CULTURE, Livres et CD

Bordeaux, L’histoire d’un port ou comment raconter cette ville aux enfants ?

Bordeaux, c’est un port avant tout. Elle est au bord de l’eau comme son nom l’indique et elle a une belle histoire …
Lorsqu’on visite Paris, on trouve tout un tas de livres pour nous guider sur la façon de raconter et visiter la capitale avec les enfants.
Pour Bordeaux, reine de la Gironde, c’est déjà beaucoup plus compliqué de dénicher un ouvrage de qualité mais pas (trop) compliqué.

028

L’éditeur Gulf Stream a eu la bonne idée de raconter l’histoire de différents ports de France. Plusieurs villes sont répertoriées dans cette collection : Nantes, Brest et La Rochelle en font partie.

De l’Antiquité à nos jours, Bordeaux nous livre des secrets passionnants à travers son activité portuaire : on y découvre l’énigmatique Aliénor d’Aquitaine et la domination anglaise sur notre ville.

029 030

On apprend que la culture du vin ne date pas d’hier, on parle aussi de Montesquieu et de Montaigne.

En haut de chaque page, une frise chronologique permet un repère rapide. Des plans de quartiers actuels facilitent la visualisation de monuments ou lieux emblématiques pour une visite.

031 032

Ce livre vraiment complet ravira tous les petits historiens en herbe. Cependant, on notera que la lecture de l’ouvrage n’est pas accessible avant 9-10 ans, même si quelques extraits peuvent être abordés beaucoup plus tôt.

En résumé, un livre d’Histoire très enrichissant, avec une couleur locale captivante et une vraie volonté de s’ouvrir au plus grand nombre.

prix conseillé : 13.90e

Bordeaux, L’Histoire d’un port, préface d’Alain Juppé

Publicités

2 réflexions au sujet de “Bordeaux, L’histoire d’un port ou comment raconter cette ville aux enfants ?”

  1. Bordeaux, plus grand port négrier d’Europe . Comment vous racontez cela aux enfants ? car il s’agit bien de ne pas être un révisionniste de l’Histoire, mais de leur raconter la vérité afin que les enfants aient conscience d’une Histoire partagée , n’est-ce-pas ?

    J'aime

    1. Bordeaux, 3 ème port négrier français. Ce passage est aussi mentionné en bonne place dans le livre que je présentais et fait partie intégrante de l’histoire de cette ville.
      Donc il est largement abordé et permet justement d’en faire état auprès des enfants pour leur expliquer ces périodes douloureuses de l’histoire. Au musée d’Aquitaine, il y a également plusieurs salles qui expliquent les conditions des esclaves. Voilà pour les précisions et merci beaucoup de votre commentaire qui m’aide à préciser que je ne souhaite pas omettre cette partie de l’histoire.

      J'aime

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s