Food, MANGER, ZERO DECHET

Le régime paléo : la paléo nutrition, c’est pas du tout ce qu’on croit …

Cet été, lors d’un mariage je me suis retrouvée à une table de médecins. Des anésthésistes, des urgentistes, des cardiologues …

L’un d’entre eux refusait chaque fois que l’on lui tendait la corbeille de pain. A un moment, le débat était lancé : « alors sans gluten ? »

Oui mais pas que … le médecin en question se passionnait pour la paléo nutrition et à force d’études, nous expliquait le pourquoi du comment et le bien fondé de ce mode de nutrition.

Intriguée, et totalement happée par tous ces arguments, j’ai décidé de lire à mon tour ce qu’il appelait « LE » livre de la paléo nutrition.

Même si c’est un peu technique parfois, j’ai trouvé le livre accessible, très étoffé scientifiquement et surtout enfonçant beaucoup de préjugés sur le fameux mouvement « paléo » qui consisterait à manger comme les hommes des cavernes, sans savoir ce qu’ils mangeaient vraiment. Car non, ils ne mangeaient pas que de la viande. Au contraire.

Les grandes lignes nous apprennent que nous n’avons finalement pas changé depuis cette époque, que notre corps ne s’est pas modifié, et que notre manière d’assimiler certains aliments n’a pas bougé lui non plus. Il ne s’est pas adapté à la nourriture du 18e siècle, ni à celle du 20e siècle. Notre organisme est toujours celui qui ne sait assimiler que les choses pour lesquelles il avait été fait à la base : les produits de base !

La paléo nutrition est donc tout simplement, en résumé, le régime le plus sain qui soit, puisque l’on ne mange rien de transformer, outre mesure.

Viande (mais finalement peu), poissons (en privilégiant les poissons riches en oméga ), légumes, fruits.

Le gluten est écarté car très mal assimilé par l’organisme (et venant de produits transformés) : même si l’on n’est ni allergique, ni intolérant, c’est juste une molécule que le corps n’a jamais été adapté à transformer en quelque chose de positif pour l’organisme ! Révélation non ? De même que le fameux féculent tels que les pâtes ou la pomme de terre (beau argument de Monsieur Parmentier qui voulait faire cultiver sa découverte importée dans toute la France et avait trouvé le moyen de nourrir pour pas cher la population), ne sont apparemment pas indispensable.

Les produits laitiers : gros lobby de Nestlé, Danone et leurs amis ! Cela n’a jamais été nos amis pour la vie ! Le lactose est un des éléments les plus difficiles à digérer (encore une fois que l’on soit intolérant ou pas, on parle de fonctionnement de manière générale) : Incroyable !

Bref ce livre pose de vraies questions sur le fait que l’on nous ait mis en tête que des choses étaient bonnes pour nous, juste pour nous les faire acheter.

Le bouquin parle aussi pas mal des manières pour un sportif peut améliorer ses performances grâce à la nutrition : cette partie m’a moins intéressée forcément 😉

Si vous avez l’occasion ou que vous êtes intrigué par une alimentation plus saine, je vous conseille de lire ce livre ! C’est quelque chose de passionnant !

Et vous, vous connaissez la paléo nutrition ?

 

77

4 réflexions au sujet de “Le régime paléo : la paléo nutrition, c’est pas du tout ce qu’on croit …”

Répondre à Sabrina Chastanet Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.