CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #septembre2017

happy-2

Septembre a été un mois éclair : mon emploi du temps est bien chargé, mais j’arrive à garder des soirées lecture et quelques minutes d’attente par ci par là qui se transforment en voyage au rythme des pages. Des lectures qui m’ont vraiment touchées.

Retrouvez ci-dessous les livres que j’ai dévorés ce mois-ci.

 

Une apparition de Sophie Fontanel

L’histoire :

« Et si tout ce qu’on racontait sur les cheveux blancs était faux ? Et si ces monceaux de teinture, sur des millions de chevelures, aux quatre coins de la planète, cachaient en fait une beauté supplémentaire que les femmes pourraient prendre avec le temps, beauté immense qui les sauverait de bien des angoisses, de bien de servitudes ?
C’est en partant de cette intuition que Sophie Fontanel, un soir d’été, décide d’arrêter les colorations et de regarder pousser ses cheveux blancs. Comme elle est écrivain, elle en fait un livre, sorte de journal romancé de ce qu’elle n’hésite pas à appeler une  » naissance « .
Les semaines, les mois passent : un panache lui vient sur la tête, à mille lieues des idées préconçues sur les ravages du temps. Elle réalise que l’âge embellit aussi les femmes et que les hommes n’ont pas pour les cheveux blancs l’aversion qu’on supposait. Elle découvre que notre société n’attendait qu’un signal, au fond, pour s’ouvrir à une splendeur inédite, d’une puissance extraordinaire. »

Après l’évocation de mon projet (mygrayhairproject), vous avez été nombreuses à m’envoyer des messages d’encouragements et le lien vers le compte instagram de Sophie Fontanel ainsi que son livre. Je connaissais son aventure « grise » et j’ai donc sauté le pas et commander son bouquin. Le cheminement est intéressant et l’idée d’en faire un livre a l’avantage de servir d’exemple et de raconter les étapes par lesquelles elle est passée.

Une sorte de journal intime qui reflète également les reflexions auxquelles on se heurte et les questions que l’on ne se posait pas forcément aussi 🙂

 

La styliste de Rosie Nixon

L’histoire :
« Quand Amber Green, employée dans une boutique luxueuse de Londres, se fait offrir par erreur le poste d’assistante de Mona Armstrong, LA styliste des stars, elle n’en croit pas sa chance. Seulement, les choses ne se passent pas exactement comme elle l’avait prévu. En plus d’apprendre à faire des cafés pour une patronne aux exigences particulières et dénicher des robes extraordinaires pour des actrices, elle doit aussi gérer des ego démesurés et prendre soin d’un cochon nain.
Pour couronner le tout, le nouveau boulot d’Amber place sur son chemin non pas un, mais deux prétendants aussi
excitants l’un que l’autre… Amber va rapidement apprendre qu’à Hollywood, une seule chose importe : le style ! »

Mais tellement drôle et bien écrit ! On est très vite embarqué et on s’attache à Amber qui est propulsée dans un monde dont elle ignore beaucoup trop de choses. L’univers de la mode est dépeint tel qu’on l’imagine et on se retrouve à rire devant toutes les absurdités et superficialités tout en imaginant comment l’héroïne va gérer les extravagances de chacun, elle qui n’a rien en commun avec ce milieu. Bref, JUBILATOIRE !

 

Mes chères voisines de Marisa de Los Santos

L’histoire :
« La banlieue américaine ne se résume pas à ses pelouses manucurées, ses parterres de fleurs bien ordonnés et ses barbecues entre voisins.
A travers des portraits de femmes tout en nuances, Marisa de los Santos révèle les fêlures d’une société obsédée par la perfection. Cornelia Brown en surprend plus d’un lorsqu’elle décide de quitter l’agitation de Manhattan pour s’installer dans une banlieue chic et tranquille avec son mari, Teo. Mais son nouveau lieu de résidence lui réserve bien des surprises. Parmi les  » desperate housewives  » qui l’entourent, certaines, comme l’impeccable Piper, sont loin des stéréotypes qu’elles semblent incarner.
Car derrière ces vies en apparence si rangées se dissimule plus d’un secret… »

Ce roman m’a bouleversé, remué. Sur son fond de Desperate Housewives, ce sont avant tout des histoires d’amitiés féminines fortes, des parcours, des personnages dont on voit l’évolution et pour lesquels notre perception change au fur et à mesure qu’on apprend à les connaitre. J’ai eu du mal à quitter ce livre et certains passages m’ont profondément marquée.

Si vous arrivez à le trouver (il était dans ma médiathèque mais a été édité il y a plusieurs années), foncez !

 

Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson

L’histoire :
2014. « L’année avait été rude. Je m’étais cassé la gueule d’un toit où je faisais le pitre. J’étais tombé du rebord de la nuit, m’étais écrasé sur la Terre. Il avait suffit de huit mètres pour me briser les côtes, les vertèbres, le crâne. J’étais tombé sur un tas d’os. Je regretterais longtemps cette chute parce que je disposais jusqu’alors d’une machine physique qui m’autorisait à vivre en surchauffe. Pour moi, une noble existence ressemblait aux écrans de contrôle des camions sibériens : tous les voyants d’alerte sont au rouge mais la machine taille sa route. La grande santé ? Elle menait au désastre, j’avais pris cinquante ans en dix mètres. A l’hôpital, tout m’avait souri. Le système de santé français a ceci de merveilleux qu’il ne vous place jamais devant vos responsabilités. On ne m’avait rien reproché, on m’avait sauvé. La médecine de fine pointe, la sollicitude des infirmières, l’amour de mes proches, la lecture de Villon-le-punk, tout cela m’avait soigné. Un arbre par la fenêtre m’avait insufflé sa joie vibrante et quatre mois plus tard j’étais dehors, bancal, le corps en peine, avec le sang d’un autre dans les veines, le crâne enfoncé, le ventre paralysé, les poumons cicatrisés, la colonne cloutée de vis et le visage difforme. La vie allait moins swinguer. Il fallait à présent me montrer fidèle au serment de mes nuits de pitié. Corseté dans un lit étroit, je m’étais dit à voix presque haute : « si je m’en sors, je traverse la France à pied ».

Sylvain Tesson, c’est mon auteur préféré définitivement ! Je ne sais pas pourquoi, ni comment, mais je me retrouve toujours complètement bouleversée et embarquée dans ses voyages littéraires. Je marche avec lui, je réfléchis à cette solitude que j’aime tant, et j’ai des envies de randonnée en solitaire ! C’est le gros risque avec ses livres : avoir juste envie de partir marcher, s’isoler, et savourer les paysages et la simplicité d’une escapade solo, pensive, et introspective.

 

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos.

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

 

Publicités

13 réflexions au sujet de “4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #septembre2017”

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.