Food, MANGER, ZERO DECHET

Le régime paléo : la paléo nutrition, c’est pas du tout ce qu’on croit …

Cet été, lors d’un mariage je me suis retrouvée à une table de médecins. Des anésthésistes, des urgentistes, des cardiologues …

L’un d’entre eux refusait chaque fois que l’on lui tendait la corbeille de pain. A un moment, le débat était lancé : « alors sans gluten ? »

Oui mais pas que … le médecin en question se passionnait pour la paléo nutrition et à force d’études, nous expliquait le pourquoi du comment et le bien fondé de ce mode de nutrition.

Intriguée, et totalement happée par tous ces arguments, j’ai décidé de lire à mon tour ce qu’il appelait « LE » livre de la paléo nutrition.

Même si c’est un peu technique parfois, j’ai trouvé le livre accessible, très étoffé scientifiquement et surtout enfonçant beaucoup de préjugés sur le fameux mouvement « paléo » qui consisterait à manger comme les hommes des cavernes, sans savoir ce qu’ils mangeaient vraiment. Car non, ils ne mangeaient pas que de la viande. Au contraire.

Les grandes lignes nous apprennent que nous n’avons finalement pas changé depuis cette époque, que notre corps ne s’est pas modifié, et que notre manière d’assimiler certains aliments n’a pas bougé lui non plus. Il ne s’est pas adapté à la nourriture du 18e siècle, ni à celle du 20e siècle. Notre organisme est toujours celui qui ne sait assimiler que les choses pour lesquelles il avait été fait à la base : les produits de base !

La paléo nutrition est donc tout simplement, en résumé, le régime le plus sain qui soit, puisque l’on ne mange rien de transformer, outre mesure.

Viande (mais finalement peu), poissons (en privilégiant les poissons riches en oméga ), légumes, fruits.

Le gluten est écarté car très mal assimilé par l’organisme (et venant de produits transformés) : même si l’on n’est ni allergique, ni intolérant, c’est juste une molécule que le corps n’a jamais été adapté à transformer en quelque chose de positif pour l’organisme ! Révélation non ? De même que le fameux féculent tels que les pâtes ou la pomme de terre (beau argument de Monsieur Parmentier qui voulait faire cultiver sa découverte importée dans toute la France et avait trouvé le moyen de nourrir pour pas cher la population), ne sont apparemment pas indispensable.

Les produits laitiers : gros lobby de Nestlé, Danone et leurs amis ! Cela n’a jamais été nos amis pour la vie ! Le lactose est un des éléments les plus difficiles à digérer (encore une fois que l’on soit intolérant ou pas, on parle de fonctionnement de manière générale) : Incroyable !

Bref ce livre pose de vraies questions sur le fait que l’on nous ait mis en tête que des choses étaient bonnes pour nous, juste pour nous les faire acheter.

Le bouquin parle aussi pas mal des manières pour un sportif peut améliorer ses performances grâce à la nutrition : cette partie m’a moins intéressée forcément 😉

Si vous avez l’occasion ou que vous êtes intrigué par une alimentation plus saine, je vous conseille de lire ce livre ! C’est quelque chose de passionnant !

Et vous, vous connaissez la paléo nutrition ?

 

77

LA PAUSE FEMININE, MANGER

Rencontrer un naturopathe : pour retrouver l’équilibre naturel de son corps

 

Dans l’optique de repartir sur de bonnes bases à la rentrée, j’ai consulté, avant les vacances, une naturopathe. Une quoi ?

Le naturopathe est une peu comme un « éducateur de santé » il donne des clefs, à l’aide de différentes techniques naturelle comme la psychologie (gestion du psycho émotionnel, relaxation…), l’alimentation, l’activité physique, les pratiques manuelles (massage), l’utilisation des plantes (aromathérapie, phytothérapie…), l’hydrologie (l’eau sous différentes forme interne/externe), les techniques réflexes (réflexologie auriculaire, palmaires…)…

Le naturopathe pioche dans ses différentes techniques afin de rééquilibrer l’organisme dans sa globalité dans le but d’optimiser sa santé.

Bref on parle vraiment d’une reprise en main globale avec un but de rééquilibrage du corps dans son ensemble : esprit sain, corps sain, toussa toussa.

Oui mais concrètement comment cela se présente ?

Un premier rendez-vous permet de faire connaissance et de poser les aspects de sa santé que l’on souhaite améliorer. Cela peut être des problèmes de sommeil, de poids, de fatigue chronique, gestion du stress, problème de digestion …

Dans mon cas, c’était surtout trouver ce qui clochait dans mon alimentation et comment rééquilibrer ma façon de me nourrir tout au long de la journée : car concrètement je ne mange pas en grosses quantités, je ne mange pas gras, mais je ne maigris pas et même je grossis !

img_0034

Clairement ce premier rendez-vous, c’est aussi la prise de conscience des erreurs commises grâce à un questionnaire très pointu sur toutes nos habitudes quotidiennes. La naturopathe met en évidence les disfonctionnements mais aussi des choses plus anodines qui peuvent avoir leur importance.

Cela dure environ 1h30 et dès ce premier rendez-vous, on repart avec un bilan et une liste de conseils simples, établis AVEC la naturopathe (si cela nous semble impossible à mettre en place alors on trouve une autre solution ENSEMBLE ).

Je vous avoue que le contact a été facile car ma naturopathe est aussi ma cousine. Pour mieux vous la présenter, elle s’est prêtée au jeu des questions-réponses.

Voici l’interview de ma naturopathe :

Bonjour, qui es-tu, pourquoi la naturopathie, comment ? dis nous tout !

Je m’appelle Eva Dulile, j’ai 32 ans, je suis naturopathe depuis juillet 2015, et pratique depuis septembre 2015 à mon domicile sur Bordeaux centre et depuis mai 2016 en cabinet (Bordeaux centre), les lundis pour le moment. J’ai été formé au Collège de Naturopathie Rénovée à Rochefort. Ma formation a duré 3 ans et demi, et je me considère en formation perpétuelle car je participe régulièrement à des conférences, des colloques afin de me ternir au courant de tout ce qui se passe dans ce domaine. Je suis aussi mon premier « cobaye » et aime à tester régulièrement les techniques que je propose à mes consultants ; alimentation, lavement, bougie auriculaire, compléments alimentaires, relaxation, yoga, pilates, sauna, jus, mono diète, fleurs de Bach, sophrologie… Tout cela fait partie de mon quotidien. Je rencontre régulièrement d’autres thérapeutes (acupuncteur, masseur, kinésiologue, ostéopathe… afin de tester leurs techniques  pour pouvoir être à même de conseiller à mon tour ces techniques à mes consultants.

12782046_1054939284552531_306039211_n

Quels sont tes projets pour faire évoluer ta pratique ?

J’ai le projet de me former aux massages afin d’élargir mes compétences et d’offrir à mes consultants des soins appropriés et complémentaires. C’est un métier passionnant, ou l’humain est au centre et c’est ce qui m’intéresse énormément. J’accorde beaucoup d’importance à la psychologie et tient à ce que chaque individu puisse trouver dans nos échanges un espace de liberté ou tout les sujets peuvent être abordés, sans jugement et avec bienveillance et compréhension. Chaque personne que je reçois est différente et vient pour aller mieux, pour se connaître, pour s’enrichir et apprendre à développer son bien être. Une consultation prend du temps mais c’est aussi un temps qu’on prend pour soi et qu’on s’offre et c’est là le premier pas dans la prise en charge de sa santé !

Quel est le meilleur moment pour consulter un naturopathe ?

 N’importe lequel, le mieux évidemment serait de consulter avant que les troubles apparaissent, et surtout quand chaque personne est prête à modifier ses habitudes alimentaires et de vie. Sans réelle envie, les résultats seront peu probant puisqu’il faut réellement vouloir changer les choses. Si tu veux une période précise je dirais septembre ou janvier pour ma part, car nous sommes conditionnées pour modifier nos comportements et faire des efforts à ces moments de l’année. En septembre, l’été est fini on est prêt à mettre en place de nouvelles habitudes, on veut préparer la rentrée, l’automne et surtout vivre au mieux les mois d’hiver tant sur le plan physique que psychologique. Janvier est un peu le mois des bonnes résolutions ou on a envie de faire table rase des mauvaises habitudes et surtout d’éliminer les excès des fêtes!

Quelles sont les erreurs que tu constates le plus ?

Il n’y a pas vraiment d’erreur à proprement parler juste des mauvaises informations qui circulent et face à celles ci les gens sont un peu perdus. Les produits laitiers, de la viande à chaque repas, des repas très copieux, la prise de sucre raffinée en permanence, la prise de café pour se rebooster (alors que c’est le contraire qu’il se passe), le manque d’hydratation, le manque d’activité physique, le manque de sommeil réparateur… sont les choses que je constate le plus. Chacun à l’impression de bien faire parce qu’il a lu telle ou telle chose, cependant même si il existe des règles de base, ce qui est bon pour l’un ne le sera pas pour l’autre! 

 Quels sont les résultats que tu observes ?

 Les résultats sont avant tout personnels, je constate simplement que des personnes arrivent peu à peu à mettre mes conseils en pratiques et y trouvent leur compte. Le mieux serait de consulter 3 fois dans une année pour pouvoir avoir de réel résultat sur le long terme. Cela prend du temps de modifier ses habitudes et c’est un travail au quotidien qui sera vécu différemment pour chacun. Pour le moment quand j’entend (je dors mieux, ou je me sens moins lourde après tel repas, j’ai une meilleure mine, j’ai moins de ballonnements…) ça me fait toujours plaisir et ce sont des remarques très positives, qui motivent à poursuivre ce qui a été mis en place. Déjà de passer la porte d’un naturopathe c’est déjà pas mal, cela signifie que l’on s’intéresse à soi, que l’on souhaite aller mieux et c’est déjà le premier pas dans la démarche.

 Et vous, ça vous tente ?

Pour ma part, je vous ferais un bilan d’ici quelques mois 😉

img_0003

Eva Dulile -Naturopathe 06.15.22.23.62

evadulile@gmail.com

Si cela vous intéresse : 10% de réduction sur la première consultation aux lectrices de P’tea potes, il suffira de dire à Eva Dulile -Naturopathe que vous venez de la part de Lydie ou de P’tea potes !

N’hésitez pas à consulter sa page Facebook pour des petits conseils au quotidien !

11046455_10206232873570466_5334558338595416641_o

LA PAUSE FEMININE, SPORT

Se reprendre en main … bilan des 3 mois

Si tu as suivi ce blog (et je t’en remercie), tu as pu constater que début septembre j’avais décidé de me reprendre en main.

Au bout d’un mois et demi, le 1er bilan était mitigé : j’avais perdu 1.5kg, j’avais amorcé des changements vestimentaires, mais je n’avais toujours pas repris le sport après un échec, et des douleurs aux cervicales toujours présentes.

Qu’en est il un mois et demi après ce premier bilan ? Et 3 mois après le début de ma prise de conscience ?

Premièrement, j’ai continué à faire attention, tout en ne me privant d’absolument rien. J’ai même craqué certains week-end avec des burgers maison et des apéros Apérol 😉

IMG_3580 IMG_3581

Mais j’ai aussi repris le sport. Pour l’instant je n’arrive pas à retrouver mon niveau de fin mai 2015 (où je courrais 7 km).

IMG_3545

Certains jours cela me chagrine, pour ne pas dire, cela me déprime. Mais la plupart du temps je me félicite de réussir à me motiver pour reprendre les bonnes habitudes, et d’au moins sortir pour 5 km de marche rapide ou une alternance de course/marche. Malheureusement je n’arrive pas à y aller régulièrement et 2 fois par semaine. (j’étais rendue à 3 sorties par semaine, bien calées … il faut croire que je suis repartie de zéro 😦

Et la balance, que dit-elle ? Bah je vais te dire que je m’en moque un peu car je sais que le problème ne vient pas du poids. Je sens bien que j’ai dégonflé et que les kilos des excès de cet été associés à l’absence totale de sport sont partis. Oui mais …

Je ne retrouve pas la fermeté que j’avais acquérie, les hanches un peu + sèches et le bras tonique que j’avais.

Je sais aussi que l’hiver arrive et le froid ne me motive pas à aller bouger …

alors la balance annonce : – 3 kg tout pile.

Je suis donc à la moitié de mon objectif en 3 mois.

1kg par mois à quelque chose près. Sans faire de régime draconien ni de sport régulier et soutenu.

Ce n’est peut-être pas si mal après tout. Si je voyais ce résultat sur une amie, je lui dirais que le plus important c’est d’avoir démarré et de voir des résultats positifs, de se sentir déjà mieux, de voir de l’amélioration, d’avoir envie de poursuivre … Mais on est toujours plus dur avec soi-même non ?Et si on était un peu plus indulgent avec nous et avec notre corps ?

 

BORDEAUX EN FAMILLE, DIY tutos brico, Food, LES ACTIVITES KIDS, MANGER

Les effrayants gâteaux – bocaux pour un Halloween gourmand et facile ! #recette #DIY

Halloween est une fête que j’aime bien. Pourquoi ? Pour son côté anglosaxon, of course, mais aussi parce que cela permet une belle fête d’automne et c’est toujours l’occasion de faire des activités manuelles avec les enfants !

Et ça tombe le mois d’anniversaire de ma grande donc cette année, elle aura droit à une Pyjam’anniversair’Halloween !! eh eh !!)

Pour la déco, je vais être franche avec vous, j’utilise souvent les éléments de ma séance d’Halloween 😉

Certaines décos ont des années. Je privilégie le tissu, 2-3 gros éléments, plutôt que pleins de petits trucs en plastoc qui se cassent ou se perdent.

Cette année je n’ai rien acheté ! J’ai décidé d’utiliser mes bocaux !

diyhalloween

Oui tu as bien lu : tous les contenants en verre peuvent faire l’affaire.

Cela te permet de réutiliser, de t’amuser avec les enfants, et de ne pas dépenser. C’est pas beau la vie d’écolo ? 😉

Pour ce tuto, j’avais vu passer il y a quelques années l’idée chez une américaine.

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (14)

Du coup j’ai gardé sous le coude ce concept !

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (1)

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (5)

Pour réaliser tes gâteaux – effrayants, il te faut :

  • ta recette de gâteau de base fastoche (du genre gâteau au yaourt ou moelleux vanille, bref une recette simple que tu connais bien et qui est incolore)
  • des colorants alimentaires (je les choisis en poudre car ils sont + colorants, donc besoin de moins de quantité, se conservent bien )
  • des bocaux, conserves en verre (ici j’ai utilisé les formats 190g dans lesquels j’achète des sauces pour les pâtes ;-))
  • des feutres Poscas (ou tout autre feutre à peinture qui adhère bien sur le verre )

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (6)

Commence par préparer tes bocaux : laver, sécher. (Pour enlever d’éventuelles étiquettes, laisse les tremper une heure dans de l’eau bien chaude, ça dissoud la colle)

Fais ta recette. Sépare en plusieurs fois ta pâte pour pouvoir travailler différentes couleurs.

Ajoute tes colorants alimentaires : vas-y doucement au début, certains pigments (le rouge par exemple) colore très vite et très foncé.

Répartis les dans tes bocaux en verre.

Mets au four et fais cuire le temps indiqué de ta recette (pour ma part, je reste pas loin du four car suivant la taille du contenant il faut réduire le temps de cuisson et surtout si on fait trop cuire le gâteau, les belles couleurs vont se fondre vers le marron au fond ou au dessus )

Si comme moi, tu as eu un débordement de pâte, pas de souci : un petit accessoire déco et cela devient encore + dégueu 😉 (beh quoi ce n’est pas raté, c’est juste le principe d’Halloween 😉

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (15)

Sors tes cakes colorés du four et laisse les refroidir.

Sors tes Poscas et imagine des monstres rigolos ou très très effrayants (pour la sorcière tu peux prendre ta voisine comme modèle par exemple 😉

Si tu as besoin de matériel :
(Pour acheter sur Amazon, cliquez sur les photos)

Des Poscas

Des colorants alimentaires


halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (17)

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (20)

Tu peux t’inspirer du dessin animé « Hotel Transylvannia » 😉

176086.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (19)

Et voilà ! tu as assuré la déco ET le goûter d’Halloween en même temps : un tuto 2 en 1 facile et pas cher !

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (2)

Ca t’a plu ? alors partage avec tes amis et n’hésite pas à me laisser des photos de tes réalisations sur la page Facebook ! 😉

halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (11)  halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille (13)        halloween-tuto-bricolage-cuisine-recette-gateau-bocal-deco-posca-decoration-yaourt-colorant-effrayant-dessin-facile-monstre-sorciere-citrouille

LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE, SPORT

Se reprendre en main … 1ère étape (+ #CONCOURS )

Chacun a son signal d’alarme : un jean qui ne ferme pas, une photo qui nous renvoie une image horrible de nous même, une réflexion anodine d’un enfant, un escalier qu’on monte un peu trop essouflé …

Bref oui, on accepte son corps, mais parfois pas tant que cela.

J’ai définitivement renoncé à être ce que je ne suis pas (une nana d’1m80 qui rentre dans un 36, qui a des cheveux raides et des jambes sublimes).

J’ai accepté que je ne serai jamais cette fille-là.

Oui mais par contre celle que j’avais accepté d’être, était en train de se tirer pour laisser place à une bonne femme que je ne voulais surtout pas être.

J’étais en train de garder mes 3 kilos de trop … mais en plus d’en prendre encore 3 de plus.

Tout ça sans grossesse ni souci apparent : juste le laisser-aller, comme on dit.

Bon, dans mon cas, l’arrêt total du sport (dans mon cas : courir) à cause de douleur au cou (toujours pas résolue mais au moins je l’accepte mieux) tout en continuant les apéros et les bons petits plats, a été assez fatal.

Alors quand la balance annonce + 6 kg, tu as du mal à le croire. Quand tu tournes avec 2 bas car tous les autres sont impossibles à fermer ou enfiler, tu dois quand même te résigner … Tu es en train de prendre 2 tailles de pantalons.

J’ai donc décidé que non, je n’allais pas voir le chiffre de la dizaine supérieure, que je devais me reprendre en main tant que je pouvais (même si ça allait être dur, je sais aussi, que certaines copines galèrent avec beaucoup + de kilos à perdre et qu’attendre n’était pas la solution).

Bon, une fois que tu es lancée, tu as soit disant fait la plus grosse partie du chemin : ouais sauf que bon, tu te sens toujours grosse et moche.

Donc pour démarrer du bon pied, j’ai déjà accepté que je ne devais pas me laisser aller, même en « attendant » , « pendant ».

J’ai donc commencé par la base : les sous-vêtements ! Rien de pire pour se sentir mal dans sa peau, qu’un soutien gorge qui compresse et une culotte qui vous cisaille le bourrelet (oui oui, j’en étais rendue là !)

Alors je me suis tournée vers Sans Complexe que j’avais déjà adopté depuis l’année dernière.

Cette fois-ci j’ai opté pour leur nouveauté : Arum Bb-Lingerie !

arum-bb-lingerie-sans-complexe-sous-vetement-soutien-gorge-culotte-femme-ronde-forme-morphologie

Non seulement les culottes sont ultra confortables et invisibles, mais les soutien-gorges offrent un maintien au top, avec de larges bretelles qui ne scient pas les épaules, et les parures restent très féminines. Vous trouverez par ici le slip et le soutien-gorge.

arum-bb-lingerie-sans-complexe-sous-vetement-soutien-gorge-culotte-femme-ronde-forme-morphologie-2

Bref, c’est toujours motivant de se sentir sûre de soi, prête à relever le défi et déjà amorcer un premier changement !

Concrètement niveau alimentaire, je ne peux pas dire que je sois au régime (je ne sais pas faire).

J’ai juste éliminé l’alcool et les gâteaux apéros (je m’octroie un verre par semaine et je prends les tomates cerise s’il y en a ou une verrine quelconque plutôt que les toasts ou les gâteaux). J’ai supprimé également le goûter que je faisais avec les enfants (alors qu’avant je me contentais de boire mon thé avec eux, avec au pire un seul biscuit, j’étais rendue à me faire ma tartine de caramel beurre salé ou prendre 2 parts de gâteau maison …)

Ne pouvant pas reprendre à courir (et dieu sait que ça me manque) j’essaie de me raffermir et me remuscler (ce qui ne sera pas plus mal pour se remettre au running ;-)).

J’ai donc démarré le Top Body Challenge. (mais à ma sauce, pour éviter les exercices qui tirent trop sur les cervicales et qui mettent à mal le périnée)

Ce programme est ni plus ni moins basé sur des exercices de renforcement musculaire, à adapter en fonction de sa forme physique et à modérer si on sent que c’est trop. J’y ajoute une demi heure de marche ou 15 min de corde à sauter .. le tout un jour sur 2 … j’essaie surtout de marcher dès que je peux, et mon Fitbit me permet de me rendre compte si une journée j’ai été vraiment inactive.

Rendez-vous dans quelques jours pour la 2ème partie et le bilan des 1 mois !

Mais avant cela : CONCOURS :  je vous propose en partenariat avec Sans Complexe de vous offrir 3 parures de votre choix, pour que vous aussi, vous puissiez vous sentir bien 😉

Pour participer c’est simple :

-Vous devez liker la page facebook Les p’tea potes

-Vous devez liker la page facebook Sans Complexe

-Vous laisser en commentaire le nom du modèle de parure que vous aimeriez gagner !

Tirage au sort de 3 gagnants dans une semaine soit mercredi 14 Octobre à 20h.

Bonne chance !

RESULTAT :

Les 3 gagnantes sont :

n°6 Christel Lollyna

n°22 Nora A

n°30 Lili

Félicitations ! merci de me contacter pour me donner votre taille et modèle exact 😉

Food, MANGER

Babybio : l’alimentation bio pour les tout-petits made in gironde (cestas 33 bordeaux)

babybio-cestas-bordeaux-alimentation-bebe-bio-compote-plat-biscuit

Mes enfants ne sont plus des bébés, il faut que je m’y fasse … mais j’ai la chance de voir des tout-petits tous les jours !

Chez les assistantes maternelles, on prend souvent le temps de parler des repas et de nos petites recettes secrètes pour faire manger des légumes, par exemple.

En fin d’année, j’offre souvent un grand goûter-spectacle dans les structures qui m’ont fait confiance toute l’année.

J’ai fait une découverte : Babybio !

babybio-cestas-bordeaux-alimentation-bebe-bio-compote-plat-biscuit-local-prepare

Babybio est une marque d’alimentation bio pour les tout-petits, fabriquée en France et même mieux en gironde à Cestas.

Au delà de soutenir une production locale, j’aime aussi beaucoup leur démarche de qualité sur le bio et les produits employés dans la composition de leurs petits plats.

Leur site propose également des recettes dont un petit crumble pomme-poire … et des dossiers sur le développement de bébé au fil des mois.

 

Soyez sûrs que les P’tea potes vont avoir de la compote et des jus Babybio pour leur goûter festif de fin d’année !

babybio-cestas-bordeaux-alimentation-bebe-bio-compote-plat-biscuit-peluche-ikea

Dis, tu connaissais Babybio ? tu savais que c’était fait en Gironde ?