BEAUTE COSMETO MAKE UP, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

5 questions à se poser avant de se faire tatouer et comment choisir son tatoueur

On m’a souvent poser la question ces derniers mois : comment choisir son tatoueur ?

Ainsi que d’autres interrogations autour du tatouage et des salons de tattoos.

Alors voici mes réponses (elles n’engagent que moi, mon vécu, mon expérience et ma façon de voir les choses).

Pour un premier tatouage : si tu as tout juste 18 ans, un tatoueur professionnel prendra le temps de te demander tes « motivations » pour te faire tatouer. Il refusera peut-être certains motifs qui lui paraissent inapproprié par rapport à ton âge ou certains endroits (les mains, le cou et le visage).

La mode est au tatouage et cela n’a plus rien de tabou ou malsain d’arborer un tattoo, mais c’est une réflexion qu’il faut mûrir longuement avant de sauter le pas.

Voici les 5 points à réfléchir :

  1. se poser les questions du tatouage symbolique ou impulsif : Parfois on a le coup de foudre pour un petit dessin simple qui nous correspond sans être très chargé en symbole ni même ultra personnalisé. Un mini ananas, un petit cactus, une jolie fleur miniature peuvent être fait rapidement mais on risque d’en voir sur d’autres personnes. C’est un choix personnel et le coup de cœur est autorisé 😉 Pour un tatouage symbolique avec de nombreuses significations personnelles, il faudra parler longuement de ce que tu attends, du style, de ta « vision » de ton tatouage. Un bon tatoueur pourra restituer tes envies (dans son style) et ainsi te proposer ton tatouage rien qu’à toi ! Attention, un tatoueur est un créateur : il n’est pas censé te proposer un copié-collé d’une image piqué sur le net ou reproduire à l’identique un motif qu’il a déjà tatoué sur quelqu’un d’autre. Du moins il doit te stipuler si ton tatouage n’est pas unique. D’où l’importance du point suivant :

2. rencontrer un tatoueur qui a le style qu’on aime, avoir un bon feeling et faire confiance : mes 4 tatouages ont été fait par 4 artistes différents . Chacun m’a mis à l’aise en m’écoutant, et en me conseillant : j’ai préféré des gens qui ne me disaient pas oui à tout et qui m’expliquaient pourquoi certaines idées n’étaient pas bonnes, peu réalisables ou seraient meilleures d’une autre façon. C’est leur travail, leur métier, ils ont l’expérience. Un bon tatoueur te dira peut-être des choses que tu n’as pas envie d’entendre mais au moins tu pourras affiner ton projet sans surprise et te faire tatouer en toute sécurité. J’ai entendu « il faut agrandir le motif si on veut des détails » alors que je voulais un petit tatouage, j’ai entendu « ce motif est fait pour être en couleur, il sera terne sans » alors que je ne voulais pas de couleur, j’ai entendu « on va rajouter + d’ombres pour donner du relief, cela embellira ton tatouage » alors que je voulais peu d’ombres … etc etc … et au final tu sais quoi ? C’est eux qui avaient raison ! Alors sans te laisser dicter ce que tu ne veux pas, il faut savoir assouplir sa vision d’un dessin, suivre les conseils d’un professionnel, pour ne pas être déçu du rendu final.

3. suivre les tatoueurs qui te plaisent sur leur compte instagram : tu peux commencer à échanger avec eux, avec les personnes qu’ils ont déjà tatouées etc. Tu pourras aussi y découvrir les motifs « flashs » de certains qui peuvent être tatoué + rapidement : ils ne sont pas dessinés spécialement pour toi, mais il y a des moments où le hasard et l’inspiration font bien les choses. Cela a été le cas pour un de mes tatouages qui m’a « sauté aux yeux » sur mon écran de smartphone alors que je ne savais pas encore vraiment ce que je voulais si ce n’est une thématique générale qui me tenait à cœur.

Se faire un tableau sur Pinterest avec les premières idées : en regardant souvent les tatouages qui nous plaisent, notre envie / choix va s’affiner on sélectionne, on supprime, on essaie de finir avec une dizaine d’images maximum pour sa sélection finale.

Définir si on souhaite de la couleur ou pas.

Tester avec des tatouages éphémères si on hésite entre plusieurs endroits pour trouver la partie du corps qui nous correspond le mieux.

4. se fixer un budget /demander un devis : même si j’ai toujours tendance à dire que les tatouages au rabais ce n’est jamais bon signe et surtout qu’il vaut mieux attendre et économiser longtemps pour un tatouage qui nous suivra toute notre vie que regretter un tatouage pas cher.

On réfléchit à l’endroit où on veut son tatouage : visible ou pas, sur une partie de son corps que l’on aime ou pas, à un endroit symbolique, suivant ses habitudes vestimentaires, sa profession car il faut penser aussi à la phase de cicatrisation.

Tu peux aussi regarder des livres sur les tatouages : certains sont de véritables tableaux artistiques sur la peau et peuvent atteindre des prix dignes des toiles de maitres !

(clique sur les images ci-dessous pour acheter les livres sur amazon)

5. prendre rendez-vous / choisir la date si possible en hiver, automne puisqu’il faudra se priver de piscine, bain de mer, soleil etc jusqu’à cicatrisation complète soit un mois préconisé. Attention, certains tatoueurs ou tatoueuses sont très demandées, donc il faudra patienter pour avoir le dessin de son artiste préféré jusqu’à 1 an parfois !

Sur mes 4 tatoueurs, 2 sont partis à la retraite 😉 (oui mon premier tatouage n’est pas tout jeune ;-))

Mon premier tatouage est une bague sur le majeur de la main gauche.

Mon second est une ombre de Mary Poppins sur la cheville.

Mes deux derniers tatouages ont été réalisés par 2 jeunes femmes.

Jacky-tatouages vient en guest à Bordeaux régulièrement. Elle sera désormais sur Toulouse. Elle a réalisé ma tasse de thé en couleur que je porte sur la cheville.

Madeline_inked (alias Mélanie) est une permanente du salon de tatouage (et de thé) Sibylles Bordeaux. Elle a réalisé l’intérieur de mon avant-bras avec ses livres et ses coquelicots.

Tu peux la rencontrer en passant boire un chai latte, 3 rue Beaubadat à Bordeaux . Sur Insta : Madeleine_inked, et sa collègue Muk.tatouage .

On reparlera du tatouage très bientôt, alors si tu as des questions, n’hésite pas à me les poster en commentaire de cet article 😉

 

Publicités
voyage

De l’ile d’oléron à Fort Boyard : 3 jours et 3 incontournables pour une escapade dépaysante

Après avoir découvert l’île de ré et être tombé sous son charme, direction l’île d’oléron.

Nous avons loué un petit bungalow en Air B’n’B dans le jardin de particuliers.

C’était une solution qui nous convenait pour les 3 jours que nous avions sur l’île. Et l’endroit était très sympa !

Nous avons pu découvrir les plages à quelques pas …

Mais nous avons surtout fait le plein de couleurs et d’aventures.

Voici nos 3 endroits préférés lors de ce séjour :

On découvre pleins de petits artisans qui redonne vie à ces anciennes cabanes de pêcheurs et proposent des objets faits à la main ou de véritables oeuvres d’art (sculptures, peintures …).

  • Le port de la côtinière : avec son phare et ses bateaux colorés c’est vraiment un endroit très agréable.

  • Le Fort boyard : au départ de Boyard ville, nous loin de Fouras, nous avons embarqué avec Ile ou Aile pour une croisière en direction du Fort. Un rêve de gosse !

Même si on ne peut pas aller dedans ( encore un rêve !) on passe tout près et on admire le bâtiment.

Les navigateurs nous en apprennent plus sur ce lieu et nous livrent des anecdotes croustillantes. On leur en a appris également : ils ne savaient pas que Passe-partout avait fait une chanson ! Quoi ? vous non plus ? Allez c’est mon cadeau , on se quitte en chanson ! 😉

Maintenant on ne rêve que d’y retourner !

Plus de renseignements sur le site de l‘office de tourisme de l’ile d’oléron

voyage

Une escapade entre copines pour visiter Bilbao : nos bonnes adresses !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-33

L’idée nous trottait dans la tête.

Le besoin de partir loin du quotidien (mais pas trop loin non plus), de décompresser entre meufs, sans enfant, ni cuisine à faire …

Une parenthèse que l’on voulait s’accorder et partager !

La date est tombée, l’organisation s’est accélérée et la petite bande s’est constituée : Laura, Marjo, Alexia et moi. (crédits photos nous 4)

Le jour J, à l’heure H, j’ai saisi ma valise au vol après ma dernière séance de la semaine : à 18h05 nous partions !

img_2821

A 3h30 de route depuis Bordeaux (enfin depuis Lormont), Bilbao est une destination dépaysante et assez riche.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-93

L’idéal pour décompresser sans dépenser trop car la nourriture reste vraiment beaucoup moins cher qu’en France (et je ne vous parle pas du prix des apéros : 1.90 le verre de Txakoli (vin blanc basque que j’adore et que j’ai pu faire découvrir aux filles !), 3 euros l’Apérol, autant vous dire qu’il ne faut clairement pas que je vive là-bas).

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-57

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-80

 

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-66

Tu as un thé (une petite théière qui contient deux tasses) pour 1.40 euros chez Bertiz !!!! C’est une chaîne mais l’endroit est très cosy et tu as un choix énorme de patisseries et autres gourmandises !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-61

Tu manges pour trois francs six sous (oui expression du 19e siècle) et même que la cuisine végétarienne se démocratise énormément, même si les Pintxos et les patatas bravas restent les pilliers de ton apéro 😉

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-58

Bref de quoi à garder de l’argent de poche pour les deux chaines de magasins dites « indispensables merdouilles » : Tiger et Ale Hop !

Oui on a beau lutter et résister : comment ne pas craquer pour ces parapluies arc-en-ciel à 5 euros ?

img_2823

Oui j’ai été faible ! Très faible ! Que toutes les déesses du Zéro déchet me tombent dessus ! Mais je ne suis qu’un être humain …

Pour l’hébergement nous avons opté pour un appart hotel d’un très bon rapport qualité prix  ( dans un premier temps nous avions trouvé un hôtel, mais nous nous sommes dit que c’était quand même mieux de pouvoir se faire un repas à l’appart et tout simplement être toutes ensemble et non pas en 2 chambres distinctes … la localisation de l’hôtel de notre premier choix, ayant fini de valider notre seconde idée, rapport au fait qu’il se trouvait dans le quartier des prostituées … on s’est dit que quelques euros de plus valaient certainement le fait de ne pas glisser sur une capote le matin en sortant de l’hôtel 😉 Là on était idéalement situé : en plein centre (à 2 pas du Carlton, qu’on a même cru qu’on s’était surclassé sans le savoir, mais que non )

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-17

L’appartement était en très bon état, propre, moderne : vous pouvez le trouver sur booking.com, Appart Santiago .

Le personnel a été adorable, a pris le temps de tout nous expliquer, et a répondu à toutes nos questions avec le sourire. Vraiment rien à dire !

En plein centre ville, nous étions direct prêtes à voguer à travers la ville.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-7

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-68

Tout près du Musée Guggenheim, on ne pouvait pas rêver mieux.

C’était d’ailleurs notre visite du dimanche. Déjà rien qu’à l’extérieur, tu peux te régaler à admirer les oeuvres géantes de Koons ou Louise Bourgeois : l’araignée Mama ou le fameux Puppy sont des symboles de Bilbao.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-137

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-87

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-100

A l’intérieur tu peux y passer plusieurs heures, et les salles regorgent d’artistes avec chacun des univers différents.

De quoi pouvoir faire appel à toutes les sensibilités : certaines oeuvres te laisseront de marbre et d’autres trouveront écho dans ton oeil.

L’audio guide est inclus dans le prix du billet ( 13 euros pour un adulte ) ce qui permet tout de même de découvrir certaines toiles ou installations avec des explications.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-91

Regarde un peu comme j’étais seule au monde, ne faisant qu’un avec l’oeuvre, Marjo a su saisir l’instant comme une suspension dans le temps … (en vrai je checkais mes mails, oh ça va hein !! 😉

bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-104

Le samedi nous avons profité de passer entre les gouttes pour prendre de la hauteur avec le funiculaire (1 euro ) et marcher ( beaucoup selon certaines sources fitbit ) : la balade touristique a été mouvementée par de nombreux délires d’adolescentes (si, si nous avions 14 ans ce week-end là ;-))

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-52

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-50

La ville côté pont a une ambiance romantique : les réverbères, le reflet des lumières ou du soleil sur l’eau, les couleurs qui nous surprennent parfois au détour d’une ruelle, les façades de la vieille ville … j’ai beaucoup aimé découvrir les différents aspects qui font de Bilbao une destination dépaysante !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-1

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-53

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-62

L’architecture, le musée Guggenheim, le changement de langue et de pays, la gastronomie : on peut dire que c’est une ville pleine de charme et d’avantages !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-11

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-75

Bref, Bilbao nous a apporté exactement ce qu’on y cherchait : visite, dépaysement, petit budget, shopping, et détente !

Le tout avec un bon paquet de souvenirs pour le reste de l’année 😉

bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-77 bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-80

Vivement que l’on puisse partir avec toute la team Bordeaux au complet !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-51

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-54

BORDEAUX EN FAMILLE

Arlette Gruss : un spectacle moderne et époustouflant qui renouvelle le cirque !

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-2

Cela faisait des années que je n’étais pas allée au cirque.

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-3

J’avoue qu’une fois qu’on en a vu un, ils finissent tous par se ressembler …

Pinder m’avait laissé un très bon souvenir, mais là j’ai été bluffée par la modernité du show que nous a offert le cirque Arlette Gruss !

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-48

Ici les animaux sont moins nombreux (ce qui va de plus en plus vers une évolution et prise de conscience qu’ils ne sont pas indispensables pour offrir un spectacle de cirque de qualité) et les artistes prennent place avec des numéros modernes et épatants !

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-18

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-7  cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-22 cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-29  cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-58

Le numéro d’hypnose est légèrement angoissant, mais ça ne marche pas sur moi 😦

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-55

dommage, l’expèrience me tente énormément !

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-62

Le clou du spectacle c’est cette boule géante où 10 motards se mettent en action !

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-63

Bluffant !

cirque-arlette-gruss-show-spectacle-bordeaux-chapiteau-quinconces-pteapotes-66

Le cirque Arlette Gruss est présent jusqu’au 5 février 2017 à Bordeaux et en tournée dans toute la France !

 

BORDEAUX EN FAMILLE, CULTURE, LES ACTIVITES KIDS

Les ateliers « pour créer » de l’Institut Bernard Magrez : un pochoir comme Banksy

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-2

L’institut Bernard Magrez organise régulièrement des expositions artistiques.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-4

Que ce soit de la photographie, des sculptures ou des peintures, chaque fois on découvre de nouveaux artistes et on s’émerveille devant ceux que l’on connait déjà.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-9

Mais saviez-vous qu’ils organisent également des ateliers pour créer ?

Sur le modèle d’un artiste et selon sa technique, on apprend à réaliser sa petite oeuvre personnelle.

Les animations sont aussi variées qu’il y a d’expression d’art.

Apprendre à capter un regard en photo, s’initier au travail à l’encre, ou fabriquer un mobile, chacun y trouvera son compte en fonction de ce qui l’attire et l’inspire.

Ce jour-là, enfants et adultes étaient réunis autour d’un artiste populaire de street art : Banksy.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-11

Mes enfants avaient entendu parler de cet artiste à travers le livre « ils / elles ont changé le monde » (éditions De La martinière Jeunesse).

Ils ont été passionnés par son histoire d’anonymat, d’art de rue, de peinture.

Le choix du thème de notre atelier était donc évident : on découvrirait comment utiliser la technique du pochoir pour faire une peinture à la « Banksy ».

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-14

Après avoir sommairement découvert l’expo et l’oeuvre de Banksy présente, l’animatrice a présenté le matériel disponible pour créer son tableau.

Elle aide sans faire à la place et permet à chacun de fonctionner en toute autonomie.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-32

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-22

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-31

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-39

Tout le matériel est fourni et chacun repart avec son oeuvre.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-41

Mon fils a donc réalisé un Minion façon Banksy, avec une légère touche Mary Poppins 😉

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-40

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-25

L’atelier dure 1 heure.

Tous les mercredis et dimanches à 15h

tarif adulte 12 euros

Tarifs enfants et adhérents (goûter compris) 10 euros

Renseignements et réservations sur le site de l’Institut Bernard Magrez

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-1

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

L’exposition Transfert dans l’ancien Virgin Megastore à Bordeaux : 6 bonnes raisons d’y aller

Une exposition pas comme les autres a pris place voilà plusieurs semaines près de la place Gambetta au centre de Bordeaux.

L’expo Transfert 6 propose une multitude d’oeuvres Street art à découvrir tranquillement.

Pourquoi y aller ?

  1. Parce que l’expo se tient dans les bâtiments de l’ancien Virgin Megastore et si comme moi vous avez grandi dans les années 80-90 à Bordeaux, vous êtes peut-être nostalgique de vos après-midis musique où vous arpentiez les rayons pour le dernier CD à la mode ou venir voir un artiste en Showcase ! Le lieu revit d’une très belle manière et on se régale de monter à nouveau ses grands escaliers avec la vue sur son ascenseur de verre.

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (2)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (8)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (15)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (20)

 

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (30)      IMG_9642

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (32)

2. Parce que les oeuvres sont accessibles : du street art c’est de la couleur, c’est ce que chacun veut y voir, c’est sans prise de tête et cela ne demande quasiment aucune culture ou connaissance. C’est uniquement du feeling : on aime ou on aime pas. A vous d’expliquer ensuite pourquoi 😉

IMG_9645

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (23)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (27)

3. Parce que c’est varié : donc forcément il y aura une peinture qui retiendra + votre attention, une qui ne vous emballera pas du tout, un étage qui vous émerveillera, une installation qui vous dérangera … mais vous ne serez pas indifférent !

IMG_9644

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (37)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (24)

4. Parce que c’est pour toute la famille : même les enfants peuvent y trouver leur compte ! Une oeuvre « pays des merveilles  » ça parle même aux plus petits. Les couleurs et les formes se répondent et je suis sûre qu’ils vous épateront à voir ce que vous, vous ne voyez pas ! Bref n’hésitez pas à les amener … et leur expliquer qu’avant ici, papa et maman venaient y acheter des CD 😉

IMG_9657

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (38)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (40)

5. Parce que c’est gratuit et que vous pouvez y passer le temps que vous le souhaitez. Rapidement avec des petits impatients, plus lentement en amoureux, des heures pour rêver seul ! Des soirées et des afterworks y sont également organisés (payants)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (7)

IMG_9641

6. Parce que c’est éphémère et que cela se termine bientôt : on en profite vite avant qu’un autre projet vienne transformer à nouveau ce lieu !

IMG_9658

Expo Transfert 6

Place Gambetta , ancien Virgin Mégastore

MANGER, voyage

Le pavillon des canaux : Un décor Alice au pays des merveilles en bord de quai à paris

Fan de thé, d’Angleterre et du monde enfantin, Alice au pays des merveilles c’est + qu’un classique pour moi, c’est un mode de vie 😉

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (13)

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (31)

Alors avec la sortie du prochain Tim Burton qui raconte la suite des aventures d’Alice à travers le miroir, mon impatience est palpable …

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (15)

Pour patienter, j’ai découvert une maison complètement folle !

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (27)

Un restaurant, enfin plutôt un espace de coworking … enfin non c’est plutôt un centre avec des ateliers de découverte …

bref le pavillon des canaux c’est tout ça et plus encore et j’ai adoré !!!

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (16)

Le lieu est juste dingue : il est aménagé comme une vraie maison ! On peut déjeuner dans le salon ou boire un verre dans la salle de bain !

Oui tu peux t’asseoir dans la baignoire pour un brunch ou t’allonger dans un lit avec ton chocolat chaud …

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (22)

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (21)

La décoration Alice est éphémère (jusqu’au 17 juin) mais je parie que l’endroit va certainement resté là bien longtemps tellement il est parfaitement ancré dans cette douce ambiance du quai de la Loire.

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (26)

Un quartier près du centre de Paris mais pourtant totalement à part avec sa lenteur et son ambiance port de plaisance.

Nous avons opté pour le brunch : seule formule servie le week-end, mais aucun regret !

L’assiette est délicieuse, rassasiante.

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (30)

Le chocolat chaud (très bon), le thé (du choix en vrac), et le café (au doux parfum) est à volonté ainsi que des tartines confiture beurre. Un jus / eaux de fruits du jour est compris, et bien sûr un dessert maison ! Le tout pour 24 euros, c’est parfait !

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (23)

Le principe rigolo c’est que tu paies à la caisse où on te remet un timer qui t’indique quand tu dois aller chercher ton assiette, puis tu as un jeton pour aller chercher ton dessert à la cuisine où la chef s’affaire comme à la maison et tu sens l’odeur du gâteau tout juste sorti du four ! Hum !

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (19)

Ainsi tu visites la maison, et chacun se déplace au gré de ses envies …

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (18)

 

Un véritable petit bijou où le personnel est adorable, souriant, concerné et toujours à ton écoute pour répondre à tes questions.

Bref on rêve que la même chose arrive à Bordeaux !!

 

 

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (14)   paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (17)

Plusieurs artistes ont participé à ce décor, dont Priscillia Thomas pour les tableaux d’Alice, du lapin blanc et des reines sur le buffet.

paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (20)    paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (24) paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (25)    paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (29)   paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (32) paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (33) paris-musee-expo-beaubourg-decouverte-alice-pavillon-canaux-barbie-arts-decoratifs-louvre-pyramide-brunch-balade-week-end-escapade (34)

Le pavillon des canaux

39 Quai de Loire, Paris