LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

3 lectures en anglais pour cet été

Retourner à Londres m’a donné envie de renouer avec ce pur plaisir qu’est la lecture en VO.

Parce que la traduction aussi bonne soit elle, ne peut pas réussir le même effet qu’une phrase dans son sens littéral et dans son contexte linguistique, que des références ou des descriptions ne rendent pas toujours justice à ce que l’auteur a voulu dire et puis surtout parce que lire en anglais c’est pour moi une petite madeleine de Proust qui me permet de m’immerger direct dans le pays et de voyager depuis mon canapé ou ma chaise longue.

Alors si vous aussi vous hésitez encore à vous lancer dans certaines lectures en VO, peut-être que les titres ci-dessous, pas encore traduits, vous donneront envie de les découvrir avant leur version française, et si lire en anglais vous demande du temps, quoi de mieux que les vacances pour se lancer dans ce genre de challenge ?

I owe you one : Sophie Kinsella

L’histoire :

Fixie Farr can’t help herself. Straightening a crooked object, removing a barely-there stain, helping out a friend . . . she just has to put things right. It’s how she got her nickname, after all.

So when a handsome stranger in a coffee shop asks her to watch his laptop for a moment, Fixie not only agrees, she ends up saving it from certain disaster. To thank her, the computer’s owner, Sebastian, scribbles her an IOU – but of course Fixie never intends to call in the favour.

That is, until her teenage crush, Ryan, comes back into her life and needs her help – and Fixie turns to Seb. But things don’t go according to plan, and now Fixie owes Seb: big time.

Soon the pair are caught up in a series of IOUs – from small favours to life-changing debts – and Fixie is torn between the past she’s used to and the future she deserves.

Does she have the courage to fix things for herself and fight for the life, and love, she really wants?  »

 

Si comme moi vous avez succombé aux aventures de l’accro du shopping il y a plusieurs années alors vous connaissez Sophie Kinsella et son style inimitable qui fait mouche à chaque fois. J’adore découvrir ses nouveaux romans en anglais car pour moi son humour est vraiment plus juste en VO.

Celui-ci est le dernier sorti, pas encore traduit en français, donc c’est aussi pour moi l’occasion de pouvoir lire en avant-première ses livres ! (J’ai d’ailleurs la plupart de ses bouquins en anglais pour cette raison entre autre).

On retrouve bien sûr l’humour de Sophie Kinsella et les situations rocambolesques de ses personnages.

Le rythme ne faiblit jamais et j’ai savouré ce roman comme une vraie pause détente estivale au milieu de l’année scolaire !

 

Nine perfect strangers : Liane Moriarty

L’histoire :

« Nine people gather at a remote health resort. Some are here to lose weight, some are here to get a reboot on life, some are here for reasons they can’t even admit to themselves. Amidst all of the luxury and pampering, the mindfulness and meditation, they know these ten days might involve some real work. But none of them could imagine just how challenging the next ten days are going to be.

Frances Welty, the formerly best-selling romantic novelist, arrives at Tranquillum House nursing a bad back, a broken heart, and an exquisitely painful paper cut. She’s immediately intrigued by her fellow guests. Most of them don’t look to be in need of a health resort at all. But the person that intrigues her most is the strange and charismatic owner/director of Tranquillum House. Could this person really have the answers Frances didn’t even know she was seeking? Should Frances put aside her doubts and immerse herself in everything Tranquillum House has to offer – or should she run while she still can?

It’s not long before every guest at Tranquillum House is asking exactly the same question. »

 

Vous connaissez peut-être la série « Big little lies » tirée d’un des premiers livres de cette auteure ? J’ai adoré également « le secret du mari » qui mérite selon moi une adaptation cinéma avec toujours cette ambiance à la Wisteria Lane qui manque un peu maintenant que la série « Desperate Housewines » est achevée.

Ici, Liane Moriarty rend encore l’intrigue fascinante et crée un huit clos où chacun a une bonne raison d’avoir peur de quelqu’un. Du coup j’ai envie d’en découvrir encore plus de cette autrice : vous connaissez ses autres livres ?

 

Swallowtail Summer : Erica James

L’histoire :

Linston End has been the summer holiday home for three families for many years. A rambling thatched house nestled on the water’s edge on the Norfolk Broads, it’s a haven of long, lazy picnics on the river, gin and tonics in the garden; a place to spend time together.

But this year, the friends are rocked by unexpected news, and it seems that Linston End will never be the same again. For some, this summer feels like the end. For others, it might just be the beginning. . .

J’ai découvert cette auteure et je me suis régalée. Apparemment elle a sorti plusieurs ouvrages et aucun n’est traduit en français. Celui-ci est succulent. Les descriptions nous transportent directement dans un bel été en famille et entre amis. L’ambiance qui s’en dégage est envoutante. Je pense que je vais devoir reprendre une dose d’Erica James en m’aventurant sur ses autres romans. Celui-ci était à seulement 0.99 euros en version kindle alors c’est vraiment l’occasion de lire en anglais sans se ruiner.

 

Vous lisez en anglais ou en VO ? Quels sont les auteurs que vous appréciez dans leur langue et moins en français ?

Avez-vous des auteurs anglophones qui ne sont pas traduits et que vous adorez ?

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me les faire découvrir !

 

Mon roman est toujours disponible 😉

En français 😉

 

CULTURE, DETENTE, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD, PRESSE

« C’est simple, ma vie est compliquée ! » : le livre de l’année ;-)

Il arrive enfin !

Voilà des années qu’il est dans ma tête, des mois qu’il est dans ma vie, et des semaines que je tremble de pouvoir partager les aventures d’Eva avec vous !

Et nous y sommes : « C’est simple, ma vie est compliquée » sort cette semaine et se pose sur les tables des libraires petit à petit.

Il est disponible sur le site de la FNAC et sur Amazon C’Est Simple, Ma Vie Est Compliquee

Vous pouvez d’ores et déjà le commander sur le site des éditions Vents Salés en cliquant sur le lien ci-dessous :

— > commander « C’est simple, ma vie est compliquée ! »

Vous pouvez également le commander chez votre libraire préféré s’il ne l’a pas.

 

C’est simple : c’est le livre bleu avec des poissons rouges dessus 😉 #lelivreavecdespoissonsrougesdessus

Il était disponible en avant-première pour le salon d’Arès, les pages du bassin où j’ai pu faire mes premières dédicaces ( j’ai presque l’air zen alors qu’à l’intérieur je tremblais de peur)

Je suis impatiente d’avoir vos avis et de découvrir mon roman en situation de lecture : n’hésitez pas à m’écrire ou m’envoyer vos photos avec le livre, que ce soit dans votre jardin, sur votre canapé, en vacances à Arcachon ou en Angleterre !

J’espère maintenant qu’Eva la facétieuse et déjantée vous apporte autant de joie et de fantaisie qu’elle en a mis dans ma vie. J’attends vos retours à pteapotes@free.fr

Vous pouvez aussi taguer vos posts avec le hashtag #lelivreavecdespoissonsrougesdessus ou #evabrodemy

 

La 4ème de couverture :

Eva Brodemy, gourmande, au physique quelconque et à la trentaine fraîche, comble sa solitude avec ses deux nouveaux poissons rouges mais rêve du Prince charmant et de mariage féérique !

Perle de naïveté et reine de l’introspection, elle doit affronter au quotidien un monde froid et bien éloigné du sien : celui de la finance et de la banque.

Entre un chef d’agence autoritaire et un milieu hostile à ses idéaux, elle compose avec l’arrivée d’un séduisant stagiaire. Tout Pourrait s’arrêter là, si certains de ses collègues ne semblaient pas vouloir lui gâcher la vie … ou la lui rendre plus trépidante !

Avec Apolline, sa meilleure amie parfaite mais paumée, et Chris, son ami d’enfance à l’odorat aussi développé que son goût pour les garçons, ils forment un joyeux trio qui ne manque jamais une occasion de partager un verre !

Femme fleur bleue et gaffeuse, Eva nous entraine, malgré elle, dans une enquête rocambolesque !

Une aventure des temps modernes, où l’humour et l’amour ne sont jamais bien loin !

 

Alors pour savoir comment s’appellent ces poissons rouges et pourquoi la vie d’Eva est compliquée, il faut aller l’acheter 😉

Et moi je file ronger l’ongle de mon auriculaire (le seul qui me reste à ronger en fait) et me mettre en boule dans mon canapé. (Non j’ai pas peur !)

 

 

CULTURE, SORTIES KIDS

Le retour de Mary Poppins : outrage au classique ou nouveau chef-d’oeuvre ?

En tant que fan, qui vénère Mary Poppins, l’original film de Walt Disney de 1964 où Julie Andrews chantait, dansait et campait une nounou aussi magique que douce et stricte, j’attendais avec impatience la sortie de la suite : le retour de Mary Poppins.

Alors pas évident de ne pas spoiler l’histoire tout en donnant mon avis, mais je sais qu’on va me demander ce que j’en ai pensé en tant que passionnée et fanatique du 1er opus, alors je vais tenter de te dire mon ressenti à la sortie du cinéma de la séance de 13h30.

Disney nous avait raconté la génèse du roman devenu film avec Walt Disney campé par Tom Hanks dans « Saving Mr Banks » ou « dans l’ombre de Mary« .

Premièrement je n’étais par avance pas convaincue du choix d’Emily Blunt comme personnage principal.
Certes elle a été lookée pour le rôle et reste crédible pour jouer la baby-sitter des enfants Banks mais je clame haut et fort que Anne Hathaway était pour moi déjà bien plus représentative du style Mary Poppins assez naturellement.

Il faudra donc faire avec Emily 😉

Elle ne s’en sort pas si mal mais je déplore que par moment elle ressemble + à un sosie de Katy Perry à Broadway qu’à la très classe et pragmatique Mary Poppins.

De plus je ressens son côté sévère comme parfois hautain et dédaigneux.

Qu’à cela ne tienne, elle a tout de même des mimiques et regards bien travaillés qui la rendent attachante et je pense qu’après plusieurs visionnages, je lui trouverais encore des qualités.
Mais difficile de passer après Julie Andrews, j’en conviens.

Deuxièmement, le scénario est simple mais tient la route, avec une histoire poignante où les enfants trinquent toujours dans les soucis des adultes.

L’émotion est au rendez-vous. C’est un très bon point.

Troisièmement, les chansons.

Alors là je suis assez mitigée : j’ai trouvé les tableaux, chorégraphies et musiques superbes, avec le vrai esprit du film original et d’une comédie musicale digne de ce nom.

Par contre, j’ai dû le voir en français car aucun cinéma près de chez moi ne diffusait la VO et je dois dire que les paroles des chansons françaises sont très décevantes.

Elles ne restent pas en tête et collent très mal aux mouvements de lèvres des acteurs. Je suppose qu’une fois que je l’aurais vu en anglais, mon avis différera.



Par contre, les décors, costumes et ambiance générale m’ont beaucoup plu.

On retrouve l’univers de Mary Poppins et sans être dans la même époque on retrouve des clins d’oeil agréables et des tenues british à souhait ainsi que les différentes vues de Londres.

Les personnages secondaires et apparitions sont très agréables : de belles surprises avec Meryl Streep et Colin Firth, mais aussi l’acteur qui jouait Bert ( Dick Van Duke 93 ans), ainsi qu’Angela Landsbury qui a fait bondir mon petit cœur ❤

Bref je ne sais pas s’il deviendra un classique Disney mais il a le mérite de nous replonger dans un univers à part qui est bien celui de Mary Poppins.

Pour moi il n’est pas le retour de Mary Poppins, mais une cousine éloignée qui nous la rappelle avec nostalgie, et nous permet de prolonger un peu la magie du premier sans l’égaler.

Et vous, vous l’avez vu ? Vous avez aimé ?

CULTURE, Livres et CD

L’Histoire des femmes célèbres : 40 femmes qui ont changé le cours de l’humanité

femmes-celebres-librairie-des-ecoles-livre-jeunesse-enfant-fille-decouverte-ambition-alienor-aquitaine-calamity-jane-apprendre-feminisme

Voici un ouvrage original car un peu trop rare !

Un recueil de portraits de femmes célèbres.

Qu’elles aient fait l’Histoire, la littérature, la médecine, les arts, ou même l’évolution des mœurs, toutes ont eu un grand rôle et restent dans les mémoires.

femmes-celebres-librairie-des-ecoles-livre-jeunesse-enfant-fille-decouverte-ambition-alienor-aquitaine-calamity-jane-apprendre-feminisme (1)

Ce livre rassemble de nombreux modèles à suivre pour nos enfants.

Parce que nos filles peuvent avoir l’ambition de devenir quelqu’un qui fera de grandes choses, mais aussi elles pourront découvrir celles qui malgré elles ont modifié des pays (Aliénor d’Aquitaine) ou des mentalités (Joséphine Baker).

femmes-celebres-librairie-des-ecoles-livre-jeunesse-enfant-fille-decouverte-ambition-alienor-aquitaine-calamity-jane-apprendre-feminisme (2)

A retrouver aux éditions « librairie des écoles », ce bouquin est un vrai must have pour sortir des sentiers battus, et mieux connaitre toutes ces femmes aux parcours extraordinaires .

Replacées dans leur chronologie et dans leur géographie, elles nous permettent un voyage dans le temps, les époques et le monde.

femmes-celebres-librairie-des-ecoles-livre-jeunesse-enfant-fille-decouverte-ambition-alienor-aquitaine-calamity-jane-apprendre-feminisme (3)

Pour acheter le livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous

 

CULTURE, Livres et CD

Susie Morgenstern : mon auteur incontournable en littérature jeunesse !

A mon époque (oui je parle comme les vieux), on ne découvrait Susie Morgenstern qu’en 6 ème (au mieux en CM2), avec son livre éponyme « La Sixième ».

Ce livre je l’ai lu et relu (emprunté mille fois à la médiathèque de mon quartier car je n’ai eu mon propre exemplaire qu’à l’âge de 31 ans !)

Je le connaissais presque par coeur et je rêvais de rencontrer l’héroïne dont je me sentais parfois si proche : j’étais persuadée que c’était un peu moi ou une meilleure amie.

Puis j’ai découvert avec ma fille la série des Emma. (Nathan)

Bulles de douceur et d’espièglerie, ces petits albums en série nous ont charmé et je me suis penchée sur l’auteur : BAM ! C’était Susie Morgenstern ! Ma Susie Morgenstern de La Sixième.


Quand ma grande a commencé à lire, je suis tombée sur un coffret « ma boite à histoires » (De la Martinière Jeunesse) qui m’a littéralement appelé (oui parfois les livres m’appellent, c’est un phénomène que je ne m’explique pas, mais il semble que j’ai transmis cette malédiction à ma fille ;-)).

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (5)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (1)

Qui a écrit cette merveille ? je vous le donne en mille : Susie Morgenstern.

Ce coffret est extrêmement bien pensé : il renferme plusieurs livres, qui contiennent chacun des petites histoires, toutes commençant par une lettre de l’alphabet.

Jouant sur les allitérations, les sons, les lettres et les mots, les textes peuvent faire écho au quotidien des enfants à l’âge où on ne lit pas encore « dans sa tête ».

Le débutant en lecture est fier de repérer les lettres identiques ou les « on entend pareil mais ça s’écrit pas pareil ».

Une vraie mine d’or pour donner le goût de la lecture et le goût des mots !

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (6)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (7)

Nous avons découvert son petit frère avec mon petit gars qui lui aussi découvre la lecture cette année (mes aîeux, mon bébé en CP !!! ouch !)

Le coffret « chouette je lis tout seul » (De la Martinière Jeunesse) comporte un livre d’histoires reprenant 7 histoires du coffret « Ma boite à histoires », un livret qui explique pourquoi c’est top de savoir lire, à compléter avec des autocollants fournis et des marque-pages : accessoire indispensable à tout lecteur ! 😉

Tout aussi bien ficeler que son prédécesseur, c’est un très beau cadeau pour un enfant de CP.

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique-lecture-ecole

Dans la série « Tu vas bientôt apprendre à lire, vois comme c’est chouette », Oscar et le secret des lettres (Nathan) : l’histoire d’un petit garçon qui va finir par comprendre ce que les lettres ont de magique ! (écrit par …. Susie Morgenstern ! elle me hante ! ;-))

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique-2

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (4)

Et pour en finir avec cette sacrée Susie, un album plein de poésie et de tendresse : Ecoute ton coeur ! (De la Martinière Jeunesse)

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (2)

J’ai même failli lâcher ma petite larme, tellement on y trouve de choses de la vie … oui la vie se déroule un peu dans cet album, qui nous rappelle que les choses importantes on ne les possède pas, on les a en nous, tout simplement.

susie-morgenstern-ecrivain-jeunesse-litterature-sixieme-lettres-ecriture-roman-album-nathan-seuil-delamartiniere-classique (3)

Bref Susie Morgenstern, c’est + qu’un auteur jeunesse, c’est une magicienne des mots qui donne envie de les aimer et de chérir la chance que l’on a de devenir grand pour savoir lire et en même temps de savoir rester un enfant pour s’en émerveiller encore chaque jour 😉

Susie, si un jour tu passes par là : je t’aime ! voilà c’est dit !

 

Pour commander les livres sur Amazon, cliquez sur les photos ci-dessous




Livres et CD

Macaron et Cannelés à Bordeaux : le livre sur notre capitale girondine pour les plus petits !

Dès que des amis mettent le pied sur le sol bordelais avec des enfants, je leur colle dans les mains un exemplaire de Macaron et Cannelé à Bordeaux !
Ce livre c’est carrément un voyage poétique au cœur de la ville !
Deux chats organisent une grande fête et découvrent les monuments et autres lieux insolites que renferment Bordeaux.

041 042 043 044 045
L’histoire est simple et ponctuée de dialogues improbables, mais c’est surtout les illustrations qui me font littéralement craquer !!!
Tout est affaire de détails, de couleurs bien particulières, et de fantaisie …
Sorti il y a 2 ans, cet ouvrage ne lasse jamais mes enfants. La grande y a appris le mot « mascaron« , le petit y a repéré le lion bleu de la place Stalingrad bien avant de l’avoir vu en vrai ..

C’est bien simple ils s’amusent à retrouver les endroits et les choses vues dans le livre dès que nous faisons une ballade au centre ville
Bref autant vous dire que j’ai prêché la bonne parole autour de moi et que de l’instit’ au neveu, tous ont eu droit à leur exemplaire !
Imaginez juste qu’au détour du forum des entrepreneures, je tombe nez à nez avec l’auteur illustratrice Camile Piantanida!!
La maman de Macaron et Cannelé dessinant sur une table juste à côté de moi …
Passez l’effet de la vraie bonne surprise et de la rencontre inattendue, j’ai eu droit à ma dédicace !

046OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avis à tous les bordelais : foncez l’acheter ! (Chez Mollat ou dans toutes les bonnes librairies !)

à partir de 2-3 ans jusqu’à … pas d’âge !

pour 10 euros,  vous avez le cadeau de Noël idéal pour les enfants de la famille qui ne connaissent pas encore votre ville ou qui viennent rarement , ou juste pour vos enfants qui apprécieront d’y retrouver leurs lieux préférés !

Merci encore Camille pour ce moment bref mais fantastique !