une préparation Jock pour gâteau basque, un bocal de pruneaux et suivre le mode d’emploi.

Une fois ta pâte et ta garniture étalées, place quelques pruneaux (dénoyautés c’est quand même plus sympa ;-)) et finis avec la deuxième pâte …

25 min au four et c’est prêt !! (Oui, j’avoue j’avais envie de passer du temps à tester mon nouveau vernis plutôt que d’être en cuisine … Pour ces jours-là, ces préparations sont parfaites !!)

jock-crème-dessert-préparation-gâteau-goûter-enfant-bordeaux-usine-boutique jock-crème-dessert-préparation-gâteau-goûter-enfant-bordeaux-usine-boutique-basque-pruneaux2-jock-crème-dessert-préparation-gâteau-goûter-enfant-bordeaux-usine-boutique-basque-pruneaux-2

Si vous êtes sages, dans un prochain article, je vous emmène visiter la boutique de l’usine !

 

Vendus dans toutes les bonnes grandes surfaces. Il existe également une boutique en ligne.

Toutes les infos sur le site de Jock.

 

Merci à Carole pour sa gentillesse et ses attentions.

 

 

CULTURE, Livres et CD

Bordeaux, L’histoire d’un port ou comment raconter cette ville aux enfants ?

Bordeaux, c’est un port avant tout. Elle est au bord de l’eau comme son nom l’indique et elle a une belle histoire …
Lorsqu’on visite Paris, on trouve tout un tas de livres pour nous guider sur la façon de raconter et visiter la capitale avec les enfants.
Pour Bordeaux, reine de la Gironde, c’est déjà beaucoup plus compliqué de dénicher un ouvrage de qualité mais pas (trop) compliqué.

028

L’éditeur Gulf Stream a eu la bonne idée de raconter l’histoire de différents ports de France. Plusieurs villes sont répertoriées dans cette collection : Nantes, Brest et La Rochelle en font partie.

De l’Antiquité à nos jours, Bordeaux nous livre des secrets passionnants à travers son activité portuaire : on y découvre l’énigmatique Aliénor d’Aquitaine et la domination anglaise sur notre ville.

029 030

On apprend que la culture du vin ne date pas d’hier, on parle aussi de Montesquieu et de Montaigne.

En haut de chaque page, une frise chronologique permet un repère rapide. Des plans de quartiers actuels facilitent la visualisation de monuments ou lieux emblématiques pour une visite.

031 032

Ce livre vraiment complet ravira tous les petits historiens en herbe. Cependant, on notera que la lecture de l’ouvrage n’est pas accessible avant 9-10 ans, même si quelques extraits peuvent être abordés beaucoup plus tôt.

En résumé, un livre d’Histoire très enrichissant, avec une couleur locale captivante et une vraie volonté de s’ouvrir au plus grand nombre.

prix conseillé : 13.90e

Bordeaux, L’Histoire d’un port, préface d’Alain Juppé